Hansen s'impose et se relance au Championnat

partages
Hansen s'impose et se relance au Championnat
Par : Jean-Philippe Vennin
4 oct. 2015 à 16:32

Alors que Petter Solberg a perdu gros ce week-end, Timmy Hansen a remporté sa troisième victoire en quatre rendez-vous, même si les Peugeot 208 sont apparues un peu moins dominatrices qu'à l'accoutumée.

Andreas Bakkerud, Olsbergs MSE Ford Fiesta ST
Johan Kristoffersson, Volkswagen Team Sweden
Mattias Ekström, EKS RX Audi S1
Mattias Ekström, EKS RX Audi S1
Davy Jeanney, Team Peugeot Hansen
Petter Solberg, SDRX Citroën DS3 RX
Reinis Nitiss, Olsbergs MSE Ford Fiesta ST
Robin Larsson, Larsson Jernberg Racing Team Audi A1

Ce sont en effet les Audi S1 de l'équipe de Mattias Ekström et les Ford Fiesta Olsbergs – soudain revenues dans le coup – qui ont paru les plus rapides ces deux jours, mais sans pouvoir concrétiser.

La partie semblait même très mal engagée pour Hansen durant sa demi-finale au cours de laquelle il était précédé par un Reiniss Nitiss dominateur sur sa Ford et plus que menacé par la Polo de Johan Kristofferson et l'Audi de Robin Larsson.

Sorti vainqueur du pugilat – le mot n'est pas trop fort – provoqué bien involontairement par Nitiss victime d'un souci mécanique, il a pourtant gagné son ticket pour la finale en compagnie de son équipier Davy Jeanney, lequel semblait pourtant bel et bien éliminé à un tour de l'arrivée !

Ça s'est vraiment joué à pas grand chose, ils étaient à un dixième d'écart de performance sur un tour! Dans la radio, je lui disais juste : attaque, attaque!

Kenneth Hansen

En finale, Hansen s'est imposé au terme d'une superbe bataille avec Andreas Bakkerud, l'autre pilote Ford qui, à l'image de son équipier Nitiss avant son problème, avait lui aussi dominé sa demi-finale. Attendant le tout dernier moment pour emprunter le tour Joker, Hansen est ressorti sous le nez de son adversaire qui n'a eu de cesse de l'attaquer jusqu'à l'arrivée – sans succès.

“Ça s'est vraiment joué à pas grand chose, ils étaient à un dixième d'écart de performance sur un tour!,” a lancé un Kenneth Hansen, patron et paternel du jeune Timmy, hilare. “Dans la radio, je lui disais juste : attaque, attaque ! C'est ce qu'il a fait, et voilà !”

Ekström pas récompensé

La 2e place de Bakkerud illustre le retour de Ford-Olsbergs au premier plan, qui fait tout pour ne pas lâcher définitivement prise face à Peugeot-Hansen même si ses chances de conserver son titre par équipes sont très réduites – pour ne pas dire inexistantes. Reste à savoir si ce regain de forme a été dû au travail de l'équipe suédoise depuis Barcelone ou à sa parfaite connaissance d'une piste très typée (extrêmement sinueuse, glissante et quasi dénuée de terre au fil des passages) sur laquelle elle s'était déjà imposée l'année dernière.

Plus encore que les Ford, l'Audi de Mattias Ekström paraissait presque intouchable après que le pilote de DTM eut remporté trois des quatre manches qualificatives avant les demi-finales (ne laissant que la première à Hansen). À ce stade il s'était même imposé dans ses quatre séries.

Hélas pour lui, Ekström n'est une fois de plus pas parvenu à concrétiser. Surpris par Bakkerud au départ en demi-finale, il a tapé le mur de pneus mais sauvegardé une 2e place et la qualification l'accompagnant. En finale, après avoir emprunté d'entrée le tour Joker, il a heurté l'autre S1 de son coéquipier Anton Marklund – en perdition devant lui – et perdu toute chance de podium, ne parvenant qu'à dépasser Jeanney sur la fin pour la 4e place.

Solberg, le grand perdant

Johan Kristoffersson a consolidé sa 3e place au Championnat, convoitée par le Français, en restant à l'écart du grabuge quand il le fallait signant son quatrième podium de la saison.

