Les Toyota handicapées de plus de trois secondes à Spa

Les deux Toyota vont être ralenties de plus de trois secondes au tour pour la reprise du Championnat du monde d'Endurance de la FIA, le mois prochain à Spa.

Les Toyota handicapées de plus de trois secondes à Spa

Le dernier bulletin publié par le WEC quant au "Success Handicap" confirme que la Toyota TS050 Hybrid #7 de Mike Conway, José María López et Kamui Kobayashi, leader du championnat, sera ralentie à hauteur de 3,52 secondes au tour lors des 6 Heures de Spa-Francorchamps, le 15 août prochain. La voiture sœur partagée par Sébastien Buemi, Kazuki Nakajima et Brendon Hartley sera quant à elle désavantagée de "seulement" 3,08 secondes au tour en raison des cinq points les séparant au championnat.

Cela représente le même handicap que celui qu'auraient eu les Toyota pour les 1000 Miles de Sebring en mars dernier, épreuve annulée à cause de la pandémie de COVID-19 : les prototypes japonais y auraient été ralentis de 3"02 et 2"77 sur cette piste un peu plus courte que les 7,004 kilomètres de Spa.

L'unique Rebellion engagée, qui a remporté la dernière course en date au Circuit des Amériques, sera ralentie de 1,58 seconde au tour en raison des 22 points qui la séparent de la Toyota de tête au championnat, avec un poids augmenté de 30 kg pour atteindre 877 kg. Les deux Toyota sont déjà à leur poids maximal de 932 kg.

ByKolles, qui fait son retour dans le championnat avec sa ENSO CLM P1/01 pour la première fois depuis les 24 Heures du Mans 2019, dispose d'un désavantage similaire à celui de Rebellion.

Lire aussi :

Quant à Ginetta, la marque britannique fait l'impasse sur la course de Spa alors qu'elle se prépare à quitter le WEC, mais si elle faisait acte de présence, sa G60-LT-P1 serait libre de tout handicap avec un poids de 833 kg.

partages
commentaires

Voir aussi :

L'équipage ByKolles est complet pour les 24 Heures du Mans

Article précédent

L'équipage ByKolles est complet pour les 24 Heures du Mans

Article suivant

Duval : "En Endurance, j'ai encore mon mot à dire"

Duval : "En Endurance, j'ai encore mon mot à dire"
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries WEC
Événement Spa-Francorchamps
Lieu Spa-Francorchamps
Équipes ByKolles Racing , Rebellion Racing , Toyota Gazoo Racing WEC
Auteur Jamie Klein
Glickenhaus : "On nous regarde comme on regardait Ferrari en 1960" Prime

Glickenhaus : "On nous regarde comme on regardait Ferrari en 1960"

Son approche passionnée de la course, son projet Hypercar avec le rêve de gagner un jour les 24 Heures du Mans, son modèle visant à vendre des voitures pour pouvoir courir : l'étonnant Jim Glickenhaus a répondu à nos questions.

24 Heures du Mans
22 mars 2021
Comment Alpine compte jouer la victoire au Mans Prime

Comment Alpine compte jouer la victoire au Mans

C'est avec ambition que l'Alpine Endurance Team aborde la saison 2021 du FIA WEC, et notamment les 24 Heures du Mans.

WEC
19 mars 2021
Pourquoi Ferrari met fin à 50 ans d'absence au sommet de l'Endurance Prime

Pourquoi Ferrari met fin à 50 ans d'absence au sommet de l'Endurance

Revenant dans la catégorie reine de l'Endurance après 50 années d'absence, Ferrari va s'engager en catégorie "Le Mans Hypercar" en 2023. La marque italienne dément tout lien avec le plafond de dépenses de la F1, mais il ne s'agit assurément pas d'une coïncidence...

WEC
28 févr. 2021
Vergne : "Toujours se remettre en question, travailler sans relâche" Prime

Vergne : "Toujours se remettre en question, travailler sans relâche"

À 30 ans, Jean-Éric Vergne est à l'apogée de sa carrière. Le double champion de Formule E va partir en quête d'un troisième titre dans le championnat tout électrique et a été recruté par Peugeot Sport pour l'ère Hypercar à venir. Il s'est confié à Motorsport.com.

Formule E
11 févr. 2021
L'avenir de la F1 va-t-il passer par l'hydrogène ? Prime

L'avenir de la F1 va-t-il passer par l'hydrogène ?

Alors que les discussions sont en cours pour la prochaine formule moteur de la F1 au-delà de l'horizon 2025, la question de l'orientation à long terme se pose, avec deux options principales évoquées jusqu'ici.

Formule 1
1 févr. 2021
Le GTE agonise : les trois scénarios qui pourraient tout changer Prime

Le GTE agonise : les trois scénarios qui pourraient tout changer

La catégorie GTE donne le sentiment de s'effondrer comme un château de cartes, et le WEC va devoir réagir. Trois scénarios peuvent être imaginés pour l'avenir du GT en Championnat du monde d'Endurance et aux 24 Heures du Mans. Les voici.

24 Heures du Mans
30 janv. 2021
Le nouveau départ qui pourrait couronner de succès Kevin Magnussen Prime

Le nouveau départ qui pourrait couronner de succès Kevin Magnussen

Après avoir passé plus de sept ans sans victoire chez McLaren, Renault et Haas en Formule 1, Kevin Magnussen pourrait renouer en IMSA avec ce qu'il désire le plus : une chance de gagner.

IMSA
29 janv. 2021
Hypercar Toyota : la révolution masquée de l'Endurance Prime

Hypercar Toyota : la révolution masquée de l'Endurance

La Toyota GR010 conçue pour la nouvelle ère Hypercar du WEC a peu de choses en commun avec la TS050 LMP1 qui l'a précédée. Mais en dépit des restrictions qui accompagnent la nouvelle réglementation, elle ne sera pas moins redoutable.

WEC
27 janv. 2021