Kobayashi salue un vendredi idéal pour Toyota à Shanghai

Le constructeur japonais a préparé de la meilleure des façons la suite de son week-end à Shanghai, et semble dans le match face à Porsche.

Kobayashi salue un vendredi idéal pour Toyota à Shanghai
#8 Toyota Gazoo Racing Toyota TS050 Hybrid: Anthony Davidson, Sébastien Buemi, Kazuki Nakajima
#7 Toyota Gazoo Racing Toyota TS050-Hybrid: Mike Conway, Kamui Kobayashi, Jose Maria Lopez
#7 Toyota Gazoo Racing Toyota TS050-Hybrid: Mike Conway, Kamui Kobayashi, Jose Maria Lopez
#8 Toyota Gazoo Racing Toyota TS050 Hybrid: Anthony Davidson, Sébastien Buemi, Kazuki Nakajima
#7 Toyota Gazoo Racing Toyota TS050-Hybrid: Mike Conway, Kamui Kobayashi, Jose Maria Lopez
#7 Toyota Gazoo Racing Toyota TS050-Hybrid: Mike Conway, Kamui Kobayashi, Jose Maria Lopez
#8 Toyota Gazoo Racing Toyota TS050 Hybrid: Anthony Davidson, Sébastien Buemi, Kazuki Nakajima
#7 Toyota Gazoo Racing Toyota TS050-Hybrid: Mike Conway, Kamui Kobayashi, Jose Maria Lopez
Des mécaniciens Toyota Gazoo Racing au travail
Des mécaniciens Toyota Gazoo Racing au travail
#7 Toyota Gazoo Racing Toyota TS050-Hybrid: Mike Conway, Kamui Kobayashi, Jose Maria Lopez

Les deux séances d'essais libres qui se sont déroulées sans accroc ont été vécues très positivement dans les rangs de l'équipe Toyota à Shanghai. Les TS050 Hybrid ont même terminé toutes les deux en tête de la feuille des temps, avec un doublé au terme de la deuxième séance, qui a été la plus rapide.

Les chances de titre sont extrêmement infimes pour le constructeur nippon, à moins d'une défaillance incroyable chez Porsche ce week-end, mais la volonté de poursuivre sur la voie du succès qui s'est rouverte à Fuji le mois dernier est forte. La satisfaction est ainsi palpable dans la bouche des pilotes en vue du travail mené et des perspectives pour samedi et dimanche.

"Nous étions en tête lors des deux séances et ça fait longtemps que nous n'avions pas connu un vendredi comme ça", souligne même Kamui Kobayashi, qui a signé le chrono le plus rapide du jour sur la Toyota #7. "Nous avons fait un bon pas en avant sur notre voiture et les chronos sont costauds. Bien sûr, il y a encore plus à venir et nous travaillons pour trouver le meilleur équilibre. Nous ne sommes que vendredi, mais c'est un bon début."

Le Circuit International de Shanghai met l'accent sur la dégradation des pneumatiques, donnée clé en vue de la course, et le travail d'évaluation des gommes a donc été conséquent. L'équipe japonaise a également passé beaucoup de temps sur l'ajustement du supplément de puissance délivré par les systèmes hybrides et sur la récupération d'énergie, car le tracé chinois présente de longues lignes droites ainsi qu'une grande variété de virages qui rendent l'exercice complexe.

L'analyse des données d'ici samedi devra permettre de tout mettre en place pour préparer la TS050 au meilleur rythme de course possible, tout en se donnant une chance d'aller chasser une quatrième pole position cette saison.

"De manière générale, nous avons connu une journée constructive et fait des progrès", estime Sébastien Buemi sur la Toyota #8. "Ce sera une rude bagarre, nous le savons, mais nous semblons être dans la partie, ce qui est positif. La différence se fera dans les détails donc nous devons travailler dur pour que tout se passe bien."

partages
commentaires
EL2 - Toyota reste leader d'un quatuor resserré

Article précédent

EL2 - Toyota reste leader d'un quatuor resserré

Article suivant

Manor restera en LMP2 et n'exclut pas une deuxième LMP1

Manor restera en LMP2 et n'exclut pas une deuxième LMP1
Charger les commentaires
Ferrari et AF Corse, faits pour s'entendre ! Prime

Ferrari et AF Corse, faits pour s'entendre !

Se pencher sur quinze années d'histoire commune, avec autant de réussite que celle rencontrée par Ferrari et AF Corse en GT, n'est pas une mince affaire. Aussi fallait-il s'attarder sur un juge de paix : les 24 Heures du Mans.

Les sommets atteints par Aston Martin sous l'ère Prodrive Prime

Les sommets atteints par Aston Martin sous l'ère Prodrive

Le Championnat du monde d'endurance 2021 démarre à Spa ce week-end, mais pour la première fois depuis sa création en 2012, il n'y aura pas d'Aston Martin d'usine dans la catégorie GTE Pro. Un constat d'autant plus remarquable qu'Aston Martin Racing Prodrive a été un succès dès ses débuts, en 2005.

WEC
28 avr. 2021
La grande question de la parité entre LMH et LMDh au Mans Prime

La grande question de la parité entre LMH et LMDh au Mans

L'excitation autour de l'afflux de constructeurs aux 24 Heures du Mans pour 2023 est compréhensible. Mais lorsqu'ils seront confrontés l'un à l'autre, le LMH et le LMDh vivront-ils une cohabitation éphémère ?

24 Heures du Mans
22 avr. 2021
Glickenhaus : "On nous regarde comme on regardait Ferrari en 1960" Prime

Glickenhaus : "On nous regarde comme on regardait Ferrari en 1960"

Son approche passionnée de la course, son projet Hypercar avec le rêve de gagner un jour les 24 Heures du Mans, son modèle visant à vendre des voitures pour pouvoir courir : l'étonnant Jim Glickenhaus a répondu à nos questions.

24 Heures du Mans
22 mars 2021
Comment Alpine compte jouer la victoire au Mans Prime

Comment Alpine compte jouer la victoire au Mans

C'est avec ambition que l'Alpine Endurance Team aborde la saison 2021 du FIA WEC, et notamment les 24 Heures du Mans.

WEC
19 mars 2021
Pourquoi Ferrari met fin à 50 ans d'absence au sommet de l'Endurance Prime

Pourquoi Ferrari met fin à 50 ans d'absence au sommet de l'Endurance

Revenant dans la catégorie reine de l'Endurance après 50 années d'absence, Ferrari va s'engager en catégorie "Le Mans Hypercar" en 2023. La marque italienne dément tout lien avec le plafond de dépenses de la F1, mais il ne s'agit assurément pas d'une coïncidence...

WEC
28 févr. 2021
Vergne : "Toujours se remettre en question, travailler sans relâche" Prime

Vergne : "Toujours se remettre en question, travailler sans relâche"

À 30 ans, Jean-Éric Vergne est à l'apogée de sa carrière. Le double champion de Formule E va partir en quête d'un troisième titre dans le championnat tout électrique et a été recruté par Peugeot Sport pour l'ère Hypercar à venir. Il s'est confié à Motorsport.com.

Formule E
11 févr. 2021
L'avenir de la F1 va-t-il passer par l'hydrogène ? Prime

L'avenir de la F1 va-t-il passer par l'hydrogène ?

Alors que les discussions sont en cours pour la prochaine formule moteur de la F1 au-delà de l'horizon 2025, la question de l'orientation à long terme se pose, avec deux options principales évoquées jusqu'ici.

Formule 1
1 févr. 2021