WEC
13 août
-
15 août
Prochain événement dans
32 jours
C
Bahreïn
19 nov.
-
21 nov.
Prochain événement dans
130 jours

Toyota se méfie de Rebellion pour le titre

partages
commentaires
Toyota se méfie de Rebellion pour le titre
Par :
9 janv. 2020 à 13:01

Malgré un troisième succès en quatre courses cette saison, décroché le mois dernier à Bahreïn, Toyota considère toujours Rebellion comme un concurrent sérieux pour le titre en LMP1.

Après sa victoire à Shanghai, la R13 a fait belle impression sur le circuit de Sakhir malgré le handicap de performance plus lourd qui lui était imposé, avec à la clé la pole position. En course, l'avantage est revenu à Toyota à cause de l'accrochage du départ qui a ruiné la course de l'équipe suisse.

Bruno Senna, Gustavo Menezes et Norman Nato ont limité les dégâts en prenant tout de même la troisième place, conservant ainsi toutes leurs chances au championnat. À tel point que les trois hommes sont pris très au sérieux par Toyota, qui doit composer avec un handicap de performance important. Interrogé sur la menace Rebellion, Rob Leupen est méfiant. "S'ils continuent comme ça, ils en sont une", prévient le directeur de l'équipe japonaise auprès de Motorsport.com. "Mais ils doivent gagner des courses et je m'attendais à ce qu'ils soient un peu plus forts ici [à Bahreïn]."

Lire aussi :

"Ils ont eu des problèmes à gérer", ajoute-t-il. "Nous avons aussi eu des ennuis en course mais ils n'étaient pas aussi dramatiques que ceux rencontrés par Rebellion. Donc de ce point de vue, oui, ils constituent une menace. Ce sont des concurrents ; ils devraient l'être. La réglementation est faite de manière à ce qu'ils le soient. Nous verrons des courses intéressantes à Austin puis à Sebring et Spa, avant Le Mans."

En tête du championnat pilotes, la Toyota #7 de Mike Conway, Kamui Kobayashi et José María López compte 30 points d'avance sur le trio Rebellion, ce qui offrira à la R13 un handicap de performance moindre pour le rendez-vous du mois de février à Austin.

"Nous ne nous attendions pas à gagner [à Bahreïn]", rappelle Rob Leupen. "Nous aurions pensé que ce serait plus difficile pour nous, mais au bout du compte, huit heures c'est une longue course. Notre voiture était extrêmement fiable et les pilotes ainsi que l'équipe sont très forts. De ce point de vue, nous avons pu gagner et les autres ne pouvaient pas attaquer. Ce devrait être pareil à Austin, nous verrons. Nous ne serons pas les plus rapides. Théoriquement, Ginetta devrait gagner un certain temps et même être devant nous. Ce sera une course de six heures à Austin, un peu plus courte que les huit heures, c'est quelque chose qui pourrait leur réussir. Je pense que le titre se jouera au Mans."

Rappelons à cette occasion que le système de handicap de performance ne s'appliquera pas à la classique mancelle, qui sera le théâtre de la super finale du WEC comme en 2019.

Propos recueillis par Rachit Thukral  

Article suivant
Aston Martin annonce ses pilotes pour Le Mans

Article précédent

Aston Martin annonce ses pilotes pour Le Mans

Article suivant

Ferrari met les 24H du Mans à l'honneur à Maranello

Ferrari met les 24H du Mans à l'honneur à Maranello
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries WEC
Équipes Rebellion Racing , Toyota Gazoo Racing WEC
Auteur Basile Davoine