La nouvelle piste RX de Silverstone dévoilée

Le promoteur du Championnat du monde de Rallycross, IMG, et les responsables du circuit de Silverstone ont présenté mardi la nouvelle piste qui accueillera la manche britannique de la saison à partir de 2018.

La nouvelle piste RX de Silverstone dévoilée

Tracée dans le secteur du virage de Stowe, cette nouvelle piste a été inaugurée deux jours seulement après la fin du tout dernier rendez-vous du World RX à Lydden Hill, sur le circuit qui a vu naître la discipline il y a tout juste un demi-siècle.

Parmi les pilotes présents se trouvaient le double Champion du monde Petter Solberg, justement vainqueur dimanche à Lydden Hill, Johan Kristoffersson, Andreas Bakkerud et Guy Wilks, qui participent tous à l'intégralité de la saison en cours, mais aussi Guerlain Chicherit, qui le fera l'année prochaine, et le rallyman Mikko Hirvonen pour sa première apparition publique au volant d'une voiture de rallycross.

"C'est bien. J'aime bien. Le saut va vraiment en être un gros", a observé Solberg. "La seule chose qui manque est un long, long virage sur la terre. On a 600 chevaux sur ces voitures, et besoin de voir que cette puissance peut être utilisée. Il y a aussi beaucoup de terre, mais j'aime ça – on a déjà plein de circuits avec peut-être trop d'asphalte."

Ce déménagement du "World RX of Great Britain", après l'apparition au calendrier d'autres hauts lieux de la Formule 1 que sont Barcelone et Hockenheim, va probablement dans le sens de l'Histoire d'un championnat en plein développement. Mais il s'inscrit aussi dans une volonté de bâtir quelque chose qui dépasse le seul cadre de la discipline.

"Lydden n'était juste pas assez grand", a expliqué Paul Bellamy, le directeur général du World RX, à Motorsport.com. "Ce n'est de la faute de personne, mais pour faire aller la discipline de l'avant, il nous fallait un endroit où l'infrastructure est plus en phase avec le XXIe siècle. Il nous faut une infrastructure qui puisse nous accueillir, et c'est Silverstone."

Mikko Hirvonen, JRM
Mikko Hirvonen, Mini JRM

Photo de: Silverstone

"Ce que nous mettons en place ici est quelque chose d'assez différent de ce que nous avions à Lydden. La saison prochaine, le SpeedMachine Festival inclura un concert avec des têtes d'affiche de la scène musicale le samedi soir, l'utilisation du camping F1, et nous créerons dans l'aile [le fameux bâtiment des stands de Silverstone, ci-dessus, ndlr] tout un lieu dédié aux jeux en ligne pour tous les gamins et les jeunes adultes qui ne viendraient pas nécessairement voir une manche du World RX."

"En plus de cela, nous serons en mesure d'offrir aux constructeurs l'opportunité de montrer leurs voitures sur le circuit de Formule 1. Mais la meilleure partie de tout cela, au cœur de tout cela, nous aurons un événement de sport auto de top niveau international. Nous n'aurions jamais pu espérer accomplir ceci à Lydden."

Des modifications possibles

Même son de cloche du côté de Stuart Pringle, directeur sportif de Silverstone, satisfait de voir l'historique circuit du Northamptonshire utilisé une fois de plus dans l'année à partir de 2018, et qui a précisé que le tracé présenté mardi pourrait faire l'objet de modifications.

"C'est un nouveau pas en avant pour Silverstone", a-t-il déclaré à Motorsport.com. "Nous n'avons jamais eu de circuit de rallycross avant et nous en avons un de construit un an avant le [premier] rendez-vous, donc nous pouvons travailler dessus, écouter ce que les pilotes veulent et faire tout changement nécéssaire."

"Nous sommes très excités d'avoir le rallycross ici, et comme l'a dit Paul, le week-end du SpeedMachine Festival, ce sera bien juste que seulement de la course – ce sera un week-end authentique avec quelque chose pour tout le monde. Mais le cœur de ce week-end sera le rallycross, et nous sommes très contents de ce que nous avons construit."

"C'est du rallycross, ne n'oublions pas"

En revanche, cette évolution ne sera pas forcément de nature à satisfaire tous les passionnés de la discipline, certains pouvant craindre de voir celle-ci perdre de son authenticité en privilégiant des lieux tels que Silverstone et Barcelone aux dépens d'autres pistes plus anciennes – qui ne semblent cependant pas toutes menacées.

"J'étais triste de quitter Lydden, j'adore cet endroit, mais nous devons regarder l'avenir", a ainsi déclaré Solberg, avant de préciser : "Ce qui est important, c'est que le 'World RX of Great Britain' ne devienne pas trop chic. C'est du rallycross, ne l'oublions pas."

Propos recueillis par David Evans

partages
commentaires
Solberg a mis fin à plus d'un an de disette

Article précédent

Solberg a mis fin à plus d'un an de disette

Article suivant

Ekström en tête samedi soir, Loeb bien placé

Ekström en tête samedi soir, Loeb bien placé
Charger les commentaires