Un programme étendu à l’Asian Le Mans Series pour Alpine en 2016?

Récente vainqueur de la catégorie LMP2 lors des 6 Heures de Shanghai en WEC, l’écurie Alpine-Signatech pourrait ajouter à son programme en mondial d’endurance un engagement en Asian Le Mans Series.

Après avoir été titré en European Le Mans Series à deux reprises, Alpine-Signatech s’est lancé dans le grand bain du WEC cette saison. Après un début d’année quelques peu compliqué, les hommes de Philippe Sinault ont aujourd’hui fait leur place au sein du peloton LMP2.

Après un premier podium de catégorie à Fuji (3e) avec le trio Nelscon Panciatici/Paul-Loup Chatin/Vincent Capillaire, le prototype Alpine A450b a décroché sa première victoire en Chine le week-end dernier avec un équipage remanié, Tom Dillmann remplaçant Vincent Capillaire.

Dillmann demeurera dans l’équipe pour la finale à Bahrein, où Alpine visera une nouvelle victoire. "On compte deux podiums en Asie, c’est peut-être un signe pour l’avenir", a confié Philippe Sinault à Endurance-Info. "Plus sérieusement, disputer un second championnat en 2016 fait partie des réflexions. On travaille en priorité sur le FIA WEC, l’idée étant de passer à une nouvelle voiture qui portera le nom d’Alpine".

L’Asian Le Mans Series est un sujet de réflexion pour poursuivre la carrière de l’Alpine A450b.

"En parallèle, l’Asian Le Mans Series est un sujet de réflexion pour poursuivre la carrière de l’Alpine A450b", continue Philippe Sinault. "La plate-forme a du sens pour Alpine. On devrait en savoir plus d’ici la fin novembre". 

A propos de cet article
Séries WEC , Asian Le Mans
Pilotes Tom Dillmann , Nelson Panciatici , Paul Loup Chatin
Type d'article Actualités
Tags alpine, asian le mans series, lmp2, wec