Toyota a signé ses chronos sans respecter la limite d'énergie

Toyota a révélé que ses deux TS050 Hybrid n'étaient pas conformes à la réglementation lorsqu'elles ont signé les meilleurs chronos de la journée de vendredi sur le Circuit Paul Ricard.

Toyota a signé ses chronos sans respecter la limite d'énergie
#7 Toyota Gazoo Racing Toyota TS050
#7 Toyota Gazoo Racing Toyota TS050
#7 Toyota Gazoo Racing Toyota TS050
#7 Toyota Gazoo Racing Toyota TS050: Mike Conway, Alexander Wurz, Jose Maria Lopez, Sébastien Buemi, Anthony Davidson
#7 Toyota Gazoo Racing Toyota TS050: Mike Conway
#8 Toyota Gazoo Racing Toyota TS050: Sébastien Buemi, Mike Conway
#8 Toyota Gazoo Racing Toyota TS050: Sébastien Buemi, Mike Conway
#7 Toyota Gazoo Racing Toyota TS050: Mike Conway, Alexander Wurz, Jose Maria Lopez, Sébastien Buemi, Anthony Davidson
Membres de l'écurie Toyota

Le constructeur japonais a indiqué qu'il n'avait pas respecté l'équivalence de technologie (EoT) lors du Prologue, pour des "raisons liées au développement". Cela signifie que les prototypes ont roulé avec une énergie supérieure aux 5,27 kw/h et 58,9 mégajoules autorisés par l'EoT sur un tour.

Toyota a introduit un nouveau système de refroidissement pour la saison 2018-2019 du WEC, ce qui laisse entendre que l'équipe a voulu le soumettre à des conditions plus extrêmes durant les essais.

Lors du Prologue, il n'y a aucune obligation pour les voitures de se conformer à l'EoT, et Toyota a informé les dirigeants du WEC de son intention de ne pas la respecter. Les TS050 ont commencé à rouler en respectant l'EoT juste avant la fin de la séance diurne vendredi après-midi. 

Avant cela, Mike Conway avait fixé un meilleur temps de 1'32"662 au volant du prototype équipé du kit aéro à forts appuis, plaçant Toyota plus de cinq secondes devant la première LMP1 non hybride à ce moment précis.

Anthony Davidson avait bouclé un tour en 1'34"655 avec la version à faibles appuis du proto japonais, également vendredi après-midi. Par la suite, cette voiture, qui a été la seule utilisée par Toyota durant la nuit, n'a jamais tourné en-dessous des 1'38.

Le meilleur chrono d'un proto non hybride est pour le moment la propriété de Vitaly Petrov, en 1'37"034 avec la BR1 à moteur AER de SMP Racing.

La confirmation faite par Toyota intervient sur fond d'inquiétudes des équipes privées, redoutant un échec de la tentative d'équilibrer les performances entre les prototypes hybrides et non hybrides.

L'Automobile Club de l'Ouest et la FIA ont promis une parité chronométrique pour permettre aux équipes privées de concourir à un niveau équitable avec Toyota lors de la Super Saison 2018-2019.

partages
commentaires
Où en est ByKolles avec sa LMP1 taillée pour Le Mans ?

Article précédent

Où en est ByKolles avec sa LMP1 taillée pour Le Mans ?

Article suivant

Prologue - Toyota s'offre 1000 tours et joue avec les privés

Prologue - Toyota s'offre 1000 tours et joue avec les privés
Charger les commentaires
Stefan Bellof, star fauchée en plein envol Prime

Stefan Bellof, star fauchée en plein envol

Stefan Bellof fait partie des espoirs déchus de la Formule 1, l'un de ceux qui auraient pu accomplir des exploits si la vie n'en avait pas décidé autrement. Un accident mortel a tout brisé il y a 36 ans, le 1er septembre 1985.

Formule 1
1 sept. 2021
Simulateur, équipe, pilotes : où en est Peugeot ? Prime

Simulateur, équipe, pilotes : où en est Peugeot ?

L'ère de l'Hypercar s'est ouverte aux 24 Heures du Mans par la victoire de Toyota. Désormais, la concurrence est attendue et beaucoup de regards sont tournés vers Peugeot, dont l'arrivée est programmée pour 2022. Nous avons rencontré Jean-Marc Finot, directeur de Stellantis Motorsport, pour faire un point complet.

WEC
29 août 2021
WEC et IMSA : vraie convergence, vraies possibilités ! Prime

WEC et IMSA : vraie convergence, vraies possibilités !

La convergence permettant aux machines Le Mans Hypercar de courir en IMSA face aux LMDh à partir de 2023 pourrait offrir des options attrayantes non seulement aux constructeurs, mais aussi pour le calendrier et le format des courses.

WEC
20 juil. 2021
Ferrari et AF Corse, faits pour s'entendre ! Prime

Ferrari et AF Corse, faits pour s'entendre !

Se pencher sur quinze années d'histoire commune, avec autant de réussite que celle rencontrée par Ferrari et AF Corse en GT, n'est pas une mince affaire. Aussi fallait-il s'attarder sur un juge de paix : les 24 Heures du Mans.

Les sommets atteints par Aston Martin sous l'ère Prodrive Prime

Les sommets atteints par Aston Martin sous l'ère Prodrive

Le Championnat du monde d'endurance 2021 démarre à Spa ce week-end, mais pour la première fois depuis sa création en 2012, il n'y aura pas d'Aston Martin d'usine dans la catégorie GTE Pro. Un constat d'autant plus remarquable qu'Aston Martin Racing Prodrive a été un succès dès ses débuts, en 2005.

WEC
28 avr. 2021
La grande question de la parité entre LMH et LMDh au Mans Prime

La grande question de la parité entre LMH et LMDh au Mans

L'excitation autour de l'afflux de constructeurs aux 24 Heures du Mans pour 2023 est compréhensible. Mais lorsqu'ils seront confrontés l'un à l'autre, le LMH et le LMDh vivront-ils une cohabitation éphémère ?

24 Heures du Mans
22 avr. 2021
Glickenhaus : "On nous regarde comme on regardait Ferrari en 1960" Prime

Glickenhaus : "On nous regarde comme on regardait Ferrari en 1960"

Son approche passionnée de la course, son projet Hypercar avec le rêve de gagner un jour les 24 Heures du Mans, son modèle visant à vendre des voitures pour pouvoir courir : l'étonnant Jim Glickenhaus a répondu à nos questions.

24 Heures du Mans
22 mars 2021
Comment Alpine compte jouer la victoire au Mans Prime

Comment Alpine compte jouer la victoire au Mans

C'est avec ambition que l'Alpine Endurance Team aborde la saison 2021 du FIA WEC, et notamment les 24 Heures du Mans.

WEC
19 mars 2021