Toyota mettra son Hypercar en piste en juin 2020

Toyota vise le mois de juin prochain pour la première apparition en piste de son Hypercar, qui succédera à la TS050 Hybrid dans la nouvelle catégorie du FIA WEC.

Toyota mettra son Hypercar en piste en juin 2020

Toyota devrait mettre pour la première fois en piste sa nouvelle Hypercar pour le WEC en juin 2020, avant le début officiel de la nouvelle réglementation amenée à supplanter le LMP1 pour la saison 2020-2021. Suite à l'officialisation de cette nouvelle catégorie, le constructeur japonais est l'un des deux qui se sont d'ores et déjà engagés à y participer, avec Aston Martin. Tandis que le constructeur britannique se basera sur la Valkyrie, Toyota développera entièrement un prototype hybride destiné à succéder à la TS050 Hybrid. 

Lire aussi :

"Nous aurons une voiture en piste en juin l'année prochaine, au plus tôt", explique à Motorsport.com Rob Leupen, team manager de Toyota. "Ensuite, il y aura probablement un Prologue au mois d'août, donc nous aurons cinq ou six semaines pour faire des essais." Le premier roulage en juin ne sera pas précédé de tests avec une voiture modifiée qui aurait pu être basée sur le concept GR Super Sport, car la conception et le développement seront effectués entièrement à l'aide d'outils numériques. "Notre concept GR Sports n'a pas grand-chose à voir avec notre voiture de course", ajoute Leupen. 

L'Hypercar au moins deux fois moins cher que le LMP1

#8 Toyota Gazoo Racing Toyota TS050 - Hybrid: Sébastien Buemi, Kazuki Nakajima, Brendon Hartley

La nouvelle réglementation Hypercar entrera en vigueur pour cinq saisons à compter de 2020-2021, et elle est le fruit d'un processus qui a pris beaucoup de temps, au point de provoquer l'impatience de Toyota à un moment donné. Les délais ont ainsi été resserrés pour concevoir une nouvelle auto, puisque l'officialisation n'a eu lieu qu'en juin dernier, en marge des 24 Heures du Mans. "Nous aurions aimé que ça arrive plus tôt", souligne Rob Leupen. "C'est très tard, mais je suis ravi que nous y soyons enfin. Nous avons travaillé sur de nombreux concepts. Ils ont souvent dû être modifiés car le règlement allait dans une direction différente. Avec nos concepts, nous avons essayé de soutenir ce processus, même si ça nous a coûté beaucoup d'argent."

L'une des clés de la future réglementation mise en place par la FIA et l'Automobile Club de l'Ouest est de réduire les coûts, qui ont explosé avec le LMP1 Hybride ces dernières années. L'objectif fixé par les instances est d'avoir un budget annuel de 30 millions d'euros pour un constructeur qui souhaite participer aux cinq saisons. Une estimation à laquelle Toyota n'adhère pas, même si la baisse des dépenses sera fortement ressentie. 

"Je ne vais pas comparer [notre budget] au budget que l'ACO a mis sur la table", prévient Leupen. "Ce n'est pas possible car nous travaillons dans différents pays. Nous ne sommes pas vraiment efficaces au niveau des coûts, car notre moteur vient du Japon et nous sommes basés à Cologne. Pour être vraiment rentable, il faut tout faire au même endroit. Nous ne sommes pas une référence, mais la nouvelle réglementation est significativement moins coûteuse. Nous parlons de plus de 50% [d'économie]. Nous sommes habitués à construire une nouvelle monocoque chaque année. Si elle coûte dix millions d'euros par an, désormais vous pouvez les amortir sur une période de cinq ans. Nous avons une certaine liberté pour développer des choses çà et là, mais il y aussi une Balance de Performance. Ce sont des économies importantes. C'est ce qu'ils voulaient, et nous sommes d'accord."

Propos recueillis par Filip Cleeren  

partages
commentaires
Spa prolonge avec le WEC et change de date en 2020

Article précédent

Spa prolonge avec le WEC et change de date en 2020

Article suivant

Rebellion dévoile les pilotes de son unique voiture en LMP1

Rebellion dévoile les pilotes de son unique voiture en LMP1
Charger les commentaires
Stefan Bellof, star fauchée en plein envol Prime

Stefan Bellof, star fauchée en plein envol

Stefan Bellof fait partie des espoirs déchus de la Formule 1, l'un de ceux qui auraient pu accomplir des exploits si la vie n'en avait pas décidé autrement. Un accident mortel a tout brisé il y a 36 ans, le 1er septembre 1985.

Formule 1
1 sept. 2021
Simulateur, équipe, pilotes : où en est Peugeot ? Prime

Simulateur, équipe, pilotes : où en est Peugeot ?

L'ère de l'Hypercar s'est ouverte aux 24 Heures du Mans par la victoire de Toyota. Désormais, la concurrence est attendue et beaucoup de regards sont tournés vers Peugeot, dont l'arrivée est programmée pour 2022. Nous avons rencontré Jean-Marc Finot, directeur de Stellantis Motorsport, pour faire un point complet.

WEC
29 août 2021
WEC et IMSA : vraie convergence, vraies possibilités ! Prime

WEC et IMSA : vraie convergence, vraies possibilités !

La convergence permettant aux machines Le Mans Hypercar de courir en IMSA face aux LMDh à partir de 2023 pourrait offrir des options attrayantes non seulement aux constructeurs, mais aussi pour le calendrier et le format des courses.

WEC
20 juil. 2021
Ferrari et AF Corse, faits pour s'entendre ! Prime

Ferrari et AF Corse, faits pour s'entendre !

Se pencher sur quinze années d'histoire commune, avec autant de réussite que celle rencontrée par Ferrari et AF Corse en GT, n'est pas une mince affaire. Aussi fallait-il s'attarder sur un juge de paix : les 24 Heures du Mans.

Les sommets atteints par Aston Martin sous l'ère Prodrive Prime

Les sommets atteints par Aston Martin sous l'ère Prodrive

Le Championnat du monde d'endurance 2021 démarre à Spa ce week-end, mais pour la première fois depuis sa création en 2012, il n'y aura pas d'Aston Martin d'usine dans la catégorie GTE Pro. Un constat d'autant plus remarquable qu'Aston Martin Racing Prodrive a été un succès dès ses débuts, en 2005.

WEC
28 avr. 2021
La grande question de la parité entre LMH et LMDh au Mans Prime

La grande question de la parité entre LMH et LMDh au Mans

L'excitation autour de l'afflux de constructeurs aux 24 Heures du Mans pour 2023 est compréhensible. Mais lorsqu'ils seront confrontés l'un à l'autre, le LMH et le LMDh vivront-ils une cohabitation éphémère ?

24 Heures du Mans
22 avr. 2021
Glickenhaus : "On nous regarde comme on regardait Ferrari en 1960" Prime

Glickenhaus : "On nous regarde comme on regardait Ferrari en 1960"

Son approche passionnée de la course, son projet Hypercar avec le rêve de gagner un jour les 24 Heures du Mans, son modèle visant à vendre des voitures pour pouvoir courir : l'étonnant Jim Glickenhaus a répondu à nos questions.

24 Heures du Mans
22 mars 2021
Comment Alpine compte jouer la victoire au Mans Prime

Comment Alpine compte jouer la victoire au Mans

C'est avec ambition que l'Alpine Endurance Team aborde la saison 2021 du FIA WEC, et notamment les 24 Heures du Mans.

WEC
19 mars 2021