Manches qualifs 1 et 2 - Bakkerud et Solberg imposent leur rythme

Comme pour les essais du matin, la pluie n'a pas quitté le circuit de Montalegre pour les deux premières manches  qualificatives. On attendait les Peugeot officielles, ce fut Bakkerud qui s'imposa dans la première manche sa Ford Fiesta ST du Team Olsberg. Dans sa série, il avait quand même dû contenir un Timmy Hansen mal parti derrière Ekström et Bakkerud.

Davy Jeanney avait pourtant bien débuté sa manche mais sous une pluie battante, il retardait un peu trop son freinage à l'entrée du virage du tour joker. "En fait, je me suis retrouvé avec beaucoup trop de frein sur l'avant. Je ne fais qu'un tête à queue et je perds cinq secondes dans l'affaire." Rédhibitoire pour bien se classer. Il terminera cette première manche à la quinzième place et il va donc lui falloir entamer une grosse remontée s'il veut jouer son rôle dans la partie finale de l'épreuve.

Même chose pour Nitiss qui lui aussi s'est fait un peu chahuter dans le premier droit de la deuxième manche. Anton Marklund lui a vécu un début de course de cauchemar. Il est en effet parti en tonneau dans la première manche. Ses mécaniciens ont bien tenté de remettre un peu d'ordre dans son Audi mais c'en était trop, le pauvre Suédois dut se résigner à l'abandon dans la deuxième.

Les favoris au rendez-vous

En fait, on retrouve aux avant postes les leaders de la saison passée avec à peu près la même distribution. Le roi Solberg s'est superbement sorti du traquenard de la deuxième manche en venant à bout d'un solide Bakkerud qui se serait bien vu empocher les deux premières parties de l'ouverture de ce Championnat du Monde. Mais il s'est heurté à un superbe Champion du Monde qui est revenu sur lui pour le passer imparablement dans la partie terre du circuit. Cela avait tout d'une répétition générale ; il se pourrait bien que la finale de dimanche soit construite avec les mêmes acteurs.

Derrière les deux Norvégiens, Timmy Hansen a limité la perte de points. Le Suédois peut encore espérer la pole tant on a vu que sa 208 est à son aise. Reste quand même à maîtriser la longue ligne droite du départ. A ce petit jeu la Ford Fiesta de Bakkerud est impressionnante.

Déception pour Doran, pas vraiment dans le coup, à des années lumières de Solberg, son nouvel équipier.

Jean-Baptiste Dubourg s'est lui pas trop mal sorti de ces deux manches avec à la clef une treizième place qui lui permet d'envisager l'entrée en demi finale. Une performance qui peut mettre le jeune Français en confiance avant d'affronter ses amis du championnat d'Europe. Son frère Andrea doit lui batailler avec les cadors des super 1600 : pour l'instant il pointe à la sixième place avec une belle opportunité de rentrer en finale.

Classement après deux manches qualificatives

1. Andreas BAKKERUD 95 pts
2. Petter SOLBERG 92
3. Timmy HANSEN 84
4. Per Gunnar 77
5. Timur TIMERZYANOV 75
6. Toomas HEIKKINEN 74
7. Johan KRISTOFFERSSON 72
8. Mattias EKSTRÖM 70
9. Reinis NITISS 68
10. Davy JEANNEY 67
11. Manfred STOHL 65
12. Liam DORAN 64
13. Jean-Baptiste DUBOURG 63
14. Mario BARBOSA 63
15. Robin LARSSON 62
16. Tord LINNERUD 60
17. Joaquim SANTOS 54
18. Max PUCHER 52
19. Anton MARKLUND 44
20. René MÜNNICH 29
21. Alx DANIELSSON 0
A propos de cet article
Séries World Rallycross
Événement World RX : Portugal
Circuit Montalegre
Pilotes Jean-Baptiste Dubourg , Timmy Hansen , Anton Marklund , Davy Jeanney
Type d'article Résumé de qualifications
Tags bakkerud, ford, peugeot, vw