Ekström en tête samedi soir, Loeb bien placé

Après des week-ends difficiles, au cours desquels il a perdu la main face aux Volkswagen engagées par l'équipe de Petter Solberg, le Champion du monde en titre revient aux affaires en menant au terme de la première journée, ce samedi, en Norvège.

Pour la première fois en cette saison de défense de son titre, Mattias Ekström est en tête du classement provisoire après les deux premières manches qualificatives, grâce à un meilleur temps dans la première et un deuxième, derrière Andreas Bakkerud, dans la seconde. Ekström avait également été le plus rapide des Essais Libres 2 le matin, sur une piste humide.

Le Suédois a mené sa course d'un bout à l'autre en Q1, prenant l'avantage aussitôt après le départ quand Solberg, qui avait pris un envol assez lent, s'est accroché avec Guerlain Chicherit et s'est retrouvé en travers à l'entrée du premier virage. Le Norvégien a ensuite signé ce qui était le meilleur temps au tour de la journée à ce stade, au deuxième tour, avant de prendre son Joker. Mais Ekström a répliqué avec un chrono encore meilleur avant de passer lui aussi par le tour Joker au début de la quatrième boucle, pour conserver la tête.

La pluie s'est arrêtée pour Q2 et la piste est allée en s'asséchant, mais les temps de course ne se sont pas autant améliorés qu'attendu. Ainsi Kevin Eriksson, qui disputait la première course (après un tête-à-queue à haute vitesse au premier tour en Q1), a-t-il établi un temps qui n'allait pas être battu avant la cinquième et dernière course de la manche.

Dans cette ultime série, tant Solberg que son coéquipier Johan Kristoffersson se sont élancés lentement, Ekström menant au premier virage devant les deux Polo tandis que Bakkerud et Sébastien Loeb empruntaient le tour Joker. Solberg a passé Kristoffersson à la fin de la première boucle, avant que celui-ci ne prenne son Joker et ne retombe en queue de classement.

Solberg a suivi Ekström dans le tour Joker au dernier moment, Bakkerud prenant la tête et s'imposant avec un temps plus rapide de 2"3 que celui d'Eriksson pour terminer premier de la manche, Ekström et Solberg battant également ce dernier. Bakkerud est deuxième au soir de cette première journée.

Un incident peu banal

"Cela a été globalement une bonne journée pour nous", a déclaré Ekström. "J'ai été un peu surpris, je dois dire, par notre bon rythme sur le mouillé, car sur le sec, tout le monde a vu que nous n'avions pas le meilleur – donc c'est une bonne surprise. Nous devons en être satisfaits, mais au final, ça veut dire que ça ne veut rien dire, on ne reçoit pas de point ou de cadeau pour ça. Il faut se concentrer sur demain."

Kristoffersson, leader du championnat, avait été le plus rapide des premiers essais libres de vendredi après-midi, mais impliqué dans un incident sur la pré-grille lors duquel la Peugeot 208 de Loeb, poussée à la main, a roulé sur le pied du Suédois. Bien qu'il ait repris le volant dans cette séance, il s'est ensuite rendu à l’hôpital pour un examen qui n'a révélé aucune fracture. Malgré un pied encore douloureux, le pilote PSRX est quatrième samedi soir.

Alerte mécanique pour Loeb

La 208 de Loeb a été équipée d'un nouveau moteur pour ce week-end, mais le Français a rencontré un problème dans son premier run lors des Essais Libres 2, samedi matin. Cela a forcé les mécaniciens du Team Peugeot-Hansen à en changer une nouvelle fois, Loeb revenant en piste avant la fin de séance pour signer le meilleur temps. Il se classe cinquième pour l'instant, en ayant admis des erreurs dans chacune de ses deux courses, devant son équipier Timmy Hansen. Celui-ci a dépassé Timo Scheider en prenant son tour Joker en Q2, puis son petit frère Kevin qui a terminé la journée en 11e position.

