Andreas Bakkerud – "Je pourrais bien m'habituer au podium!"

Andreas Bakkerud a signé ce week-end en Italie sa première victoire de la saison 2015 et confirmé le retour en forme de l'équipe Ford Olsbergs. De bon augure pour 2016.

Le week-end où Ford Olsbergs MSE a perdu son titre constructeurs conquis en 2014, au profit de Peugeot-Hansen, l'équipe suédoise a également remporté sa première victoire de la saison 2015 en World RX avec Andreas Bakkerud.

C'est un grand soulagement de gagner aujourd'hui – et ça signifie beaucoup pour moi d'obtenir cette victoire devant tous mes fans qui ont fait le déplacement pour me soutenir ce week-end,” a réagi le vainqueur du jour, également récompensé du trophée récompensant les meilleurs départs.

La semaine dernière, j'ai terminé 1er dans la catégorie des buggies RX150 à Croft, dans le cadre du Championnat de Grande-Bretagne, et maintenant je remporte cette victoire en Italie. Je pourrais clairement m'habituer à être sur le podium !” a ajouté le Norvégien, qui avait fêté ses 24 ans une semaine plus tôt.

Il aurait pu rappeler aussi, et surtout, sa 2e place de la manche précédente du World RX, il y a deux semaines en Turquie.

La pluie a rendu les conditions plus difficiles aujourd'hui mais je n'ai pas cessé d'attaquer, et de continuer à piloter aussi proprement que possible,” a expliqué le double Champion d'Europe  (2011-2012) de la catégorie Super 1600.

Le résultat d'un gros travail

Sitôt après l'arrivée de la finale en Italie, le patron de l'équipe Olsbergs MSE, Andreas Eriksson, a justement attribué cette victoire au fait que son pilote n'avait pas commis d'erreur. “Quand il ne fait pas de faute, il gagne,” a-t-il assuré.

Mais si Bakkerud et son équipier Reiniss Nitiss (sans parler de Timur Timerzyanov, le troisième pilote de l'équipe mais qui ne marque pas de points pour celle-ci) n'ont pas été exempts de tout reproche cette saison, c'est faire peu de cas du manque de performance d'une équipe largement dominée par les Peugeot mais aussi la Citroën et Petter Solberg et malmenée également par les Volkswagen et autres Audi.

En réalité, cet enchaînement de bons résultats en fin de saison est avant tout la conséquence du gros travail effectué par l'équipe suédoise avant la manche d'Istanbul, travail qui a porté ses fruits.

On a connu quelques résultats décevants durant l'été mais l'équipe n'a jamais renoncé – elle a travaillé très dur” a confirmé Bakkerud qui, avec ce réveil tardif, devra se contenter de la 4e place du championnat qu'il occupe aujourd'hui derrière Petter Solberg, Timmy Hansen et Johan Kristoffersson.

Un duel Peugeot-Ford en 2016 ?

La fin de saison réussie par cette équipe de référence dans la discipline, mais qui s'est peut-être un peu trop dispersée avec un autre programme en Global Rallycross américain où elle a été également bousculée ces derniers mois (notamment par d'autres Ford préparées chez M-Sport), annonce peut-être une lutte au sommet avec Peugeot-Hansen en 2016. Car face à l'autre impressionnante équipe suédoise qui représente les intérêts du Lion en World RX, la régularité, qui avait permis à Olsbergs de remporter le titre constructeurs 2014 avec seulement deux victoires, pourrait ne pas suffire.

A propos de cet article
Séries World Rallycross
Événement World RX : Italie
Circuit Franciacorta International Circuit
Pilotes Andreas Bakkerud
Type d'article Actualités
Tags bakkerud, ford, rallycross