WEC
04 oct.
-
06 oct.
Événement terminé
08 nov.
-
10 nov.
Événement terminé
12 déc.
-
14 déc.
EL1 dans
22 jours

La Toyota #7 sera ralentie de 1"4 à Fuji

partages
commentaires
La Toyota #7 sera ralentie de 1"4 à Fuji
Par :
16 sept. 2019 à 12:14

Les handicaps pour chaque prototype LMP1 en vue de la deuxième manche du championnat à Fuji ont été dévoilés par les organisateurs du FIA WEC.

Le nouveau système de "success handicap" va prendre effet au début du mois prochain pour la deuxième manche du WEC à Fuji. Basé sur des calculs très précis et qui découlent du classement au championnat, il va logiquement ralentir la Toyota #7 qui s'était imposée lors de la manche d'ouverture à Silverstone. Les organisateurs ont publié un tableau qui détaille l'ampleur du handicap ainsi que la méthode utilisée pour la prochaine course.

La Toyota de Mike Conway, Kamui Kobayashi et José María López sera ralentie à hauteur de 1"4 au tour par rapport à la voiture de référence, via une réduction de la quantité d'énergie hybride qui peut être déployée ainsi que du carburant alloué. Le déploiement hybride chutera pour cette TS050 Hybrid de 4,15 mégajoules par tour à 3,02, elle ne pourra pas utiliser plus de 44,3 MJ de carburant par tour contre 46,4 auparavant, et ne pourra pas non plus embarquer plus de 33,5 kg de carburant par relais contre 35,1 précédemment.

Lire aussi :

La Toyota #8, qui a pris la deuxième place à Silverstone, sera ralentie à hauteur d'une seconde par tour. Non inscrite au championnat et non engagée à Fuji, la Rebellion #3 n'est pas concernée, tandis que la Ginetta #5 de Ben Hanley, Egor Orudzhev et Charlie Robertson sera ralentie de 0"66 par tour avec un poids minimum augmenté de 34 kg, pour atteindre 867 kg. La Rebellion #1 sera pénalisée de 0"03 par tour via un lest de 7 kg, tandis que la Ginetta #6, la moins bien classée à Silverstone, devient la "voiture de référence" et voit ses caractéristiques inchangées.

Ce nouveau système de "success handicap" a été instauré cette saison par les organisateurs du WEC en complément de l'EoT (Équivalence de Technologie) dans le but de renforcer la concurrence, notamment entre les prototypes hybrides et non hybrides. Chaque auto est pénalisée à auteur de 0"008 par kilomètre et par point de différence au championnat par rapport à la dernière auto du classement.

Success Handicap pour Fuji

Voiture Pilotes Handicap
United Kingdom Ginetta #6 M. Simpson, G. Smith  
Switzerland Rebellion #1 B. Senna, G. Menezes, N. Nato +0"030 au tour
United Kingdom Ginetta #5 C. Robertson, B. Hanley, E. Orudzhev +0"660 au tour
Japan Toyota #8 S. Buemi, K. Nakajima, B. Hartley +1"000 au tour
Japan Toyota #7 M. Conway, K. Kobayashi, J. López +1"400 au tour

Article suivant
Aston Martin planche sur quatre Valkyrie en WEC et au Mans

Article précédent

Aston Martin planche sur quatre Valkyrie en WEC et au Mans

Article suivant

Ghiotto fera ses débuts à Fuji avec Ginetta

Ghiotto fera ses débuts à Fuji avec Ginetta
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries WEC
Événement Fuji
Auteur Basile Davoine