Un nouveau proto LMP1 BR Engineering/Dallara en 2018

La catégorie LMP1 va s'enrichir d'une nouvelle voiture à partir de 2018, puisque la firme russe BR Engineering s'associera à Dallara pour construire un prototype qui sera aligné par le SMP Racing.

Un nouveau proto LMP1 BR Engineering/Dallara en 2018
#27 SMP Racing BR01 Nissan: Maurizio Mediani, Nicolas Minassian, Mikhail Aleshin
#27 SMP Racing BR01 Nissan: Maurizio Mediani, Nicolas Minassian, Mikhail Aleshin
#27 SMP Racing BR01 Nissan: Maurizio Mediani, Nicolas Minassian, Mikhail Aleshin
#37 SMP Racing BR01 Nissan: Vitaly Petrov, Viktor Shaytar, Kirill Ladygin
#32 SMP Racing BR 01 Nissan: Stefano Coletti, Andreas Wirth, Vitaly Petrov

Avec le départ d'Audi à l'issue de cette saison, en plus du passage de l'équipe Rebellion en LMP2, la catégorie LMP1 sera plutôt maigre en 2017, avec les seuls Porsche et Toyota auxquels s'ajoute l'équipe ByKolles, unique équipe LMP1 privée du plateau.

Mais la saison 2018 verra l'arrivée d'une nouvelle entité dans la plus haute catégorie du WEC puisque le constructeur BR Engineering et l'équipe SMP Racing grimperont en LMP1, avec une toute nouvelle voiture qui sera montée et développée en collaboration avec les Italiens de Dallara.

Boris Rotenberg, le président de BR Engineering, et Andrea Pontremoli, le PDG de la société Dallara, ont ainsi signé un accord pour le développement d'une BR LMP1 en 2017 en vue d'un engagement en WEC par le SMP Racing l'année suivante. À noter également que l'équipe française ART Grand Prix, qui vient de conclure sa collaboration en DTM avec Mercedes, sera également impliquée dans le développement de la voiture et son exploitation course.

Fondée en 2013 par l'homme d'affaires russe Boris Rotenberg, copropriétaire de la SMP Bank, le SMP Racing a effectué ses débuts en GT en International GT Open avant de s'attaquer à l'European Le Mans Series avec une Ferrari 458. La structure russe a décroché le titre en WEC en 2015, alors qu'elle débutait la même année en LMP2 avec le premier prototype BR01. La voiture a terminé troisième de l'ELMS en 2016, et avait également signé une pole retentissante lors des 24 Heures de Daytona. L'équipe a également décroché la troisième place du LMP2 lors des dernières 24 Heures du Mans avec le trio russe Vitaly Petrov, Viktor Shaitar et Kirill Ladygin.

"Nous nous sommes lancés un défi", a déclaré Boris Rotenberg. "Il était possible d'acheter un châssis de l'un des quatre constructeurs du LMP2 pour une saison, il était également possible de nous en aller pour de bon, mais nous avons toujours choisi de suivre notre propre voie. Pas forcément, et pas toujours la plus facile, mais sans nul doute la plus intéressante et la plus prometteuse."

Développer le sport automobile en Russie

"Le but de ce projet était, et demeure le développement du sport automobile russe, y compris le secteur technologique. Nous investissons beaucoup sur les pilotes russes pour aider des enfants prometteurs à démarrer leur carrière en karting, et poursuivre avec succès en GT, en prototype ou en monoplace. Notre prototype LMP2 BR01 est la première voiture russe sur le podium au Mans."

"La BR1 est la continuité de ce projet", poursuit-il au sujet du futur programme LMP1. "Il a pour but premier d'acquérir un niveau plus élevé de technologie dans notre pays. Le nom de Dallara est connu à tous ceux qui sont familiers avec le sport automobile."

