Formule 1
11 juin
-
14 juin
EL1 dans
76 jours
25 juin
-
28 juin
EL1 dans
89 jours
MotoGP
14 mai
-
17 mai
Prochain événement dans
46 jours
C
GP d'Italie
28 mai
-
31 mai
Prochain événement dans
60 jours
WRC
12 mars
-
15 mars
Événement terminé
C
Rallye du Kenya
16 juil.
-
19 juil.
Prochain événement dans
109 jours
WSBK
28 févr.
-
01 mars
Événement terminé
C
Imola
08 mai
-
10 mai
Prochain événement dans
40 jours
Formule E
27 févr.
-
29 févr.
Événement terminé
C
E-Prix de Berlin
20 juin
-
21 juin
Prochain événement dans
83 jours
WEC
22 févr.
-
23 févr.
Événement terminé

Jeanney - "À la place de Peugeot, j'aurais fait la même chose"

partages
commentaires
Jeanney - "À la place de Peugeot, j'aurais fait la même chose"
Par :
16 avr. 2016 à 10:45

Le pilote français a perdu sa place au profit de Sébastien Loeb mais reste dans le giron de Peugeot-Hansen et a bien l'intention de briller cette année encore.

Davy Jeanney
Davy Jeanney, Team Peugeot Hansen
Davy Jeanney, Team Peugeot Hansen
Le vainqueur Timmy Hansen, Team Peugeot Hansen, le deuxième, Davy Jeanney, Team Peugeot Hansen
Davy Jeanney, Team Peugeot Hansen
Davy Jeanney, Team Peugeot Hansen
Davy Jeanney, Team Peugeot Hansen
Henning Solberg, Per Eklund VW Beetle et Davy Jeanney, Team Peugeot Hansen
Podium : le vainqueur Davy Jeanney, Team Peugeot Hansen
Davy Jeanney, Team Peugeot Hansen et Anton Marklund, EKSRX Audi S1 quattro
Davy Jeanney, Team Peugeot Hansen
Le vainqueur Davy Jeanney, Team Peugeot Hansen
Davy Jeanney, Team Peugeot Hansen
Davy Jeanney, Team Peugeot Hansen
Le vainqueur Davy Jeanney, Team Peugeot Hansen

Davy Jeanney, qui avait signé les deux premières des cinq victoires de Peugeot-Hansen, en route pour le titre par équipes, l'année dernière, pilotera en 2016 une 208 WRX Supercar version 2015. Il fait donc un peu les frais de l'arrivée de Sébastien Loeb au sein de l'entité franco-suédoise.

Je suis un petit peu déçu, forcément, parce que ça s'était bien passé en 2015. On avait rempli toutes les cases prévues pour une première année, et c'était bien parti pour une deuxième”, a-t-il expliqué à Motorsport.com. “Mais je ne peux pas en vouloir à Bruno Famin et Peugeot d'avoir fait ce choix, parce qu'en termes de communication, c'est sûr qu'il n'y a pas photo. Je serais à la place de M. [Bruno] Famin ou de Sébastien Loeb, j'aurais certainement fait la même chose.”

Jeanney reconnaît également que des raisons purement sportives ont pu être à l'origine de cette décision, lui qui s'était donc classé 5e du Championnat l'an dernier alors que son jeune équipier, Timmy Hansen, avait terminé en dauphin de Petter Solberg.

Si j'avais été devant Timmy, ça aurait peut-être été différent. J'aurais au moins eu plus d'arguments”, admet-il.

Au sein de ce qu'on peut appeler l'équipe “B” Peugeot-Hansen Driver Development, Jeanney est assuré de disputer les dix manches – sur les 12 qui composent le calendrier 2016 – européennes de la saison. Peugeot Sport a indiqué qu'une solution était recherchée pour lui permettre de compléter ce programme.

Ça pourra peut-être évoluer au fur et à mesure de la saison”, a confirmé Jeanney. “J'espère, au moins, pour le Canada où j'ai de bons souvenirs.” Et pour cause, puisqu'il s'y était imposé l'an dernier.

En revanche, Jeanney devrait se contenter durant toute la saison de la version 2015 de la 208, face aux versions 2016 de Timmy Hansen et Sébastien Loeb dotées de quelques évolutions.

Ça concerne principalement le moteur. Un petit peu le châssis aussi, mais ce n'est pas la plus grosse différence”, dit Jeanney. “C'est surtout une adaptation à la nouvelle réglementation au niveau électronique, avec des papillons motorisés et non plus à câble, ou mécaniques. Ils ont développé pas mal de choses autour de ça, forcément des stratégies de départ, etc.”

Coups d'éclat attendus

S'il n'est pas officiellement inscrit sur ma liste des engagés au Championnat puisque PHRD n'est pas inscrite à celui des équipes (son équipier Kevin Hansen se concentrant sur l'Euro RX même s'il sera également présent sur plusieurs manches du "Mondial"), Jeanney, qui conserve son statut de demi-pro en même temps que la gestion de son garage à Château-Renault en Indre-et-Loire, sera bien habilité à inscrire des points pour son compte mais ne s'est pas vraiment fixé d'objectif.

À la base, vu que j'étais 5e l'année dernière, je voulais faire mieux [cette année]. Et encore mieux si c'était un podium [au Championnat]. Ce serait top, sachant que le niveau a encore augmenté avec Ken Block et Sébastien Loeb qui sont arrivés. Ça va donc être encore plus difficile.”

De toute manière, sachant que je ne jouerai pas le Championnat parce que je louperai deux épreuves, j'aurai sans doute du mal à faire la différence pour compenser cela. Donc je vais plutôt me concentrer sur des perfs... pas au coup par coup, mais il y a souvent des circuits où l'on est plus à l'aise que d'autres, un week-end où l'on a plus de réussite, où l'on sait être opportuniste.”

Justement, lors de quelles épreuves pense-t-il ou espère-t-il être en mesure de bien faire ?

L'Allemagne ne m'avait pas mal réussi l'année dernière, et ça se passait déjà pas mal sur la C4 – ma propre voiture, avec laquelle j'avais fait de bonnes perfs là-bas”, rappelle Jeanney. “L'an dernier, j'ai gagné. Donc, pourquoi ne pas rééditer le même résultat cette année ? Après, en France, ça me ferait plaisir car on aime bien performer quand on est à domicile. On fera tout pour que ça marche.”

Et puis, un autre circuit qui me plaît bien est Höljes, en Suède. Parce que pour moi, c'est un des plus compliqués du championnat et c'est toujours un Scandinave qui gagne là-bas. Donc, ce serait pas mal de les battre. C'est un peu comme en rallye, en fait !”

La saison débute ce samedi après-midi à Montalegre, au Portugal, avec les deux premières manches qualificatives appelées désormais Q1 et Q2, comme dans les autres championnats de circuits FIA.

Article suivant
La chronique de Petter Solberg - "J'ai l'arme secrète de Loeb..."

Article précédent

La chronique de Petter Solberg - "J'ai l'arme secrète de Loeb..."

Article suivant

Ekström en tête devant Kristoffersson, Loeb 5e

Ekström en tête devant Kristoffersson, Loeb 5e
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries World Rallycross
Événement Portugal
Lieu Montalegre
Pilotes Davy Jeanney
Auteur Jean-Philippe Vennin