Vaillante Rebellion décroche le titre en LMP2 !

Alors que la mission paraissait impossible après les 24 Heures du Mans, Vaillante Rebellion a remporté le titre WEC en LMP2 en dominant à Bahreïn le Jackie Chan DC Racing, au terme d'une très belle bagarre.

Vaillante Rebellion décroche le titre en LMP2 !

Comme un symbole, la lutte pour la victoire à Bahreïn dans la catégorie s'est jouée entre les deux équipages en lice pour le titre. Alpine, qui était encore mathématiquement dans la course mais devait espérer un faux-pas des leaders du championnat, a mené le début d'épreuve avant de voir les deux prétendants principaux prendre le dessus.

Le début de la course a été marquée par le combat rapproché entre le Jackie Chan DC Racing et Vaillante Rebellion, le proto #38 alors piloté par Oliver Jarvis devant résister aux assauts répétés de Bruno Senna. Puis, au fil des relais, l'ORECA du team chinois s'est construit une avance solide, allant jusqu'à 45 secondes à une heure trente du drapeau à damier.

Mais stratégiquement, on a bien joué le coup dans les rangs de Vaillante Rebellion, le trio Canal-Prost-Senna se montrant particulièrement économe en carburant, avec des relais chaque fois un peu plus long que pour le trio Jarvis-Laurent-Tung.

À l'entame de la dernière heure, le suspense était donc entier pour connaître l'identité de l'équipe victorieuse de ce championnat LMP2. Et si Vaillante Rebellion semblait idéalement placé, la voiture sœur #13 s'étant immiscée provisoirement à la deuxième place. Mais avant son ultime arrêt, Bruno Senna s'est plaint d'un problème de direction assistée remettant tout en cause !

Après avoir laissé échapper de précieuses secondes, le Brésilien a réussi à retrouver un excellent rythme, y compris après un dernier ravitaillement éclair qui a précédé un retour en piste avec une vingtaine secondes d'avance sur la #38 pilotée par Jarvis. Ce court dernier relais s'est bien déroulé pour Vaillante Rebellion qui, en décrochant la victoire, s'adjuge le championnat des équipes LMP2 dès sa première année dans la catégorie !

Chez les pilotes, seuls Bruno Senna et Julien Canal sont sacrés, puisque Nicolas Prost n'avait pas pu participer aux 6 Heures du Nürburgring en raison de son engagement à New York en Formule E.

partages
commentaires
Michelin prolonge l'aventure en WEC et au Mans

Article précédent

Michelin prolonge l'aventure en WEC et au Mans

Article suivant

Course - Toyota l'emporte, Porsche manque ses adieux

Course - Toyota l'emporte, Porsche manque ses adieux
Charger les commentaires
WEC et IMSA : vraie convergence, vraies possibilités ! Prime

WEC et IMSA : vraie convergence, vraies possibilités !

La convergence permettant aux machines Le Mans Hypercar de courir en IMSA face aux LMDh à partir de 2023 pourrait offrir des options attrayantes non seulement aux constructeurs, mais aussi pour le calendrier et le format des courses.

WEC
20 juil. 2021
Ferrari et AF Corse, faits pour s'entendre ! Prime

Ferrari et AF Corse, faits pour s'entendre !

Se pencher sur quinze années d'histoire commune, avec autant de réussite que celle rencontrée par Ferrari et AF Corse en GT, n'est pas une mince affaire. Aussi fallait-il s'attarder sur un juge de paix : les 24 Heures du Mans.

Les sommets atteints par Aston Martin sous l'ère Prodrive Prime

Les sommets atteints par Aston Martin sous l'ère Prodrive

Le Championnat du monde d'endurance 2021 démarre à Spa ce week-end, mais pour la première fois depuis sa création en 2012, il n'y aura pas d'Aston Martin d'usine dans la catégorie GTE Pro. Un constat d'autant plus remarquable qu'Aston Martin Racing Prodrive a été un succès dès ses débuts, en 2005.

WEC
28 avr. 2021
La grande question de la parité entre LMH et LMDh au Mans Prime

La grande question de la parité entre LMH et LMDh au Mans

L'excitation autour de l'afflux de constructeurs aux 24 Heures du Mans pour 2023 est compréhensible. Mais lorsqu'ils seront confrontés l'un à l'autre, le LMH et le LMDh vivront-ils une cohabitation éphémère ?

24 Heures du Mans
22 avr. 2021
Glickenhaus : "On nous regarde comme on regardait Ferrari en 1960" Prime

Glickenhaus : "On nous regarde comme on regardait Ferrari en 1960"

Son approche passionnée de la course, son projet Hypercar avec le rêve de gagner un jour les 24 Heures du Mans, son modèle visant à vendre des voitures pour pouvoir courir : l'étonnant Jim Glickenhaus a répondu à nos questions.

24 Heures du Mans
22 mars 2021
Comment Alpine compte jouer la victoire au Mans Prime

Comment Alpine compte jouer la victoire au Mans

C'est avec ambition que l'Alpine Endurance Team aborde la saison 2021 du FIA WEC, et notamment les 24 Heures du Mans.

WEC
19 mars 2021
Pourquoi Ferrari met fin à 50 ans d'absence au sommet de l'Endurance Prime

Pourquoi Ferrari met fin à 50 ans d'absence au sommet de l'Endurance

Revenant dans la catégorie reine de l'Endurance après 50 années d'absence, Ferrari va s'engager en catégorie "Le Mans Hypercar" en 2023. La marque italienne dément tout lien avec le plafond de dépenses de la F1, mais il ne s'agit assurément pas d'une coïncidence...

WEC
28 févr. 2021
Vergne : "Toujours se remettre en question, travailler sans relâche" Prime

Vergne : "Toujours se remettre en question, travailler sans relâche"

À 30 ans, Jean-Éric Vergne est à l'apogée de sa carrière. Le double champion de Formule E va partir en quête d'un troisième titre dans le championnat tout électrique et a été recruté par Peugeot Sport pour l'ère Hypercar à venir. Il s'est confié à Motorsport.com.

Formule E
11 févr. 2021