Un système de BoP automatique à partir du Nürburgring

partages
commentaires
Un système de BoP automatique à partir du Nürburgring
Par : Emmanuel Rolland
5 avr. 2017 à 09:55

La Balance des Performances sera réajustée grâce à un nouveau système de calcul automatique des écarts de performances entre les différentes marques du GTE Pro, à partir de la quatrième manche du WEC.

#67 Ford Chip Ganassi Racing Ford GT: Andy Priaulx, Harry Tincknell
#95 Aston Martin Racing Aston Martin Vantage: Nicki Thiim, Marco Sorensen, Richie Stanaway
#71 AF Corse Ferrari 488 GTE: Davide Rigon, Sam Bird
#92 Porsche Team Porsche 911 RSR: Michael Christensen, Kevin Estre
#66 Ford Chip Ganassi Racing Ford GT: Olivier Pla, Stefan Mücke
#95 Aston Martin Racing Aston Martin Vantage: Nicki Thiim, Marco Sorensen, Richie Stanaway
Porsche Team Porsche 911 RSR
#71 AF Corse Ferrari 488 GTE: Davide Rigon, Sam Bird

Mise en place afin d'assurer l'équilibre entre les concurrents de la catégorie GTE, la Balance des Performances consiste en une série de mesures prises à chaque course, et visant à augmenter ou réduire les performances de chaque modèle engagé.

Des mesures prises jusqu'ici par les responsables techniques de la FIA et de l'ACO, lesquels décidant des divers ajustements à porter aux voitures, notamment au niveau de leur poids et de leur puissance.

En 2017, l'ACO et la FIA ont mis en place un système d'ajustement calculé par un algorithme qui enregistrera les différentes données de chaque modèle selon des critères très précis, et qui définira automatiquement les ajustements à apporter au niveau du poids (maximum plus ou moins 20 kg par course) et de puissance (maximum plus ou moins 10 Kw par course).

Cette nouvelle procédure a été mise en place par un groupe de travail composé de l'ACO, de la FIA, mais également des constructeurs impliqués en WEC (Aston Martin, Ferrari, Ford, Porsche, Corvette et BMW, qui rejoindra la discipline en 2018), l'ensemble des parties s'étant réunies à huit reprises d'octobre à mars pour construire le projet.

60% des meilleurs tours seront ainsi pris en compte – uniquement sur la voiture la plus rapide de chaque constructeur –, tout comme la performance pure en ligne droite, ou encore la performance de chaque voiture par secteur du circuit.

Le Mans et le GTE Am conservent l'ancien système

Le système ne sera toutefois mis en place qu'à partir des 6 Heures du Nürburgring, en juillet. Les deux premières manches du WEC, les 6 Heures de Silverstone et les 6 Heures de Spa, feront l'objet d'une Balance des Performances définie selon l'ancien système en fonction des données enregistrées en 2016, et la prise en compte des données constructeurs lors de la dernière homologation.

Les 24 Heures du Mans demeurent également un cas à part, et ne seront pas soumis au nouvel ajustement automatique de la Balance de Performance.

Cette nouvelle mesure ne concerne que la catégorie GTE Pro, le GTE Am demeurant régi par l'ancienne méthode.

Article suivant
Travail de set-up puis simulations de course pour Porsche à Monza

Article précédent

Travail de set-up puis simulations de course pour Porsche à Monza

Article suivant

Porsche à Silverstone avec son kit "Le Mans"

Porsche à Silverstone avec son kit "Le Mans"
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries WEC
Auteur Emmanuel Rolland
Type d'article Actualités