WEC
12 déc.
-
14 déc.
Événement terminé
22 févr.
-
23 févr.
Prochain événement dans
26 jours
18 mars
-
20 mars
Prochain événement dans
51 jours
C
Spa-Francorchamps
23 avr.
-
25 avr.
Prochain événement dans
87 jours

Tourné vers Le Mans, Toyota doit oublier Spa

partages
Tourné vers Le Mans, Toyota doit oublier Spa
Par :
3 mai 2015 à 15:13

#19 Porsche Team 919 Hybrid : Nico Hulkenberg, Earl Bamber, Nick Tandy, #1 Toyota Racing TS040 Hybrid : Anthony Davidson, Sébastien Buemi, Kazuki Nakajima et #7 Audi Sport Team Joest R18 e-tron quattro : Marcel Fassler, Andre Lotterer, Benoit Tréluyer
#1 Toyota Racing TS040 Hybrid : Anthony Davidson, Sébastien Buemi
#2 Toyota Racing Toyota TS040-Hybrid : Alexander Wurz, Stéphane Sarrazin, Mike Conway
#1 Toyota Racing TS040 Hybrid : Anthony Davidson, Sébastien Buemi
#2 Toyota Racing Toyota TS040-Hybrid Hybrid : Alexander Wurz, Stéphane Sarrazin, Mike Conway

Samedi, le rythme affiché par Audi et Porsche était insoutenable. 1232,6 kilomètres parcourus par l'Audi de Fässler/Lotterer/Tréluyer, cela constitue un record pour une course de 6 Heures. C’était surtout trop pour une équipe Toyota dont le week-end fut l’un des "pires" selon Sebastien Buemi.

Aussi bien en essais qu’en qualifications, puis en course, les Toyota n°1 et n°2 n’ont pas trouvé les bons réglages. Elles ont accusé un déficit de performance, tant dans le secteur 1 rapide, que dans le deuxième plus technique. Et pour ajouter à la difficile gestion de course, la n°1 des Champions du Monde Anthony Davidson et Sébastien Buemi a rencontré des problèmes qui l’ont bloquée dans le garage à plusieurs reprises.

"Nous avons eu quelques problèmes techniques, c’est un week-end à oublier, regrette Davidson dont l'équipage a été relégué à 14 tours de l'Audi victorieuse. "La prochaine course sera la plus importante de l’année. Nous allons donc rester concentrés et chercher plus de performance."

La TS040 Hybrid pourrait d’ailleurs moins souffrir au Mans. Ses caractéristiques techniques affichent une classe ERS de 6MJ avec deux MGU-K (traction électrique), un à l’avant et l’autre à l’arrière, et l’obligation de restituer l’électricité emmagasinée dans un temps très court : un avantage sur une piste comprenant de nombreux virages importants, suivis de grandes zones d’accélération.

Le Mans, le grand rendez-vous

Cela s’est "mieux" passé pour la n°2 d’Alex Wurz, Stéphane Sarrazin et Mike Conway à Spa. Partis septièmes sur la grille, les trois hommes sont passés sous le drapeau à damier à la cinquième place. Mais derrière les principales forces du plateau.

"Comme nous le craignions, ce fut une journée difficile pour nous", déplore Stéphane Sarrazin. "Audi et Porsche étaient très rapides. Ils ont fait un très grand pas en avant et même si nous avons également amélioré nos chronos, nous sommes toujours derrière."

Les 10 points de la cinquième place constituent d’ailleurs un maximum selon Mike Conway. "C’est un peu plus de points pour nous, mais la prochaine course sera Le Mans, le grand rendez-vous. Nous allons continuer à travailler pour préparer le package le plus compétitif possible." 

Rendez-vous les 13 et 14 juin dans la Sarthe pour observer l'avancée des travaux.

Article suivant
Hülkenberg a découvert l’exigeante gestion du trafic

Article précédent

Hülkenberg a découvert l’exigeante gestion du trafic

Article suivant

Chilton - Nissan a eu raison de faire l'impasse sur le début de saison

Chilton - Nissan a eu raison de faire l'impasse sur le début de saison