24 Heures du Mans
17 sept.
Warm-up dans
05 Heures
:
19 Minutes
:
42 Secondes
MotoGP
11 sept.
Événement terminé
18 sept.
EL3 dans
04 Heures
:
44 Minutes
:
42 Secondes
WRC
04 sept.
Événement terminé
18 sept.
Étape 2 dans
02 Heures
:
39 Minutes
:
42 Secondes
Formule 1
11 sept.
Événement terminé
WSBK
04 sept.
Événement terminé
18 sept.
SBK EL3 dans
03 Heures
:
49 Minutes
:
42 Secondes
WEC
13 août
Événement terminé
12 nov.
Prochain événement dans
53 jours
Formule E
12 août
Événement terminé

Loeb et Hansen sur le podium, mais Peugeot-Hansen toujours bredouille

partages
commentaires
Loeb et Hansen sur le podium, mais Peugeot-Hansen toujours bredouille
Par :

La structure franco-suédoise a signé son premier double podium de la saison à Höljes le week-end dernier, et la troisième course consécutive avec au moins un de ses pilotes dans le top trois.

Davy Jeanney, Team Peugeot Hansen Academy
Le vainqueur Andreas Bakkerud, Hoonigan Racing le 2e Sébastien Loeb, Team Peugeot Hansen, et le 3e Timmy Hansen, Team Peugeot Hansen
Davy Jeanney, Team Peugeot Hansen Academy
Timmy Hansen, Team Peugeot Hansen
Davy Jeanney, Team Peugeot Hansen
Sébastien Loeb, Team Peugeot Hansen
Timmy Hansen, Team Peugeot Hansen
Sébastien Loeb, Team Peugeot Hansen
Le vainqueur Andreas Bakkerud, Hoonigan Racing le 2e Sébastien Loeb, Team Peugeot Hansen, et le 3e Timmy Hansen, Team Peugeot Hansen
Timmy Hansen, Team Peugeot Hansen
Podium : le vainqueur Andreas Bakkerud, Hoonigan Racing Division, le 2e Sébastien Loeb, Team Peugeot Hansen, et le 3e Timmy Hansen, Team Peugeot Hansen
Timmy Hansen, Team Peugeot Hansen
Timmy Hansen, Team Peugeot Hansen, et Andreas Bakkerud, Hoonigan Racing Division

Après la deuxième place de Sébastien Loeb en Belgique et la troisième puis la deuxième de Timmy Hansen en Grande-Bretagne et en Norvège, les deux pilotes Peugeot-Hansen ont porté à cinq le nombre de podiums qu'ils ont signés cette saison. En somme, il n'y que lors des deux premiers rendez-vous de la saison, au Portugal et à Hockenheim, que l'un d'eux au moins n'y est pas monté.

Mieux, l'équipe a remballé son matériel pour la deuxième fois de suite en ayant inscrit plus de points au championnat que toutes ses rivales avec ses deux voitures et ainsi réduit son retard de deux fois 12 unités sur EKS, toujours leader du classement, pour le faire passer de 56 à 32.

Pourtant, la première victoire cette saison se fait toujours attendre pour les Champions en titre. En Suède, Timmy Hansen a semblé en mesure d'aller chercher Andreas Bakkerud sur la fin, mais sa finale mouvementée ne lui a apporté que la troisième place perdue sur le fil face à Loeb.

Andreas [Bakkerud, vainqueur] et moi nous battons depuis quelques années à Höljes et c'est très difficile de dépasser sur cette piste, mais j'ai tout donné”, a expliqué l'aîné des fils Hansen. “Andreas a clairement fait un meilleur tour Joker et hélas [au premier tour], je n'ai pas pu le rattraper dans le dernier tour [après avoir pris son Joker au dernier moment, comme Loeb qui le suivait].”

Puis mon frein à main a cassé dans le dernier virage - les roues arrière se sont bloquées, je n'ai pas pu atteindre la ligne d'arrivée assez rapidement et Sebastien m'a dépassé.”

Épaule déboîtée !

Un autre incident peu banal est survenu lors de cette finale, qui a peut-être coûté du temps au jeune Suédois : “Au deuxième tour, je me suis déboîté l’épaule. Je me suis fait mal. Sans ça, je pense que j’aurais pu gagner”, a insisté celui pour lequel le week-end s'était malgré tout mieux terminé qu'il n'avait commencé, avec des problèmes lors des manches qualificatives.

Profitant du pépin technique affectant la 208 de son coéquipier sur la fin, Loeb a donc signé une deuxième seconde place qui lui permet de se maintenir devant au championnat, en quatrième position à égalité avec Johan Kristoffersson derrière Mattias Ekström, Petter Solberg et Andreas Bakkerud. Pas mal pour celui qui reste, tout Loeb qu'il soit, un quasi-débutant dans la discipline.

Je suis un peu frustré car je pense qu’on pouvait faire mieux. Le positif, c’est que la voiture était bien mieux ce week-end.

Sébastien Loeb

Nous avons connu un week-end mouvementé. Nous avons traversé un peu toutes les situations. J’ai remporté la victoire en première manche mais une erreur dans la deuxième m’a coûté cher car, après un tête-à-queue et une crevaison, j’ai terminé 18e. Après une bonne Q3, j’ai crevé par manque de chance en Q4. Malgré cela, je me qualifie en demi-finale en première ligne et termine deuxième en demi et en finale. Ça fait des bons points qui rentrent”, a détaillé le pilote de la Peugeot n°9

Je suis un peu frustré car je pense qu’on pouvait faire mieux. Le positif, c’est que la voiture était bien mieux ce week-end. Ce n'était pas facile mais bien sûr, c'est bien pour Peugeot-Hansen d'avoir deux pilotes dans le top trois.”

D'un extrême à l'autre

Et l'Alsacien, qui semble se prendre de plus en plus au jeu, d'ajouter : “Maintenant, je comprends pourquoi on appelle ça [le rendez-vous de Höljes] le Magic Week-end. L'ambiance est géniale, la piste belle et très exigeante. J'ai encore beaucoup à apprendre en rallycross mais je suis là et j'attends vraiment avec impatience les prochaines courses.”

Dans l'intervalle, c'est pourtant l'extrême inverse que Loeb va retrouver en termes de format de course, en prenant le départ en fin de semaine du Silk Way Rally Rally aux côtés de Daniel Elena pour rallier Moscou à Pékin sur une version évoluée de la 2008 DKR16.

Pour Bakkerud, la course-poursuite au championnat a commencé

Article précédent

Pour Bakkerud, la course-poursuite au championnat a commencé

Article suivant

Guerlain Chicherit pour remplacer Doran chez JRM ?

Guerlain Chicherit pour remplacer Doran chez JRM ?
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries World Rallycross
Événement Suède
Lieu Holjes Motorstadion
Pilotes Sébastien Loeb , Timmy Hansen
Auteur Jean-Philippe Vennin