WEC
30 août
-
01 sept.
Événement terminé
04 oct.
-
06 oct.
Événement terminé
08 nov.
-
10 nov.
EL1 dans
16 jours
12 déc.
-
14 déc.
EL1 dans
50 jours

Toyota : Les handicaps en LMP1 sont "bons pour le championnat"

partages
commentaires
Toyota : Les handicaps en LMP1 sont "bons pour le championnat"
Par :
23 juil. 2019 à 09:56

Toyota a donné son accord à la dernière version de l'Équivalence de Technologie qui vise à booster les LMP1 privés pour le bien du Championnat du monde d'Endurance.

Le directeur technique de Toyota Motorsport GmbH, Pascal Vasselon, a déclaré que le constructeur japonais soutenait les choix faits par le promoteur du WEC, l'Automobile Club de l'Ouest, et la FIA pour réduire encore l'écart entre les TS050 Hybrid et les LMP1 non hybrides pour la saison 2019-2020. Cela en votant notamment en faveur de l'introduction du handicap de performance et d'une tentative de rééquilibrage de la longueur des arrêts au stand des deux types de voiture, ce qui a été confirmé ce lundi après-midi en plus d'un accord sur l'augmentation du poids minimum des TS050 déjà révélée la semaine passée.

Lire aussi :

"C'était quelque chose que nous étions heureux de faire pour le bien du championnat", a déclaré Vasselon à Motorsport.com. "L'an passé, nous étions dans une situation difficile dans la compréhension de l'EoT. Désormais, nous avons une meilleure idée de la direction dans laquelle nous allons et nous pouvons accepter ce type d'ajustements." Sur le handicap de performance, il a indiqué : "Nous devrions être ceux qui résistent à ce changement, mais ça n'a pas été le cas." 

Vasselon a décrit la nouvelle réglementation, qui va donner aux privés un avantage d'une seconde dans le temps nécessaire pour ravitailler en essence, comme une "correction" pour retirer l'avantage des hybrides qui redémarrent dans les stands en mode électrique. Il a également qualifié la hausse du poids minimum des TS050 Hybrid, désormais 40 kg plus lourdes qu'au début de la Super Saison 2018-2019, d'"acceptable".

Vasselon a estimé que cela coûterait aux Toyota quatre dixièmes de seconde au tour, même s'il reconnaît qu'il pourrait aussi y avoir des répercussions en termes d'usure et de dégradation des pneus. Il a également confirmé que les deux machines nippones prendraient part au Prologue du WEC, qui se tient cette semaine à Barcelone, en respectant la nouvelle EoT. L'an passé, le constructeur n'avait pas fait cela au cours de la première journée du test qui avait lieu au Paul Ricard, pour des "raisons liées au développement"

#8 Toyota Gazoo Racing Toyota TS050 - Hybrid: Sébastien Buemi, Kazuki Nakajima, Brendon Hartley, #7 Toyota Gazoo Racing Toyota TS050 - Hybrid: Mike Conway, Kamui Kobayashi, Jose Maria Lopez

Article suivant
L'EoT évolue pour resserrer l'écart entre Toyota et les privés

Article précédent

L'EoT évolue pour resserrer l'écart entre Toyota et les privés

Article suivant

Deux Toyota en tête à Barcelone pour débuter le Prologue

Deux Toyota en tête à Barcelone pour débuter le Prologue
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries WEC
Équipes Toyota Motorsport GmbH
Auteur Gary Watkins