Lydden Hill – Solberg en tête au terme du premier jour
Mattias Ekström
Timmy Hansen, Team Peugeot Hansen
Johan Kristoffersson, Volkswagen Team Sweden Polo R WRX
Charger le lecteur audio

Petter Solberg occupe, sur sa Citroën DS3, la première place au terme de la première journée pour la troisième fois consécutive (à Hockenheim, c’était à égalité avec Mattias Ekström) en catégorie Supercar. Le champion du monde en titre s’est même imposé lors des deux manches déjà disputées samedi après-midi.

Les Suédois Johan Kristoffersson (Volkswagen Polo R WRX Team Sweden), vainqueur de la manche d’ouverture de la saison au Portugal, et Mattias Ekström (Audi S1 Quattro) occupent les 2e et 3e places. Avant cela, le pilote de DTM s’était montré le plus rapide lors des essais libres.

On a modifié un petit peu la voiture depuis la Belgique, et travaillé sur les procédures de départ,” a expliqué Solberg. “On a loupé notre envol dans la seconde manche mais je savais que je pourrais refaire le temps perdu sur la terre. L’équipe a donc entrevu l’opportunité de me faire prendre le tour Joker au bon moment et j’ai ainsi pu me glisser devant Johan. Nous sommes pile là où nous voulions être après les deux premières manches.”

Kristofferson a pour sa part souffert avec le set-up de sa Polo durant les essais libres, mais fut par la suite un modèle de régularité : il a terminé en dauphin de Solberg lors des deux manches. “On a eu des crevaisons au Portugal, en Allemagne et en Belgique... J’aimerais juste être tranquille de ce côté-là se week-end,” espère-t-il.

Crevaisons chez Peugeot

Derrière Ekström, on trouve un autre grand espoir du WRC en la personne de Reiniss Nitiss (Ford Fiesta ST Olsbergs) et l’ex-rallyman PG Andersson (VW Polo Team Marklund).

Journée difficile pour les 208 WRX du Team Hansen : après avoir fixé son meilleur chrono dans la première manche, Timmy Hansen, victime d’une crevaison, est relégué en 13e position au début de la seconde journée. Même motif, même punition pour Andrew Jordan, le champion BTCC venu renforcer l’équipe franco-suédoise ce week-end, qui pointe à la 11e place. Le Français Davy Jeanney est pour sa part un lointain 19e.

Petter Solberg avait encore meilleur moral hier soir en apprenant que son fils de 13 ans, Oliver, menait la compétition de Crosskarts qu’il dispute ce week-end en Norvège face à plus de 160 concurrents. “Cela a été une super journée pour la famille Solberg !” s’est réjoui Petter. Il compte bien faire en sorte que ce dimanche en soit une autre.

partages
Lydden Hill - Le rallycross dans son berceau ce week-end
Article précédent

Lydden Hill - Le rallycross dans son berceau ce week-end

Article suivant

Lydden Hill - Deuxième succès pour Petter Solberg cette année

Lydden Hill - Deuxième succès pour Petter Solberg cette année