Tom Dillmann avec Alpine pour terminer la saison

Tom Dillmann a annoncé sur son compte twitter qu'il remplacera Vincent Capillaire aux côtés de Nelson Panciatici et Paul-Loup Chatin au volant de l’Alpine Signatech LMP2 pour les deux dernières manches du WEC.

Il s’agira de la première expérience du pilote français en sport prototype, lui qui compte déjà un solide vécu dans différentes séries, après s’être illustré en Formule 3, puis disputé deux saisons de GP2 avant de se tourner vers la berline en 2014 en Porsche Carrera Cup France, année durant laquelle il avait encore effectué quelques piges remarquées en GP2.

En 2015, Tom Dillmann a retrouvé la monoplace à temps plein, disputant le championnat de Formule Renault 3.5 avec Jagonya Ayam with Carlin (deux podiums, 7e du championnat). Le pilote alsacien a également goûté au GT, au volant de la Bentley Continental GT3 de l’équipe HTP Motorsport (Blancpain Sprint et ADAC GT Masters) mais aussi à la Formule E lors d’un test à Donington pour l’écurie Super Aguri.

Dillmann rejoint ainsi l’équipe Signatech Alpine au volant du prototype Alpine A450b propulsé par un moteur Nissan. Après avoir décroché le titre ELMS en 2014, la structure française dirigée par Philippe Sinault a effectué cette année ses débuts en WEC, occupant le 6e rang au classement par équipe avant les deux dernières manches de la saison. Le meilleur résultat cette saison est le premier podium décroché dans la discipline lors des 6 Heures de Fuji, où Capillaire, Chatin et Panciatici ont décroché une belle 2e place en LMP2.

Capillaire est remplacé pour ces deux dernières manches car il est retenu par ses obligations dans le championnat VdeV.

A propos de cet article
Séries WEC
Événement Shanghai
Circuit Shanghai International Circuit
Équipes Signatech
Type d'article Actualités
Tags alpine, capillaire, dillmann, signatech, wec