Toyota loin de la victoire mais en tête du championnat

Un podium encourageant, c’est sans doute ce que retiendra Toyota après la manche d’ouverture de la saison à Silverstone.

Toyota loin de la victoire mais en tête du championnat
#6 Toyota Racing Toyota TS050 Hybrid: Stéphane Sarrazin, Mike Conway, Kamui Kobayashi
Podium: Marcel Fässler, Andre Lotterer, Benoit Tréluyer, Audi Sport Team, Romain Dumas, Neel Jani, Marc Lieb, Porsche Team, Stéphane Sarrazin, Mike Conway, Kamui Kobayashi, Toyota Racing
#6 Toyota Racing Toyota TS050 Hybrid: Stéphane Sarrazin, Mike Conway, Kamui Kobayashi
#6 Toyota Racing Toyota TS050 Hybrid: Stéphane Sarrazin, Mike Conway, Kamui Kobayashi
#6 Toyota Racing Toyota TS050 Hybrid: Stéphane Sarrazin, Mike Conway, Kamui Kobayashi
Stéphane Sarrazin, Toyota Racing
#6 Toyota Racing Toyota TS050 Hybrid: Stéphane Sarrazin, Mike Conway, Kamui Kobayashi
#6 Toyota Racing Toyota TS050 Hybrid: Stéphane Sarrazin, Mike Conway, Kamui Kobayashi
#6 Toyota Racing Toyota TS050 Hybrid: Stéphane Sarrazin, Mike Conway, Kamui Kobayashi
#6 Toyota Racing Toyota TS050 Hybrid: Stéphane Sarrazin, Mike Conway, Kamui Kobayashi
#6 Toyota Racing Toyota TS050 Hybrid: Stéphane Sarrazin, Mike Conway, Kamui Kobayashi
#6 Toyota Racing Toyota TS050 Hybrid: Stéphane Sarrazin, Mike Conway, Kamui Kobayashi

Le constructeur japonais mise énormément sur sa nouvelle TS050 Hybrid, sa nouvelle motorisation et sa nouvelle technologie hybride. Mais en course, comme en qualifications la veille, les deux équipages ont rapidement été éjectés de la lutte pour la victoire à la régulière. 

Pendant l’épreuve, Alexander Wurz a peut-être trahi ce qui pourrait ne plus vraiment ête un secret. Désormais passé dans le management de l’équipe, l’ancien pilote a souligné l’importance des 24 Heures du Mans dans le programme de l’équipe. "La voiture est vraiment optimisée pour Le Mans, pour des circuits avec peu d’appui", a précisé l’Autrichien. 

Petite crevaison, gros dégâts

Paradoxalement, Toyota quitte l’Angleterre en tête du championnat constructeurs, puisque ni Porsche ni Audi n’ont réussi à placer leurs deux voitures à l’arrivée. D’où l’importance d’avoir relancé en piste l’équipage n°5, malgré énormément de temps perdu suite à la crevaison de Kazuki Nakajima à la mi-course. 

"C’est dommage cette crevaison, j’imagine que j’ai eu un contact avec une GT mais c’est difficile à dire", regrette le pilote nippon. "Tout s’est mal passé à ce moment-là. Je remercie les mécaniciens qui ont réussi à réparer la voiture et nous ont permis de marquer quelques points qui pourraient être importants pour le championnat. Nous avons montré que nous avons fait un pas en avant, c’est un départ solide. Nous verrons comment nous pouvons progresser pour Spa."

Chronos prometteurs

Si la Toyota n°6 a terminé à un tour de l’Audi victorieuse, les signes positifs existent. À commencer par ce tour rapide réalisé en course, qui n’est qu’à 3 dixièmes de celui réalisé par Neel Jani à bord de la Porsche 919 Hybrid. 

Auteur d’une course impeccable, c’est le trio Sarrazin-Conway-Kobayashi qui offre ce premier podium de l’année à Toyota. Une troisième place provisoirement transformée en seconde, suite à l'exclusion de l'Audi n°7, qui fait toutefois l'objet d'un appel. 

"Ce n’est pas une victoire, mais c’est un bon podium pour l’équipe", assure Sarrazin. "La TS050 est vraiment une bonne voiture et il y a un gros potentiel. Nous devons encore améliorer plusieurs domaines, dans la manière dont nous en faisons usage, mais nous sommes déjà plus proches que l’année dernière. Nous devons attaquer et donner notre maximum chaque jour, dans chaque domaine. L’équipe est très motivée et nous nous battons pour revenir devant."

