Spengler : "La BMW M8 GTE a beaucoup de potentiel"

Pilote BMW en DTM, Bruno Spengler est l'un des premiers pilotes à avoir pu tester la nouvelle M8 GTE, qui effectuera ses débuts en compétition en 2018 en WEC et aux 24 Heures du Mans.

Spengler : "La BMW M8 GTE a beaucoup de potentiel"
Martin Tomczyk, BMW M8 GTE
Bruno Spengler, BMW Team RBM, BMW M4 DTM
Martin Tomczyk, BMW M8 GTE
Bruno Spengler, BMW Team RBM, BMW M4 DTM
Martin Tomczyk, BMW M8 GTE
Martin Tomczyk, BMW M8 GTE
BMW M8
BMW M8

Après avoir annoncé son retour en GTE, puis dévoilé la M8 comme base de sa future voiture de compétition, BMW a débuté le travail de développement lors de ces dernières semaines. Fin juillet, la BMW M8 GTE était notamment en essais du côté du Lausitzring et, début août, une nouvelle session de tests se tenait à Barcelone.

Parmi les pilotes ayant pu prendre le volant de la nouvelle arme de compétition du constructeur bavarois, Bruno Spengler a pu découvrir le pilotage de la M8 GTE, lui qui compte déjà une certaine expérience au volant de la M6 GT3 et de sa version GTLM, qu'il a pilotée à plusieurs reprises en IMSA. Difficile en revanche d'établir une comparaison entre les deux variantes courses de la M6, et l'évolution GTE de la M8.

"C'est difficile de comparer car les deux voitures sont totalement différentes", explique le pilote canadien à Motorsport.com. "La M8 GTE a beaucoup de potentiel, mais il reste évidemment beaucoup de travail car il s'agit d'une voiture complètement neuve et nous en sommes au tout début de son développement."

"Pour moi, c'est très excitant d'être l'un des premiers pilotes à pouvoir tester la M8 GTE", continue le Québécois. "Pour un pilote, c'est toujours très enthousiasmant de faire partie des débuts d'un projet, surtout un projet comme celui-ci. Et le développement est quelque chose que j'adore à titre personnel. C'est d'autant plus excitant que la M8 GTE est sur la piste avant même la sortie de la M8 de route, c'est la première fois."

Les 24 Heures du Mans, un rêve pour Spengler

Actuellement dixième du championnat DTM – une série qu'il dispute depuis 2005, et depuis 2012 avec BMW –, Bruno Spengler a, depuis quelques années, élargi son expérience à l'Endurance, avec trois participations aux 24 Heures de Daytona (Z4 GTLM en 2015 puis M6 GTLM en 2016 et 2017), mais aussi deux participations aux 24 Heures de Spa, et une aux 24 Heures du Nürburgring sur une BMW M6 GT3.

Il est également engagé en Blancpain Endurance Series avec l'équipe ROWE Racing, et fait ainsi partie des pilotes ayant déjà testé la GTE, à l'instar de Nicky Catsburg, Martin Tomczyk, Philipp Eng et Maxime Martin. On rappellera que Spengler a disputé deux saisons de DTM (2015 et 2016) au sein de l'équipe BMW Team MTEK, en charge du développement de la voiture.

"On va voir ce qui va se passer", ajoute Spengler. "Mais il est clair pour moi que la course des 24 Heures du Mans est une épreuve mythique et que je rêverais de disputer un jour. Pour l'instant, je me concentre néanmoins sur mon programme en DTM."

partages
commentaires
Deux nouveaux coéquipiers pour Vergne chez Manor

Article précédent

Deux nouveaux coéquipiers pour Vergne chez Manor

Article suivant

Calendrier, LMP1, équivalences : le WEC change tout !

Calendrier, LMP1, équivalences : le WEC change tout !
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries WEC
Événement Essais BMW M8 GTE à Barcelone
Lieu Circuit de Barcelona-Catalunya
Pilotes Bruno Spengler
Équipes BMW Team MTEK
Auteur Emmanuel Rolland
Glickenhaus : "On nous regarde comme on regardait Ferrari en 1960" Prime

Glickenhaus : "On nous regarde comme on regardait Ferrari en 1960"

Son approche passionnée de la course, son projet Hypercar avec le rêve de gagner un jour les 24 Heures du Mans, son modèle visant à vendre des voitures pour pouvoir courir : l'étonnant Jim Glickenhaus a répondu à nos questions.

24 Heures du Mans
22 mars 2021
Comment Alpine compte jouer la victoire au Mans Prime

Comment Alpine compte jouer la victoire au Mans

C'est avec ambition que l'Alpine Endurance Team aborde la saison 2021 du FIA WEC, et notamment les 24 Heures du Mans.

WEC
19 mars 2021
Pourquoi Ferrari met fin à 50 ans d'absence au sommet de l'Endurance Prime

Pourquoi Ferrari met fin à 50 ans d'absence au sommet de l'Endurance

Revenant dans la catégorie reine de l'Endurance après 50 années d'absence, Ferrari va s'engager en catégorie "Le Mans Hypercar" en 2023. La marque italienne dément tout lien avec le plafond de dépenses de la F1, mais il ne s'agit assurément pas d'une coïncidence...

WEC
28 févr. 2021
Vergne : "Toujours se remettre en question, travailler sans relâche" Prime

Vergne : "Toujours se remettre en question, travailler sans relâche"

À 30 ans, Jean-Éric Vergne est à l'apogée de sa carrière. Le double champion de Formule E va partir en quête d'un troisième titre dans le championnat tout électrique et a été recruté par Peugeot Sport pour l'ère Hypercar à venir. Il s'est confié à Motorsport.com.

Formule E
11 févr. 2021
L'avenir de la F1 va-t-il passer par l'hydrogène ? Prime

L'avenir de la F1 va-t-il passer par l'hydrogène ?

Alors que les discussions sont en cours pour la prochaine formule moteur de la F1 au-delà de l'horizon 2025, la question de l'orientation à long terme se pose, avec deux options principales évoquées jusqu'ici.

Formule 1
1 févr. 2021
Le GTE agonise : les trois scénarios qui pourraient tout changer Prime

Le GTE agonise : les trois scénarios qui pourraient tout changer

La catégorie GTE donne le sentiment de s'effondrer comme un château de cartes, et le WEC va devoir réagir. Trois scénarios peuvent être imaginés pour l'avenir du GT en Championnat du monde d'Endurance et aux 24 Heures du Mans. Les voici.

24 Heures du Mans
30 janv. 2021
Le nouveau départ qui pourrait couronner de succès Kevin Magnussen Prime

Le nouveau départ qui pourrait couronner de succès Kevin Magnussen

Après avoir passé plus de sept ans sans victoire chez McLaren, Renault et Haas en Formule 1, Kevin Magnussen pourrait renouer en IMSA avec ce qu'il désire le plus : une chance de gagner.

IMSA
29 janv. 2021
Hypercar Toyota : la révolution masquée de l'Endurance Prime

Hypercar Toyota : la révolution masquée de l'Endurance

La Toyota GR010 conçue pour la nouvelle ère Hypercar du WEC a peu de choses en commun avec la TS050 LMP1 qui l'a précédée. Mais en dépit des restrictions qui accompagnent la nouvelle réglementation, elle ne sera pas moins redoutable.

WEC
27 janv. 2021