Ekström en tête devant Kristoffersson, Loeb 5e

partages
commentaires
Ekström en tête devant Kristoffersson, Loeb 5e
Par : Jean-Philippe Vennin
16 avr. 2016 à 17:15

Les deux Scandinaves, au volant respectivement d'une Volkswagen et d'une Audi, ont remporté les deux premières manches à Montalegre. Sébastien Loeb est 5e du classement provisoire.

Sébastien Loeb, Team Peugeot Hansen
Andreas Bakkerud, Ford Focus RS, Hoonigan Racing Division
La rampe des feux de Montalegre
Liam Doran, Mini
Ken Block, Ford Focus RS, Hoonigan Racing Division
Petter Solberg, SDRX Citroën DS3 RX

Deuxième de la première manche et vainqueur de la seconde, Mattias Ekström occupe la tête au soir de la première journée devant Johan Kristoffersson (photo ci-dessus) qui a remporté la première manche et s'est classé 3e de la suivante. Suivent Toomas Heikkinen, Andreas Bakkerud et Sébastien Loeb, 5e des deux manches, et Petter Solberg.

Première manche qualificative (Q1)

Vainqueur de cette manche inaugurale, Johan Kristoffersson en a aussi remporté la première course. Sébastien Loeb a été le premier leader de celle-ci mais le Français a perdu deux places, en ressortant du tour Joker qu'il avait emprunté au quatrième et dernier passage, au profit de Kristoffersson et de Toomas Heikkinen qui avait livré une belle lutte au vainqueur. Les deux pilotes étaient même allés au contact, se retrouvant convoqués par la direction de course.

Au final, Loeb s'est classé 5e de cette première manche derrière Mattias Ekström (qui s'est imposé dans la quatrième et dernière course pour terminer en dauphin de Kristoffersson), Heikkinen et Andreas Bakkerud qui a remporté la deuxième course au volant de sa nouvelle Ford Focus RS.

Loeb, le mieux placé des pilotes Peugeot pour sa première participation officielle, précédait Liam Doran, très en verve sur sa Mini qu'il avait amenée à la 2e place de la course 4, et Robin Larsson pour sa part 4e de la course 1. Suivaient Timmy Hansen, seulement 8e de cette manche (après n'avoir terminé que 3e de la course 4 derrière Ekström et Doran) et Kevin Eriksson. Benjamin du plateau, celui-ci, qui avait avait réalisé le meilleur temps des essais libres, a terminé 2e de la seconde course derrière Bakkerud.

La troisième course a été de loin la plus lente, les Peugeot version 2015 de Kevin Hansen et Davy Jeanney (en tête au début) y obtenant les deux premières places mais pour ne terminer que 14e et 15e du général.

Reiniss Nitiss, 3e de la deuxième course, complétait le top 10 au volant de sa toute nouvelle Seat. Il précédait Petter Solberg, parti à la faute pour finir 5e et dernier de cette même seconde course, et le coéquipier du vainqueur Kristoffersson chez Volkswagen RX Sweden, Anton Marklund.

Ken Block terminait 19e et bon dernier des pilotes ayant terminé leur course, seul Timur Timerzyanov n'y étant pas parvenu après être parti à la faute.

Deuxième manche qualificative (Q2)

La quatrième et dernière course de la seconde manche du jour, regroupant les plus rapides de la Q1, a été décisive et dominée par les deux Audi S1 de l'équipe EKS RX. Le patron de celle-ci, Mattias Ekström, l'a remportée devant son nouveau coéquipier, Toomas Heikkinen, et Kristoffersson. Sébastien Loeb n'a pour sa part pu faire mieux que 5e et dernier de cette course, derrière Bakkerud. Mais celle-ci a été tellement rapide que ses cinq participants y ont réalisé cinq des six meilleurs chronos cumulés. Et la nouvelle recrue de Peugeot s'est classée une nouvelle fois 5e, le vainqueur de la course 3, Liam Doran qui avait été plus rapide que lui, étant pénalisé après n'être bizarrement pas passé par le tour Joker.

Petter Solberg s'est bien repris pour dominer et remporter la course 2, terminant 6e de la manche devant un Kevin Eriksson décidément brillant qui n'a laissé à personne le soin de s'imposer dans la troisième course après le déclassement de Doran. Son équipier chez Olsbergs MSE, un Niclas Grönholm à peine plus âgé que lui (tous deux fêtent leurs 20 ans cette année) a pour sa part remporté la première mais celle-ci a été de loin la plus lente puisqu'il ne termine que 15e de la seconde manche (comme de la première).

Juste devant lui, Timmy Hansen est, avec Doran, un des grands perdants de cette manche puisqu'il a écopé d'un passage supplémentaire dans le tour Joker pour départ anticipé lors de la course 2. Si une telle pénalité n'avait pas empêché Bakkerud de remporter malgré tout sa série en première manche, l'aîné des Hansen n'a quant à lui pu éviter la lanterne rouge de la sienne. Il était précédé d'une place par Davy Jeanney et de six par son jeune frère Kevin, dauphin de Solberg dans la même course 2 et 8e du classement de la manche.

Les affaires de Ken Block ne se sont pas vraiment arrangées, l'Américain se classant cette fois 17e au temps (16e après la pénalité de Doran) en ne devançant que Timur Timerzyanov et le local Joaquim Santos alors que René Münnich a été l'unique concurrent à abandonner.

Classement après deux manches

 PiloteVoitureQ1Q2Q3Q4PtsPI*
1.  Mattias Ekström Audi 2e 1er     95  
2.  Johan Kristofferson VW 1er 3e     92  
3.  Toomas Heikkinen Audi 3e 2e     87  
4.  Andreas Bakkerud Ford 4e 4e     80  
5.  Sébastien Loeb Peugeot 5e 5e     78  
6.  Kevin Eriksson Ford 9e 7e     72  
7.  Petter Solberg Citroën 11e 6e     71  
8.  Robin Larsson Audi 7e 10e     71  
9.  Anton Marklund VW 12e 9e     67  
10.  Kevin Hansen Peugeot 14e 8e     66  
11.  Reinis Nitiss Seat 10e 12e     66  
12.  Timmy Hansen Peugeot 8e 14e     66  
13.  Liam Doran Mini 6e 17e     65  
14.  Janis Baumanis Ford 13e 11e     64  
15.  Davy Jeanney Peugeot 15e 13e     60  
16.  Niclas Grönholm Ford 16e 15e     57  
17.  Ken Block Ford 19e 16e     53  
18.  Joaquim Santos Ford 18e 19e     51  
19.  René Münnich Seat 17e Ab.     50  
20.  Timur Timerzyanov Ford Ab. 18e     49  

*PI = Points intermédiaires au championnat qui seront attribués aux 16 premiers au terme des quatre manches. Les 12 premiers iront en demi-finale et les trois premiers de chaque demi-finale en finale.

 

Article suivant
Jeanney - "À la place de Peugeot, j'aurais fait la même chose"

Article précédent

Jeanney - "À la place de Peugeot, j'aurais fait la même chose"

Article suivant

Ekström et Solberg dominent, Loeb et Jeanney en demi-finale

Ekström et Solberg dominent, Loeb et Jeanney en demi-finale
Charger les commentaires