WEC
04 oct.
-
06 oct.
Événement terminé
08 nov.
-
10 nov.
Événement terminé
12 déc.
-
14 déc.
EL1 dans
29 jours

Toyota engage une troisième voiture au Mans, López confirmé

partages
commentaires
Toyota engage une troisième voiture au Mans, López confirmé
Par :
2 févr. 2017 à 05:57

Toyota a confirmé l'engagement d'une troisième voiture aux 24 Heures du Mans cette année, tandis que José María López rejoint le constructeur japonais.

#6 Toyota Racing Toyota TS050 Hybrid: Stéphane Sarrazin, Mike Conway, Kamui Kobayashi; #5 Toyota Racing Toyota TS050 Hybrid: Anthony Davidson, Sébastien Buemi, Kazuki Nakajima
#5 Toyota Racing Toyota TS050 Hybrid : Sébastien Buemi, Kazuki Nakajima et #6 Toyota Racing Toyota TS050 Hybrid: Stéphane Sarrazin, Mike Conway
#6 Toyota Racing Toyota TS050 Hybrid: Stéphane Sarrazin, Mike Conway, Kamui Kobayashi
Jose Maria Lopez, DS Virgin Racing
#5 Toyota Racing Toyota TS050 Hybrid: Sébastien Buemi, Kazuki Nakajima, Anthony Davidson
#6 Toyota Racing Toyota TS050 Hybrid: Stéphane Sarrazin, Mike Conway, Kamui Kobayashi
#5 Toyota Racing Toyota TS050 Hybrid: Sébastien Buemi, Kazuki Nakajima, Anthony Davidson
Pipo Derani, Toyota Racing, Toyota TS050 Hybrid
Sébastien Buemi, Stéphane Sarrazin, Rebellion Racing
#6 Toyota Racing Toyota TS050 Hybrid: Stéphane Sarrazin, Mike Conway, Kamui Kobayashi
#5 Toyota Racing Toyota TS050 Hybrid: Sébastien Buemi, Kazuki Nakajima, Anthony Davidson
#6 Toyota Racing Toyota TS050 Hybrid: Stéphane Sarrazin, Mike Conway, Kamui Kobayashi, #5 Toyota Racing Toyota TS050 Hybrid: Sébastien Buemi, Kazuki Nakajima, Anthony Davidson

Après avoir hésité plusieurs fois au cours des dernières années, Toyota a pris la décision d'engager un troisième prototype LMP1 à l'occasion des 6 Heures de Spa-Francorchamps et des 24 Heures du Mans cette année. Une première depuis le lancement de l'actuel programme sportif, en 2012. Le constructeur nippon souhaite mettre toutes les chances de son côté face à Porsche, tandis qu'une première victoire dans la Sarthe lui a échappé en juin 2016, dans les circonstances cruelles que l'on connaît.

"Je crois que c'est une période enthousiasmante pour Toyota Gazoo Racing en Endurance", assure Toshio Sato, Team President de l'équipe japonaise. "Engager trois voitures à Spa et au Mans représente un nouveau défi pour notre équipe. Nous travaillons dur pour être prêts et nous voulons gagner."

Cette troisième voiture sera confiée à Stéphane Sarrazin, qui perd sa place dans le line-up permanent de Toyota en WEC. Le Français fera vraisemblablement équipe avec Rio Hirakawa, placé l'an passé chez Thiriet by TDS Racing pour emmagasiner de l'expérience en LMP2. Le troisième pilote devrait présenter un profil plus expérimenté : les noms des anciens pilotes Audi LMP1 Lucas di Grassi et Benoît Tréluyer sont évoqués, tout comme celui de James Rossiter, qui a des liens avec Toyota via le Super GT.   

López rejoint les titulaires

La mise en retrait de Sarrazin profite à José María López. Le triple champion du monde de WTCC rejoint l'équipage de l'une des deux Toyota TS050 Hybrid aux côtés de Kamui Kobayashi et Mike Conway. Sébastien Buemi, Kazuki Nakajima et Anthony Davidson continueront ensemble sur l'autre voiture, pour la troisième année consécutive.

López a déjà participé à plusieurs séances d'essais avec Toyota, et avait exprimé son intérêt pour une participation aux 24 Heures du Mans dès 2015. Il a quitté le WTCC suite à l'arrêt du programme Citroën en fin d'année dernière, tout en s'engageant en Formule E avec DS Virgin. À l'instar de Sébastien Buemi, qui court lui aussi dans la discipline électrique chez Renault e.dams, il devra composer avec le conflit de calendrier qui verra les 6 Heures du Nürburgring se tenir le même week-end de juillet que la double manche de l'ePrix de New York.

"C'est génial de faire partie du Toyota Gazoo Racing", se réjouit le pilote argentin. "C'est un rêve devenu réalité pour moi, et je suis impatient d'être à la première course. Mike et Kamui sont deux grands coéquipiers, j'apprendrai énormément à leurs côtés, j'en suis certain."

"Piloter une LMP1 est très différent par rapport à une voiture de WTCC, mais je suis heureux de relever ce défi. La puissance et le grip de la TS050 Hybrid sont incroyables, et la technologie hybride de Toyota est impressionnante. Je suis impatient de vivre ma première expérience en WEC, particulièrement au Mans, qui est une course spéciale."

Toyota doit effectuer des essais privés ce mois-ci, avant le Prologue officiel du WEC prévu à Monza début avril. Une présentation officielle de l'équipe Toyota aura lieu sur place, le vendredi 31 mars.

Article suivant
G-Drive en WEC avec Thiriet et le soutien de TDS Racing

Article précédent

G-Drive en WEC avec Thiriet et le soutien de TDS Racing

Article suivant

JOTA Sport et DC Racing s'unissent pour 2017

JOTA Sport et DC Racing s'unissent pour 2017
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries WEC
Pilotes José María López
Équipes Toyota Racing
Auteur Sam Smith