Toyota prêt à jouer sa chance jusqu'au bout à Bahreïn

L'équipe japonaise est bien décidée à jouer sa chance à fond, et espère parvenir à coiffer Porsche au championnat pilotes lors de la finale du championnat ce week-end, à Bahreïn.

Après son énorme déception des 24 Heures du Mans, puis une course totalement anonyme dans la foulée sur le Nürburgring, Toyota n'envisageait peut-être pas disputer le titre pilotes lors de la manche finale du championnat WEC à Bahreïn.

Pourtant, l'équipage de la TS050 Hybrid #6, Stéphane Sarrazin, Mike Conway et Kamui Kobayashi, est bel et bien en position de contester la victoire au championnat au trio de la Porsche #2 des leaders Neel Jani, Romain Dumas et Marc Lieb, ces mêmes pilotes qui avaient hérité d'une victoire inespérée en juin dernier dans le tout dernier tour des 24 Heures du Mans en profitant de la panne cruelle dont avait été victime la Toyota #5 (Nakajima, Davidson, Buemi), alors en tête dans les toutes dernières secondes de l'épreuve.

Auteurs d'une belle deuxième partie de saison, avec deux troisièmes places à Mexico puis à Austin, puis une victoire à Fuji avant une belle deuxième place à Shanghai, Sarrazin, Conway et Kobayashi sont en effet revenus à 17 points des pilotes Porsche en tête du championnat.

Si la tâche semble encore ardue, la dynamique semble être du côté du clan Toyota, d'autant que la Porsche #2 a clairement marqué le pas après sa victoire au Mans, et n'est plus jamais remontée sur le podium lors des cinq courses suivantes.

Les pilotes de la Toyota #6 peuvent ainsi être sacrés à Bahreïn s'ils l'emportent et que la Porsche #2 ne fait pas mieux que 6e, où s'ils terminent second et que leurs adversaires ne marquent pas de point.

"Nous sommes vraiment excités à l'idée d'aller à Bahreïn", se réjouit Stéphane Sarrazin. "C'est la dernière course de la saison, ce qui est toujours sympa avec une bonne atmosphère. Nous sommes toujours en lice pour le titre pilotes : 17 points, c'est encore un bon écart mais tout est possible, et nous nous battrons jusqu'au bout."

"Nous avons montré de belles performances lors des dernières courses, et j'ai vraiment beaucoup apprécié les bagarres aux côtés de mes équipiers qui font un superbe travail", poursuit le Français. "Nous sommes prêts et nous allons tout donner."

Je pense le tracé conviendra à notre voiture, alors allons-y et battons-nous pour la victoire.

Kamui Kobayashi.

"Bahreïn est un circuit que j'aime vraiment beaucoup et j'ai déjà eu des bons résultats ici dans le passé", commente pour sa part Mike Conway. "J'y ai remporté mon premier succès en WEC et notre voiture y a signé son seul podium l'an passé. Je me réjouis de cette dernière course de la saison, alors que nous sommes toujours en lutte pour le championnat. Nous avons été de plus en plus compétitifs, en qualifications également, lors des dernières épreuves et j'espère qu'il en sera de même à Bahreïn."

"Le point le plus important pour nous est que nous irons à Bahreïn avec encore une chance au championnat du monde", ajoute Kamui Kobayashi. "Cela sera notre objectif même si cela ne sera pas facile. Pour moi, la saison a déjà été fantastique, sachant qu'il s'agissait de ma première saison en LMP1. Je connais bien la piste de mon expérience passée et j'aime piloter ici, je me sens donc assez confiant. Je pense le tracé conviendra à notre voiture, alors allons-y et battons-nous pour la victoire."

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries WEC
Événement Bahrain
Circuit Bahrain International Circuit
Pilotes Stéphane Sarrazin , Mike Conway , Kamui Kobayashi
Type d'article Preview
Tags toyota, ts050 hybrid, wec