WEC
C
Algarve
04 avr.
Course dans
29 jours
C
6H de Spa-Francorchamps
01 mai
Course dans
56 jours
C
6H de Monza
18 juil.
Course dans
134 jours
C
6H de Fuji
26 sept.
Course dans
204 jours
C
6H de Bahreïn
20 nov.
Course dans
259 jours

La victoire au Mans va-t-elle se jouer sur la "politique" ?

Interrogés par Motorsport.com, certains pilotes Toyota redoutent l'effet que pourrait avoir la mise à niveau du LMP1 vis-à-vis de la nouvelle réglementation Hypercar...

La victoire au Mans va-t-elle se jouer sur la "politique" ?

La saison dernière, la Toyota TS050 Hybrid a tiré sa révérence après avoir dominé le Championnat du monde d'Endurance pendant deux ans en l'absence d'autres constructeurs majeurs. Le constructeur nippon se tourne désormais vers la nouvelle réglementation Le Mans Hypercar, avec des voitures qui seront nettement plus lentes que les LMP1. Or, celles-ci resteront en course dans la catégorie reine en 2021, où Alpine engagera justement une Rebellion R-13 rebadgée.

Lire aussi :

Le LMP1 était déjà le théâtre d'une Équivalence de Technologie permettant de rapprocher les prototypes privés des bolides hybrides ; la FIA aura désormais la lourde tâche d'éviter que Toyota ne soit complètement distancé par Alpine, via une Balance de Performance. Ce contexte est fortement redouté par les pilotes de la marque nippone.

"Je pense que [Le Mans] va être très différent", estime Kazuki Nakajima auprès de Motorsport.com. "Ils ont une voiture qui peut finir 24 heures sans problème, ils ont une bonne fiabilité. Puis ça dépendra vraiment de l'EoT (sic) entre eux et nous. Ce sera plus difficile pour nous car notre vitesse est limitée de toute façon, mais la leur dépend vraiment de l'EoT."

"Côté vitesse, nous avons le potentiel pour être exactement au même niveau [grâce à la BoP], donc je pense que l'an prochain, ce sera une vraie course. Mais je ne sais pas si c'est bien ou non. Cela dépendra vraiment de la politique. Je ne participe pas au débat, mais je comprends les deux camps. De notre côté, ce serait très injuste [d'être distancé car respectant la nouvelle réglementation], mais bien sûr [l'ACO] veut une course disputée. On verra ce qui se passera."

Quant à Kamui Kobayashi, il estime crucial de ne pas dissuader les constructeurs de rejoindre l'Hypercar, ce qui serait selon lui la conséquence d'une domination d'Alpine avec sa LMP1. "Je ne sais pas ce qu'ils vont faire pour la BoP", nous indique le Japonais. "C'est un peu bizarre, car [Alpine] est très rapide de toute façon. Nous avons perdu beaucoup de temps au tour [par rapport à la LMP1], donc je ne sais pas ce qui va se passer."

"Ce ne sera pas amusant si l'Alpine est plus rapide que nous, car personne n'ira dans la catégorie Hypercar. Je ne sais pas ce qu'ils espèrent. Pour nous, c'est une nouvelle voiture, et l'Alpine est une voiture établie, et l'équipe a de l'expérience. Malgré tout, ils n'ont toujours pas annoncé la BoP, donc je ne sais pas ce qu'ils veulent faire."

Propos recueillis par Jamie Klein 

partages
commentaires

Voir aussi :

Vandoorne de retour en WEC et aux 24H du Mans

Article précédent

Vandoorne de retour en WEC et aux 24H du Mans

Article suivant

Toyota dévoile les premières images de son Hypercar

Toyota dévoile les premières images de son Hypercar
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries 24 Heures du Mans , WEC
Équipes Toyota Gazoo Racing WEC , Alpine
Auteur Benjamin Vinel
Pourquoi Ferrari met fin à 50 ans d'absence au sommet de l'Endurance Prime

Pourquoi Ferrari met fin à 50 ans d'absence au sommet de l'Endurance

Revenant dans la catégorie reine de l'Endurance après 50 années d'absence, Ferrari va s'engager en catégorie "Le Mans Hypercar" en 2023. La marque italienne dément tout lien avec le plafond de dépenses de la F1, mais il ne s'agit assurément pas d'une coïncidence...

WEC
28 févr. 2021
Vergne : "Toujours se remettre en question, travailler sans relâche" Prime

Vergne : "Toujours se remettre en question, travailler sans relâche"

À 30 ans, Jean-Éric Vergne est à l'apogée de sa carrière. Le double champion de Formule E va partir en quête d'un troisième titre dans le championnat tout électrique et a été recruté par Peugeot Sport pour l'ère Hypercar à venir. Il s'est confié à Motorsport.com.

Formule E
11 févr. 2021
L'avenir de la F1 va-t-il passer par l'hydrogène ? Prime

L'avenir de la F1 va-t-il passer par l'hydrogène ?

Alors que les discussions sont en cours pour la prochaine formule moteur de la F1 au-delà de l'horizon 2025, la question de l'orientation à long terme se pose, avec deux options principales évoquées jusqu'ici.

Formule 1
1 févr. 2021
Le GTE agonise : les trois scénarios qui pourraient tout changer Prime

Le GTE agonise : les trois scénarios qui pourraient tout changer

La catégorie GTE donne le sentiment de s'effondrer comme un château de cartes, et le WEC va devoir réagir. Trois scénarios peuvent être imaginés pour l'avenir du GT en Championnat du monde d'Endurance et aux 24 Heures du Mans. Les voici.

24 Heures du Mans
30 janv. 2021
Le nouveau départ qui pourrait couronner de succès Kevin Magnussen Prime

Le nouveau départ qui pourrait couronner de succès Kevin Magnussen

Après avoir passé plus de sept ans sans victoire chez McLaren, Renault et Haas en Formule 1, Kevin Magnussen pourrait renouer en IMSA avec ce qu'il désire le plus : une chance de gagner.

IMSA
29 janv. 2021
Hypercar Toyota : la révolution masquée de l'Endurance Prime

Hypercar Toyota : la révolution masquée de l'Endurance

La Toyota GR010 conçue pour la nouvelle ère Hypercar du WEC a peu de choses en commun avec la TS050 LMP1 qui l'a précédée. Mais en dépit des restrictions qui accompagnent la nouvelle réglementation, elle ne sera pas moins redoutable.

WEC
27 janv. 2021
Les moteurs de l'Hypercar Peugeot expliqués en détail Prime

Les moteurs de l'Hypercar Peugeot expliqués en détail

Quelques heures après avoir dévoilé leurs choix techniques pour leur Hypercar en Championnat du monde d'Endurance, avec un moteur V6 biturbo de 2,6 litres associé à un moteur électrique développant 200 kW sur l'essieu avant, les dirigeants de Peugeot se sont exprimés en profondeur sur leur concept auprès de la presse française.

WEC
15 déc. 2020
Le retour inattendu d'Audi, promesse d'un nouvel âge d'or Prime

Le retour inattendu d'Audi, promesse d'un nouvel âge d'or

Audi a annoncé travailler sur un retour aux 24 Heures du Mans : on pourrait donc enfin assister à la lutte que l'on avait espérée en 2012, entre le constructeur allemand, Peugeot et Toyota. Ce choix vient aussi crédibiliser la formule LMDh, dans laquelle d'autres marques pourraient s'engouffrer ultérieurement.

WEC
2 déc. 2020