Nitiss remplace Grönholm chez Olsbergs

Le pilote letton, ancien titulaire de l'équipe suédoise, retrouvera le volant d'une des deux Ford Fiesta ST de celle-ci pour la dernière manche du Championnat du monde de Rallycross 2016.

Pilote Olsbergs MSE à plein temps aux côtés d'Andreas Bakkerud en 2014 et 2015, Reinis Nitiss avait rejoint l'équipe d'Andreas Eriksson après avoir conquis le titre européen de la catégorie Super 1600 en 2013. Il a remporté en Norvège, dès la troisième manche de sa première saison en Supercar, ce qui reste son unique victoire à ce jour en World RX et s'est classé troisième du championnat cette année-là.

Septième l'année suivante avec seulement deux podiums à son actif, en début de saison là encore, le jeune Letton, qui fêtera ses 20 ans le mois prochain, a rejoint début 2016 le Münnich Motorsport, pour y faire débuter la nouvelle Seat Ibiza Supercar, quittant la structure suédoise en pleine restructuration avec l'arrivée de la famille Grönholm en son sein.

C'est justement Niclas Grönholm, fils du double Champion du monde des Rallyes, Marcus, lui-même nommé manager général de l'équipe, que Nitiss - monté récemment sur le podium d'un gymkhana en Grèce après avoir battu Ken Block pour la troisième place - remplacera lors de la dernière manche de la saison en Argentine.

Il n'y a pas si longtemps, je pensais que le Gymkhana Grid serait mon dernier défi sérieux de la saison”, déclare Nitiss, “mais je suis très heureux de retrouver le volant d'une RX Supercar et de me battre contre les meilleurs pilotes de rallycross une fois encore. Je voudrais remercier tant OMSE que la famille Grönholm pour cette opportunité - chaque kilomètre de course me donne une expérience additionnelle qui m'aidera à l'avenir !”

Rien de sûr pour 2017

Nitiss, qui sera donc associé en Argentine au vainqueur de la dernière manche à Estering, avait déjà retrouvé l'équipe Olsbergs lors de sa manche nationale fin septembre, atteignant les demi-finales. Avant Riga, il avait pris part à deux “demies” et une finale, terminée au cinquième rang à Lohéac pour sa dernière apparition au volant de la Seat.

Ce retour pour une course chez Olsbergs ne signifie pas pour autant que Nitiss retrouvera son ancien employeur à plein temps en 2017.

En plus de cela, je travaille dur en vue de l'année prochaine, mais ne peux donner aucune information à ce stade”, précise-t-il.

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries World Rallycross
Événement Argentine
Circuit Circuito de Rosario
Pilotes Reinis Nitiss
Type d'article Actualités
Tags argentine, gronholm, olsbergs, remplacement, world rx