Webber - Un titre mondial qui n’a rien à envier à des victoires en F1

Sacrés à Bahreïn il y a deux semaines, Timo Bernhard, Brendon Hartley et Mark Webber sont allés récupérer leur trophée de Champions du Monde des pilotes d’Endurance vendredi soir à Paris.

Les trois hommes ont pu mesurer un peu plus qu’ils étaient à leur tour entrés dans l’Histoire du sport automobile et de leur discipline. 

Le trio a inscrit son nom au palmarès du quatrième millésime du WEC depuis qu’il a été lancé comme tel par la FIA et l’ACO. Un titre décroché avec Porsche et qui signifie beaucoup pour chacun d’entre eux, pour des raisons parfois différentes. 

La fin d'une attente

Après sa longue carrière en Formule 1, Mark Webber a démontré qu’il avait fait le bon choix en rejoignant le LMP1. Il est notamment devenu le premier Champion du Monde australien depuis Alan Jones en 1980 en F1. 

"Remporter un titre mondial avec Porsche, en tant que pilote, est un moment énorme", a-t-il confié. "Je suis très fier de mes victoires en Grand Prix, mais d’avoir réussi à tout mettre ensemble pour mener cette campagne avec l’équipe est une grande réussite."

Brendon Hartley a lui aussi mis fin à une longue attente pour son pays. La Nouvelle-Zélande n’avait pas eu de Champion du Monde depuis le titre en F1 de Denny Hulme en 1967 : "Pour moi, c’était comme un rêve devenu réalité quand j’ai signé pour Porsche en 2013, et de voir tout ce chemin parcouru depuis deux ans est quelque chose dont je suis très fier. Cette saison en WEC est vraiment inoubliable : nous avons connu des rebondissements, nous avons pris du plaisir, nous avons décroché de belles victoires, et au final tout a bien fonctionné pour nous."

Bernhard, le pion essentiel

Parmi le trio, le nom de Timo Bernhard n’est certes pas le plus clinquant. Pourtant, c’est sans doute celui qui a été le plus important. Premier pilote confirmé par Porsche lors de la mise sur pied du programme LMP1, l’Allemand est un travailleur et un technicien hors pair, dont les qualités et l’attitude ont été vantées à maintes reprises par ses coéquipiers comme par son équipe. 

"Ce fut une saison incroyable avec tellement de moments spéciaux : le doublé de Porsche au Mans, les quatre victoires consécutives, le titre constructeurs, et maintenant nous sommes Champions du Monde des pilotes, ce qui est vraiment la cerise sur le gâteau", explique Bernhard. "Je suis avec Porsche depuis 17 ans, ils m’ont donné la chance de devenir un pilote professionnel et j’ai connu beaucoup de succès avec eux par le passé. Je leur dois beaucoup et avec ce titre, un rêve est devenu réalité."

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries WEC
Pilotes Mark Webber , Timo Bernhard , Brendon Hartley
Équipes Porsche Team
Type d'article Actualités
Tags champion du monde, endurance, lmp1, titre, victoire