Et Petter Solberg, direz-vous ? Eh bien, le leader du Championnat a perdu gros. Dernier de sa série lors de la troisième manche, il avait pourtant bien redressé la barre en dominant la quatrième après un envol époustouflant. Mais il est resté quasiment scotché sur la grille lors de sa demi-finale et n'a pu que se traîner jusqu'à l'arrivée, en raison d'un souci mécanique (transmission ?) sur sa DS3.

Voir aussi : la galerie photo de la Turquie

En RX Lites, le surprenant Thomas Bryntesson a remporté une nouvelle victoire devant Kevin Hansen, qui lui permet de revenir un peu sur ce dernier au Championnat. Le troisième (jeune) homme fort, Kevin Eriksson, a été contraint à l'abandon en finale.

Sur tous les fronts, la tension manquera d'un cran lors de la prochaine manche en Italie dans deux semaines, qui verra notamment les débuts d'une nouvelle Supercar : la Kia de Gigi Galli, ancien animateur du WRC. On a hâte d'y être.

Manches qualificatives

 PiloteVoiture/Équipe1234TotPts
1 Mattias Ekström Audi/Ekström 38 50 50 50 188 16
2 Timmy Hansen Peugeot/Hansen 50 45 42 38 175 15
3 Andreas Bakkerud Ford/Olsbergs 40 39 45 42 166 14
4 Reinis Nitiss Ford/Olsbergs 45 42 38 40 165 13
5 Petter Solberg Citroën/SDRX 42 40 34 45 161 12
6 Johan Kristoffersson VW/Sweden 39 38 37 34 148 11
7 Timur Timerzyanov Ford/Olsbergs 37 30 36 36 139 10
8 Robin Larsson Audi/Larsson 36 37 26 33 132 9
9 Anton Marklund Audi/Ekström 31 33 40 24 128 8
10 Davy Jeanney Peugeot/Hansen 35 35 22 35 127 7
11 Tord Linnerud VW/Sweden 33 36 29 26 124 6
12 René Münnich Audi/Münnich 27 28 35 32 122 5
13 Manfred Stöhl Ford/Austria 24 25 33 39 121 4
14 Toomas Heikkinen VW/Marklund 34 34 22 31 121 3
15 Alexander Hvaal Citroën/JC Teknik 30 29 31 30 120 2
16 Kristian Sohlberg Peugeot/Albatec 28 24 32 28 112 1

Première demi-finale

 PiloteVoiture/ÉquipeTempsPts
1. Andreas Bakkerud Ford/Olsbergs 06:04.049 6
2. Mattias Ekström Audi/Ekström 06:05.137 5
3. Anton Marklund Audi/Ekström 06:06.928 4
4. Timur Timerzyanov Ford/Olsbergs 06:07.706 3
5. Tord Linnerud VW/Sweden 06:14.875 2
6. Petter Solberg Citroën/SDRX 06:39.405 1

 

Deuxième demi-finale

 PiloteVoiture/ÉquipeTempsPts
1. Timmy Hansen Peugeot/Hansen 06:05.518 6
2. Davy Jeanney Peugeot/Hansen 06:06.105 5
3. Johan Kristoffersson VW/Sweden 06:07.218 4
4. Reinis Nitiss Ford/Olsbergs 06:08.141 3
5. René Münnich Audi/Münnich 06:12.390 2
6. Robin Larsson Audi/Larsson 06:14.894 1

 

Finale

RankPiloteVoiture/ÉquipeTempsPts
1. Timmy Hansen Peugeot/Hansen 06:02.470 8
2. Andreas Bakkerud Ford/Olsbergs 06:02.747 5
3. Johan Kristoffersson VW/Sweden 06:04.940 4
4. Mattias Ekström Audi/Ekström 06:12.032 3
5. Davy Jeanney Peugeot/Hansen 06:12.457 2
6. Anton Marklund Audi/Ekström Abandon 1

 

Prochain article World Rallycross
Championnat - Solberg perd la moitié de son avance

Article précédent

Championnat - Solberg perd la moitié de son avance

Article suivant

Hansen en tête samedi soir pour la sixième fois de suite!

Hansen en tête samedi soir pour la sixième fois de suite!

À propos de cet article

Séries World Rallycross
Événement World RX : Turquie
Lieu Istanbul Park
Auteur Jean-Philippe Vennin
Type d'article Résumé de course