"Désormais, nous sommes partenaires, and le nouveau projet BR Engineering a débuté en Italie, où les meilleurs designers et ingénieurs, venus à la fois de Russie et d'Europe, vont créer un prototype russe pour l'équipe russe SMP Racing. Ils vont faire face à un énorme travail."

partages
commentaires
Les Ford GT plombées pour la dernière course de la saison

Article précédent

Les Ford GT plombées pour la dernière course de la saison

Article suivant

Porsche leader sous pression avant la finale à Bahreïn

Porsche leader sous pression avant la finale à Bahreïn
Charger les commentaires
WEC et IMSA : vraie convergence, vraies possibilités ! Prime

WEC et IMSA : vraie convergence, vraies possibilités !

La convergence permettant aux machines Le Mans Hypercar de courir en IMSA face aux LMDh à partir de 2023 pourrait offrir des options attrayantes non seulement aux constructeurs, mais aussi pour le calendrier et le format des courses.

WEC
20 juil. 2021
Ferrari et AF Corse, faits pour s'entendre ! Prime

Ferrari et AF Corse, faits pour s'entendre !

Se pencher sur quinze années d'histoire commune, avec autant de réussite que celle rencontrée par Ferrari et AF Corse en GT, n'est pas une mince affaire. Aussi fallait-il s'attarder sur un juge de paix : les 24 Heures du Mans.

Les sommets atteints par Aston Martin sous l'ère Prodrive Prime

Les sommets atteints par Aston Martin sous l'ère Prodrive

Le Championnat du monde d'endurance 2021 démarre à Spa ce week-end, mais pour la première fois depuis sa création en 2012, il n'y aura pas d'Aston Martin d'usine dans la catégorie GTE Pro. Un constat d'autant plus remarquable qu'Aston Martin Racing Prodrive a été un succès dès ses débuts, en 2005.

WEC
28 avr. 2021
La grande question de la parité entre LMH et LMDh au Mans Prime

La grande question de la parité entre LMH et LMDh au Mans

L'excitation autour de l'afflux de constructeurs aux 24 Heures du Mans pour 2023 est compréhensible. Mais lorsqu'ils seront confrontés l'un à l'autre, le LMH et le LMDh vivront-ils une cohabitation éphémère ?

24 Heures du Mans
22 avr. 2021
Glickenhaus : "On nous regarde comme on regardait Ferrari en 1960" Prime

Glickenhaus : "On nous regarde comme on regardait Ferrari en 1960"

Son approche passionnée de la course, son projet Hypercar avec le rêve de gagner un jour les 24 Heures du Mans, son modèle visant à vendre des voitures pour pouvoir courir : l'étonnant Jim Glickenhaus a répondu à nos questions.

24 Heures du Mans
22 mars 2021
Comment Alpine compte jouer la victoire au Mans Prime

Comment Alpine compte jouer la victoire au Mans

C'est avec ambition que l'Alpine Endurance Team aborde la saison 2021 du FIA WEC, et notamment les 24 Heures du Mans.

WEC
19 mars 2021
Pourquoi Ferrari met fin à 50 ans d'absence au sommet de l'Endurance Prime

Pourquoi Ferrari met fin à 50 ans d'absence au sommet de l'Endurance

Revenant dans la catégorie reine de l'Endurance après 50 années d'absence, Ferrari va s'engager en catégorie "Le Mans Hypercar" en 2023. La marque italienne dément tout lien avec le plafond de dépenses de la F1, mais il ne s'agit assurément pas d'une coïncidence...

WEC
28 févr. 2021
Vergne : "Toujours se remettre en question, travailler sans relâche" Prime

Vergne : "Toujours se remettre en question, travailler sans relâche"

À 30 ans, Jean-Éric Vergne est à l'apogée de sa carrière. Le double champion de Formule E va partir en quête d'un troisième titre dans le championnat tout électrique et a été recruté par Peugeot Sport pour l'ère Hypercar à venir. Il s'est confié à Motorsport.com.

Formule E
11 févr. 2021