L'Audi d'Ekström n'a pas été la seule à se montrer rapide sur piste humide, celles de ses équipiers chez EKS, Reinis Nitiss et Toomas Heikkinen, ayant chacune pris deux bons départs. Nitiss a perdu du temps en luttant avec le pilote finlandais Joni Pekka Rajala en Q1, et Heikkinen derrière Ken Block. Ils sont septième et huitième devant Scheider, Block clôturant le top 10 suivi de Kevin Hansen, donc, et Timur Timerzyanov qui est le dernier qualifié provisoire pour les demi-finales.

Dubourg en ballottage

Après une bonne dixième place en Q1, Jean-Baptiste Dubourg est, lui, pour l'instant le premier éliminé sur sa 208 du DA Racing, mais à égalité de points avec le Russe. Un passage en demi-finale serait une bonne nouvelle de plus pour lui, après sa victoire à Faleyras le week-end dernier en Championnat de France et la confirmation (sur tapis vert) de son titre en Trophée Andros.

Deux autres Français présents ce week-end, Laurent Bouliou et Hervé Knapick, sont plus bas dans le classement, quelques rangs derrière Chicherit. Après être monté en puissance lors des derniers rendez-vous du World RX, Niclas Grönholm a connu une journée difficile avec seulement deux 18e places.

Vainqueur de trois manches qualificatives sur quatre en RX2, Cyril Raymond, de retour des États-Unis où il dispute également la catégorie équivalente des RX Lites en Global Rallycross Championship (et s'est imposé deux fois en finale le week-end dernier pour la double affiche de New England), a terminé en tête du Classement Intermédiaire et partira en pole position de sa demi-finale, dimanche.  

Classement provisoire après Q2

 PiloteVoitureÉquipeQ1Q2Q3Q4TQPI
1  Mattias Ekström Audi S1 EKS 1er 2e     95  
2  Andreas Bakkerud Ford Focus HRD 5e 1er     89  
3  Petter Solberg VW Polo PSRX 4e 3e     82  
4  Johan Kristoffersson VW Polo PSRX 2e 9e     80  
5  Sébastien Loeb Peugeot 208 Hansen 3e 7e     79  
6  Timmy Hansen Peugeot 208 Hansen 8e 5e     75  
7  Reinis Nitiss Audi S1 EKS 7e 10e     71  
8  Toomas Heikkinen Audi S1 EKS 14e 6e     68  
9  Timo Scheider Ford Fiesta Austria 9e 11e     68  
10  Ken Block Ford Focus HRD 13e 8e     67  
11  Kevin Hansen Peugeot 208 Hansen 6e 16e     66  
12  Timur Timerzyanov Ford Fiesta STARD 11e 12e     65  
13  Jean-Baptiste Dubourg Peugeot 208 DA Racing 10e 13e     65  
14  Kevin Eriksson Ford Fiesta Austria 22e 4e     62  
15  Janis Baumanis Ford Fiesta STARD 12e 14e     62  
16  Guerlain Chicherit Renault Clio GCK 15e 17e     56  
17  Guy Wilks VW Polo Loco 20e 15e     53  
18  Niclas Grönholm Ford Fiesta GRX 18e 18e     52  
19  Joni-Pekka Rajala Mitsu Mirage

Vaaranmaa

17e 19e     52  
20  Laurent Bouliou Peugeot 208 Bouliou 16e 20e     52  
21  Hervé "Knapick" Citroën DS3 Knapick 19e 21e     48  
22  "Csucsu"  Kia Rio Speedy 21e 22e     45  

Barème : 50, 45, 42 et 40 points sont attribués au quatre premiers de chaque manche qualificative, puis 39, 38, 37, etc. Les 16 premiers marquent 16 à un point intermédiaire au championnat à l'issue des quatre manches (PI), les 12 premiers passent en demi-finale (rapportant de 6 à 1 point) et les trois premiers de chaque demi-finale en finale (rapportant 8, 5, 4, 3, 2 et 1 point).

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries World Rallycross
Événement Hell
Circuit Lånkebanen
Pilotes Mattias Ekström
Type d'article Résumé de course
Tags résumé q1 et q2, world rx norvège