Demoustier rejoint Dubourg au sein du DA Racing

partages
commentaires
Demoustier rejoint Dubourg au sein du DA Racing
Par : Jean-Philippe Vennin
1 mars 2017 à 10:10

Grégoire Demoustier va faire ses débuts en rallycross en disputant une saison partielle de Championnat du monde sur l'une des 208 de l'équipe française DA Racing, aux côtés de Jean-Baptiste Dubourg.

Jean-Baptiste Dubourg, Citroën DS3 DAR
Jean-Baptiste Dubourg, Citroën DS3 DAR
Jean-Baptiste Dubourg
Jean-Baptiste Dubourg, Citroën DS3 DAR
Jean-Baptiste Dubourg
Podium : Le vainqueur Timmy Hansen, Team Peugeot-Hansen, le deuxième Petter Solberg, SDRX Citroën DS3 RX, et le troisième Jean-Baptiste Dubourg
Grégoire Demoustier, Sébastien Loeb Racing, Citroën C-Elysée WTCC
Grégoire Demoustier, Sébastien Loeb Racing, Citroën C-Elysée WTCC
Grégoire Demoustier, Sébastien Loeb Racing, Citroën C-Elysée WTCC
Grégoire Demoustier, Sébastien Loeb Racing, Citroën C-Elysée WTCC

Le Team DA Racing-Eurodatacar fera cette année ses débuts à temps complet en Championnat du monde de Rallycross, après s'être porté acquéreur de deux anciennes Peugeot 208 Supercar de Peugeot-Hansen avec lesquelles la structure franco-suédoise avait remporté le titre par équipe en 2015.

Pilote emblématique du DA Racing, avec lequel il avait signé un podium à Lohéac en 2015, Jean-Baptiste Dubourg prendra part à sa première saison complète au niveau international. Le double vainqueur en titre du Trophée Andros sera rejoint sur un minimum de cinq manches par Grégoire Demoustier, qui courait l'an dernier en WTCC au sein du Sébastien Loeb Racing.

"Avoir la possibilité de se confronter aux meilleurs pilotes de rallycross et du sport automobile est un rêve de gosse qui se réalise", déclare "JB" Dubourg. "Cet engagement est une nouvelle étape du projet ambitieux mené par le Team DA Racing-Eurodatacar depuis 2012. J’ai eu l’opportunité de disputer de nombreuses épreuves qui composent le calendrier mondial, nous savons à quoi nous attendre et là, le sentiment qui domine à quelques semaines du coup d’envoi de la saison est l’impatience de me retrouver au départ de la première manche qualificative sur le circuit de Barcelone (les 1er et 2 avril, ndlr)."

"Je vais avoir le plaisir de piloter une 208 WRX développée ces dernières années dans les ateliers de Peugeot Sport, dont la performance et la fiabilité ne sont plus à démontrer. Je vais profiter des séances d’essais d’avant-saison pour valider la phase d’apprentissage et ainsi faire rapidement corps avec la machine, une appréhension positive en somme."

"Montrer le savoir-faire de notre équipe"

L'ancien Champion de France Super 1600 et vice-Champion de France de la catégorie Supercar, en 2013 et 2014, sait que la tâche ne sera pas aisée face au plateau de plus en plus relevé du World RX, qui comprend cette année pas moins de dix voitures engagées par des équipes recevant le soutien officiel d'un constructeur (les quatre premières du tableau ci-dessous).

"Avec douze courses au programme, nous savons que la saison sera très longue", poursuit-il. "Face aux plus grands acteurs du sport automobile mondial, notre objectif sera avant tout de montrer le savoir-faire de notre équipe privée face aux redoutables cylindrées mondiales. Nous devons être performants pour saisir toutes les opportunités qui vont se présenter."

Demoustier, pour sa part, ne choisit pas la facilité en débutant non seulement dans une nouvelle discipline, mais aussi directement au plus haut niveau. Engagé au moins à Barcelone, au Portugal, en Belgique et sur les deux manches lointaines du calendrier, au Canada et en Afrique du Sud, il connaîtra une saison chargée au cours de laquelle il prendra part également à 16 courses en GT4 France-Europe et en TCR International Series.

"C’était vraiment très dur de résister à l’appel du rallycross", dit-il. "Dès que je le pouvais, je regardais les manches du mondial en direct sur La chaîne l’Équipe. Les départs sont très impressionnants et les courses sont 'musclées', cela peut me rappeler ce que j’ai connu sur le Trophée Andros."

"Avec le Championnat du monde de Rallycross, je vais me plonger dans un nouvel univers, j’ai tout à découvrir. Le système de course avec les manches qualificatives, le système d’élimination pour les phases finales et, bien sûr, le tour joker sont totalement différents de ce que j’ai pu connaître, mais je trouve que c’est un format très intéressant."

La terre à découvrir

Demoustier connaît déjà bien l'équipe créée par Dominique Dubourg pour avoir commencé à courir avec elle à 16 ans sur la glace, mais ce sera sans doute sa seule expérience sur laquelle compter en début de saison.

"Le Trophée Andros m’a permis d’appréhender dans les meilleures conditions les changements d’adhérence et cela va être un plus pour me familiariser avec la terre, une surface que je découvre totalement", explique-t-il.

La présence de Dubourg et Demoustier porte à quatre le nombre de pilotes français engagés au moins partiellement cette année en World RX, avec Sébastien Loeb et Guerlain Chicherit. Leur équipier Andréa Dubourg, pour sa part, disputera l'intégralité de l'Euro RX au volant de la DS3 WRX du DA Racing et y retrouvera notamment l'ex-Champion d'Europe Tommy Rustad, Jérôme Grosset-Janin (qui a quitté le team Albatec pour retrouver l'équipe d'Hervé Knapick) ou les anciens pilotes du World RX que sont Anton Marklund et Robin Larsson.

World RX - Les engagés confirmés

ÉquipeConstructeurVoiturePilotes
EKS  Audi S1

 Mattias Ekström

 Topi Heikkinen

 Reinis Nitiss*

Hansen Peugeot 208

 Sébastien Loeb

 Timmy Hansen

 Kevin Hansen*

Hoonigan Racing Division Ford Focus RS

 Andreas Bakkerud

 Ken Block

Petter Solberg RX Volkswagen Polo

 Petter Solberg

 Johan Kristoffersson

MJP Team Austra Ford Fiesta

 Kevin Eriksson

 Timo Scheider

STARD Ford  Fiesta

 Timur Timerzyanov

 Janis Baumanis

Guy Wilks Volkswagen Polo

 Guy Wilks*

DA Racing Peugeot 208

 Jean-Baptiste Dubourg*

 Grégoire Demoustier**

GCK Renault  Clio

 Guerlain Chicherit***

RX Hungary Kia Rio

 Lukacs Kornel

 "Gigi" Galli****

*N'inscrit pas de points au championnat par équipes. **Cinq et ***six manches confirmées. ****Nombre de manches non précisé.

Article suivant
Une à deux Kia Rio engagées pour toute la saison

Article précédent

Une à deux Kia Rio engagées pour toute la saison

Article suivant

Grönholm rempile en World RX avec l'équipe de son père

Grönholm rempile en World RX avec l'équipe de son père
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries World Rallycross
Pilotes Jean-Baptiste Dubourg
Auteur Jean-Philippe Vennin