Le Rallycross, un show mondial!

Quatorze manches, beaucoup en Europe (onze), terrain originel de la discipline mais aussi sur le continent américain (Trois Rivières au Canada et San Luis en Argentine), une épreuve en Turquie (à Istanbul) : le championnat du monde de Rallycross s'est solidement installé dans le paysage des sports mécaniques mondiaux.  Avec cette année une montée en puissance impressionnante puisque Peter Solberg, le champion sortant, aura affaire à une belle ribambelle de prétendants tous plus jeunes et plus ambitieux les uns que les autres. Début du show les 25 et 26 avril à Montalegre au Portugal.... gentlemen, start your engine. 

Plus vite au départ qu'une F1, des courses à couper le souffle, des pilotes dans un état de transe communicatif à tout un public, des courses qui s'enchaînent sur un rythme infernal.... C'est le RX Rallycross, la discipline qui monte, le sport mécanique qui étonne et qui détonne, le spectacle digne des plus grandes épreuves mondiales et une convivialité désormais trop souvent absente des grands rendez vous automobiles. Le Rallycross, c'est le sport auto à l'état brut, c'est du sauvage, du percutant du communicatif. 

Une naissance anglaise, une évolution scandinave 

N'en déplaisent à nos amis britanniques, inventeurs de la discipline pour cause de fièvre aphteuse lors de leur manche du championnat du monde des rallyes au début des années 70,  les Scandinaves  dans un premier temps donnèrent toute sa dimension au Rallycross dans le nord de l'Europe.

Martin Schanche le Norvégien, Kenneth Hansen le Suédois, furent sans doute les plus titrés. Avec une période grandiose : celle des groupe B qui vit tout ce qui se faisait de mieux s'affronter sur les circuits européens. Les Peugeot 205 T16 face aux Lancia S4 et Ford RS 200 mais aussi d'étonnantes Saab, Volvo ou même Audi. Ce temps fut celui de la croissance du championnat d'Europe trusté par les Scandinaves mais avec l'irruption de concurrents plus sud européens comme Jean-Luc Pailler qui amena Citroën dans la discipline ou l'excellent britannique Pat Doran désormais patron du circuit de Lydden Hill.  

2014, l'année de la naissance du Rallycross RX 

Mais le Rallycross méritait une dimension planétaire. Grâce à IMG, le promoteur et Monster son partenaire principal, la série planta son chapiteau au Québec sur l'extraordinaire circuit de Trois Rivières et aussi en Argentine ou en Turquie. Un championnat du monde était né. 

L'édition 2014 de la manche québécoise fut extraordinaire avec un investissement considérable de l'équipe de Dominic Fugères, le directeur du circuit urbain de la ville des bords du Saint-Laurent. En Italie aussi le Rallycross démontra sa puissance attractive. 

On peut en 2015 considérer que tout est en place pour que plus encore qu'en 2014, le spectacle soit grandiose. Audi, VW, Citroën, Peugeot, Ford, Opel, Skoda, et d'autres encore fourbissent leurs armes : d'impressionnants outils capable de tous les exploits de toutes les outrances. Pour le plaisir d'un monde avide de sensation et de plaisir automobile. Avec le Rallycross RX, en 2015, personne ne sera déçu ! 

Motorsport.com a décidé de vous faire partager l'émotion et le plaisir que cette discipline procure. En attendant de vous rencontrer sur un des circuits de l'International Rallycross RX Circus !

Nous serons de toutes les courses, de toutes les manches, de toutes les empoignades avec des portraits des acteurs, des présentations des voitures, des essais des étonnants engins, des infos techniques, des brèves des braves, bref, nous vous ferons vivre en intégralité, partout dans le monde la magnifique aventure du Rallycross RX 2015. 

En anglais, en français, en espagnol, en russe. Parce que décidément tout le monde aime le Rallycross. 

À suivre.... absolument. 

A propos de cet article
Séries World Rallycross
Pilotes Martin Schanche
Type d'article Preview