Toyota ne fait pas appel de sa double disqualification

Toyota ne va pas faire appel de sa double exclusion des 6 Heures de Silverstone en Championnat du monde d'Endurance.

Toyota ne fait pas appel de sa double disqualification

D'après les informations de Motorsport.com, le constructeur japonais ne va pas interjeter appel de la décision prise par les commissaires des 6 Heures de Silverstone, après avoir un temps envisagé de le faire.

La marque a publié un communiqué de son président Akio Toyoda pour présenter ses excuses à ses pilotes. "J'aimerais demander pardon aux six pilotes de n'avoir pas pu produire une voiture avec laquelle ils pouvaient gagner même s'ils ont tout donné", peut-on ainsi lire.

Lire aussi :

"D'un autre côté, j'aimerais également remercier nos pilotes pour leur confiance dans nos voitures et pour leur attaque à la limite, car cela signifie que nous pouvons en apprendre plus sur les améliorations qui peuvent être faites. Nous allons rendre nos voitures encore plus fortes pour la prochaine course [en octobre] afin que les pilotes puissent à nouveau tout donner sur le Fuji Speedway et se battre pour un autre doublé afin de renforcer notre défi en vue du Championnat du monde."

Les Toyota #8 et #7 ont facilement pris la première et la seconde places lors de la troisième manche de la Super Saison 2018-2019 du WEC avant d'être exclues car la section avant de la planche située sous le fond plat n'a pas passé les tests de déformation. Les règles autorisent un mouvement maximum d'une ampleur de 5 mm.

L'équipe a tenté de se justifier en indiquant que la seule explication pour cette double défaillance était le fait d'être passé sur les vibreurs et hors piste, ce qui a été rejeté par les commissaires qui ont écrit dans leur décision que les voitures devaient être capables de résister "aux exigences normales d'une course d'endurance de six heures"

Toyota a également mis en avant le fait que ce design date du début de saison 2017 et qu'il a passé plusieurs tests avec succès par la suite, et notamment à Spa en ouverture de la Super Saison.

Cette décision a en tout cas permis à Rebellion de l'emporter, grâce au trio composé de Gustavo Menezes, Thomas Laurent et Mathias Beche.

Avec Jamie Klein

partages
commentaires
Malgré sa victoire, Ferrari espère plus de la BoP

Article précédent

Malgré sa victoire, Ferrari espère plus de la BoP

Article suivant

L'avantage de Toyota n'est "pas juste pour le public"

L'avantage de Toyota n'est "pas juste pour le public"
Charger les commentaires
WEC et IMSA : vraie convergence, vraies possibilités ! Prime

WEC et IMSA : vraie convergence, vraies possibilités !

La convergence permettant aux machines Le Mans Hypercar de courir en IMSA face aux LMDh à partir de 2023 pourrait offrir des options attrayantes non seulement aux constructeurs, mais aussi pour le calendrier et le format des courses.

WEC
20 juil. 2021
Ferrari et AF Corse, faits pour s'entendre ! Prime

Ferrari et AF Corse, faits pour s'entendre !

Se pencher sur quinze années d'histoire commune, avec autant de réussite que celle rencontrée par Ferrari et AF Corse en GT, n'est pas une mince affaire. Aussi fallait-il s'attarder sur un juge de paix : les 24 Heures du Mans.

Les sommets atteints par Aston Martin sous l'ère Prodrive Prime

Les sommets atteints par Aston Martin sous l'ère Prodrive

Le Championnat du monde d'endurance 2021 démarre à Spa ce week-end, mais pour la première fois depuis sa création en 2012, il n'y aura pas d'Aston Martin d'usine dans la catégorie GTE Pro. Un constat d'autant plus remarquable qu'Aston Martin Racing Prodrive a été un succès dès ses débuts, en 2005.

WEC
28 avr. 2021
La grande question de la parité entre LMH et LMDh au Mans Prime

La grande question de la parité entre LMH et LMDh au Mans

L'excitation autour de l'afflux de constructeurs aux 24 Heures du Mans pour 2023 est compréhensible. Mais lorsqu'ils seront confrontés l'un à l'autre, le LMH et le LMDh vivront-ils une cohabitation éphémère ?

24 Heures du Mans
22 avr. 2021
Glickenhaus : "On nous regarde comme on regardait Ferrari en 1960" Prime

Glickenhaus : "On nous regarde comme on regardait Ferrari en 1960"

Son approche passionnée de la course, son projet Hypercar avec le rêve de gagner un jour les 24 Heures du Mans, son modèle visant à vendre des voitures pour pouvoir courir : l'étonnant Jim Glickenhaus a répondu à nos questions.

24 Heures du Mans
22 mars 2021
Comment Alpine compte jouer la victoire au Mans Prime

Comment Alpine compte jouer la victoire au Mans

C'est avec ambition que l'Alpine Endurance Team aborde la saison 2021 du FIA WEC, et notamment les 24 Heures du Mans.

WEC
19 mars 2021
Pourquoi Ferrari met fin à 50 ans d'absence au sommet de l'Endurance Prime

Pourquoi Ferrari met fin à 50 ans d'absence au sommet de l'Endurance

Revenant dans la catégorie reine de l'Endurance après 50 années d'absence, Ferrari va s'engager en catégorie "Le Mans Hypercar" en 2023. La marque italienne dément tout lien avec le plafond de dépenses de la F1, mais il ne s'agit assurément pas d'une coïncidence...

WEC
28 févr. 2021
Vergne : "Toujours se remettre en question, travailler sans relâche" Prime

Vergne : "Toujours se remettre en question, travailler sans relâche"

À 30 ans, Jean-Éric Vergne est à l'apogée de sa carrière. Le double champion de Formule E va partir en quête d'un troisième titre dans le championnat tout électrique et a été recruté par Peugeot Sport pour l'ère Hypercar à venir. Il s'est confié à Motorsport.com.

Formule E
11 févr. 2021