Une victoire renversante pour Porsche à Fuji !

partages
commentaires
Une victoire renversante pour Porsche à Fuji !
Par : Basile Davoine
11 oct. 2015 à 08:09

Le constructeur allemand s'est offert un doublé à Fuji, dans l'ordre qui était le meilleur possible en vue du titre pilotes. La course a été très animée également en LMP2.

Romain Dumas, Porsche Team
#1 Toyota Racing Toyota TS040 Hybrid: Sébastien Buemi, Anthony Davidson, Kazuki Nakajima
Romain Dumas, Porsche Team
#4 Team Bykolles CLM P1/01 – AER: Simon Trummer, Pierre Kaffer
#2 Toyota Racing Toyota TS040 Hybrid: Alexander Wurz, Stéphane Sarrazin, Mike Conway
#17 Porsche Team Porsche 919 Hybrid: Timo Bernhard, Mark Webber, Brendon Hartley
#17 Porsche Team Porsche 919 Hybrid: Timo Bernhard, Mark Webber, Brendon Hartley
#7 Audi Sport Team Joest Audi R18 e-tron quattro: Marcel Fässler, Andre Lotterer, Benoit Tréluyer
#26 G-Drive Racing Ligier JS P2: Roman Rusinov, Julien Canal, Sam Bird
#99 Aston Martin Racing V8 Aston Martin Vantage GTE: Fernando Rees, Alex MacDowall, Richie Stanaway
#13 Rebellion Racing Rebellion R-One: Dominik Kraihamer, Daniel Abt, Alexandre Imperatori
#97 Aston Martin Racing Aston Martin Vantage GTE: Darren Turner, Jonathan Adam
#97 Aston Martin Racing Aston Martin Vantage GTE: Darren Turner, Jonathan Adam

Après le début de course mouvementé par la pluie et le duel épique offert par Mark Webber et Marcel Fassler en piste, la course est entrée dans une phase plus calme dans la cinquième heure. En deuxième position, Brendon Hartley a attaqué fortement sur la piste de plus en plus sèche de Fuji pour tenter de réduire l'écart sur Marc Lieb. Mais les deux Porsche sont finalement restées séparées d'environ une minute, y compris après le relais pris par Neel Jani sur la n°18 et Timo Bernhard sur la n°17. 

Cet écart est toutefois retombé à 20 secondes dans la dernière demi-heure, quand la voiture de tête a été sanctionnée d'une pénalité de passage par les stands pour non respect d'un drapeau jaune. Revenu comme un boulet de canon, Bernhard a pris la tête à quelques minutes de la fin de la course. 

L'équipage Webber-Hartley-Bernhard s'impose ainsi pour la troisième fois consécutive. En plus d'offrir un doublé important pour Porsche au classement constructeurs, les trois hommes signent un coup de maître au championnat.

 

Benoît Tréluyer, alors troisième, a connu une mésaventure dans la dernière heure lorsqu'il s'est fait enfermer dans le trafic, heurtant la Porsche GT de Bamber. Parti en tête-à-queue, le Français a pu reprendre la piste mais a perdu la place de l'Audi n°7 sur le podium au profit de la voiture sœur. Une place finalement récupérée dans les derniers instants pour limiter la casse sur le plan comptable.

Le résumé vidéo des 6 Heures de Fuji

 

L'équipage Porsche prend la tête du championnat pour un petit point d'avance sur l'équipage Audi, à deux courses du terme de la saison. 

"C’est vraiment important pour nous au championnat", se réjouit Timo Bernhard. "C'est important de faire un doublé pour Porsche aussi. Ce n’était pas une course facile, mais nous l'avons bien gérée."

Ça barde en LMP2 !

La victoire est revenue au G-Drive Racing en LMP2, avec le succès de l'équipage n°26 de Bird-Rusinov-Canal. Mais la lutte aura été âpre, si ce n'est limite, avec l'ORECA 05 de KCMG. Les deux prototypes sont entrés en contact alors qu'ils se disputaient la tête de la catégorie, avec Roman Rusinov et Richard Bradley au volant, dispersant des débris sur la piste... Débris provoquant un Full Course Yellow fatal à KCMG, car mettant sa stratégie en péril. Suffisant pour provoquer le courroux de Nick Tandy...

G-Drive est désormais dans le collimateur puisque les faits n'en sont pas restés là. À quelques minutes du drapeau à damier, la deuxième Ligier a poussé l'ORECA en dehors de la piste, provoquant sa perte alors que Bradley tentait d'assurer la troisième place. Les deux G-Drive sont désormais sous enquête...

Dempsey vainqueur 

AF Corse a décroché la victoire avec son équipage expérimenté formé par Gianmaria Bruni et Toni Vilander, pendant que le Dempsey Proton Racing s'offre les lauriers dans la classe Am, confirmant sa montée en puissance permanente depuis quelques courses. 

6 Heures de Fuji - Classement final

 CatTeamToursArrêts
1 17 P1 Porsche Team 216 5
2 18 P1 Porsche Team 216 6
3 7 P1 Audi Sport Team Joest 215 6
4 8 P1 Audi Sport Team Joest 214 6
5 1 P1 Toyota Racing 214 6
6 2 P1 Toyota Racing 203 7
7 12 P1 Rebellion Racing 203 7
8 4 P1 Team Bykolles 199 6
9 26 P2 G-Drive Racing 198 6
10 36 P2 Signatech Alpine 198 6
11 28 P2 G-Drive Racing 197 8
12 30 P2 Extreme Speed Motorsports 194 7
13 51 Pro AF Corse 193 4
14 43 P2 Team Sard Morand 193 7
15 92 Pro Porsche Team Manthey 192 5
16 71 Pro AF Corse 192 4
17 91 Pro Porsche Team Manthey 192 5
18 42 P2 Strakka Racing 192 6
19 95 Pro Aston Martin Racing 191 4
20 97 Pro Aston Martin Racing 190 5
21 99 Pro Aston Martin Racing V8 190 5
22 77 Am Dempsey - Proton Racing 187 6
23 98 Am Aston Martin Racing 187 6
24 83 Am AF Corse 186 6
25 31 P2 Extreme Speed Motorsports 186 7
26 50 Am Larbre Competition 185 7
27 88 Am Abu Dhabi-Proton Racing 185 6
28 72 Am SMP Racing 185 8
29 96 Am Aston Martin Racing 184 7
30 13 P1 Rebellion Racing 164 8
31 47 P2 KCMG 192 7
Prochain article WEC
Championnat - Hartley, Webber et Bernhard nouveaux leaders !

Article précédent

Championnat - Hartley, Webber et Bernhard nouveaux leaders !

Article suivant

H+4 - Webber et Fässler roues contre roues, Porsche en tête !

H+4 - Webber et Fässler roues contre roues, Porsche en tête !

À propos de cet article

Séries WEC
Événement Fuji
Lieu Fuji International Speedway
Équipes Team Joest , Porsche Team , Toyota Racing
Auteur Basile Davoine
Type d'article Résumé de course