À la tête de la structure japonaise, Toshio Sato se félicite d’avoir vu les deux voitures terminer la course, ce que n’ont pas réussi à faire Audi et Porsche. "Nous ne sommes pas encore au niveau que nous voulons, mais nous avons fait de gros progrès par rapport à l’année dernière", précise-t-il. "C’était très bien de voir la n°6 effectuer des chronos très compétitifs en fin de course, cela montre que nous avons un bon potentiel."

partages
commentaires
RGR Sport by Morand frappe d'entrée en LMP2

Article précédent

RGR Sport by Morand frappe d'entrée en LMP2

Article suivant

Triomphe total pour Ferrari en GTE

Triomphe total pour Ferrari en GTE
Charger les commentaires
WEC et IMSA : vraie convergence, vraies possibilités ! Prime

WEC et IMSA : vraie convergence, vraies possibilités !

La convergence permettant aux machines Le Mans Hypercar de courir en IMSA face aux LMDh à partir de 2023 pourrait offrir des options attrayantes non seulement aux constructeurs, mais aussi pour le calendrier et le format des courses.

WEC
20 juil. 2021
Ferrari et AF Corse, faits pour s'entendre ! Prime

Ferrari et AF Corse, faits pour s'entendre !

Se pencher sur quinze années d'histoire commune, avec autant de réussite que celle rencontrée par Ferrari et AF Corse en GT, n'est pas une mince affaire. Aussi fallait-il s'attarder sur un juge de paix : les 24 Heures du Mans.

Les sommets atteints par Aston Martin sous l'ère Prodrive Prime

Les sommets atteints par Aston Martin sous l'ère Prodrive

Le Championnat du monde d'endurance 2021 démarre à Spa ce week-end, mais pour la première fois depuis sa création en 2012, il n'y aura pas d'Aston Martin d'usine dans la catégorie GTE Pro. Un constat d'autant plus remarquable qu'Aston Martin Racing Prodrive a été un succès dès ses débuts, en 2005.

WEC
28 avr. 2021
La grande question de la parité entre LMH et LMDh au Mans Prime

La grande question de la parité entre LMH et LMDh au Mans

L'excitation autour de l'afflux de constructeurs aux 24 Heures du Mans pour 2023 est compréhensible. Mais lorsqu'ils seront confrontés l'un à l'autre, le LMH et le LMDh vivront-ils une cohabitation éphémère ?

24 Heures du Mans
22 avr. 2021
Glickenhaus : "On nous regarde comme on regardait Ferrari en 1960" Prime

Glickenhaus : "On nous regarde comme on regardait Ferrari en 1960"

Son approche passionnée de la course, son projet Hypercar avec le rêve de gagner un jour les 24 Heures du Mans, son modèle visant à vendre des voitures pour pouvoir courir : l'étonnant Jim Glickenhaus a répondu à nos questions.

24 Heures du Mans
22 mars 2021
Comment Alpine compte jouer la victoire au Mans Prime

Comment Alpine compte jouer la victoire au Mans

C'est avec ambition que l'Alpine Endurance Team aborde la saison 2021 du FIA WEC, et notamment les 24 Heures du Mans.

WEC
19 mars 2021
Pourquoi Ferrari met fin à 50 ans d'absence au sommet de l'Endurance Prime

Pourquoi Ferrari met fin à 50 ans d'absence au sommet de l'Endurance

Revenant dans la catégorie reine de l'Endurance après 50 années d'absence, Ferrari va s'engager en catégorie "Le Mans Hypercar" en 2023. La marque italienne dément tout lien avec le plafond de dépenses de la F1, mais il ne s'agit assurément pas d'une coïncidence...

WEC
28 févr. 2021
Vergne : "Toujours se remettre en question, travailler sans relâche" Prime

Vergne : "Toujours se remettre en question, travailler sans relâche"

À 30 ans, Jean-Éric Vergne est à l'apogée de sa carrière. Le double champion de Formule E va partir en quête d'un troisième titre dans le championnat tout électrique et a été recruté par Peugeot Sport pour l'ère Hypercar à venir. Il s'est confié à Motorsport.com.

Formule E
11 févr. 2021