MotoGP
04 avr.
Événement terminé
Formule 1
28 mars
Événement terminé
C
GP d'Émilie-Romagne
18 avr.
EL1 dans
5 jours
Formule E
10 avr.
Événement terminé
C
E-Prix de Rome II
11 avr.
EL1 dans
00 Heures
:
49 Minutes
:
21 Secondes
WRC
26 févr.
Événement terminé
22 avr.
Prochain événement dans
10 jours
WEC
C
6H de Monza
18 juil.
Course dans
98 jours
WSBK
C
Aragón
21 mai
Prochain événement dans
39 jours
C
Misano
11 juin
Prochain événement dans
60 jours

Peugeot près du titre face à Ford, Solberg en mode attaque

Petter Solberg aborde l'avant-dernière manche du Mondial de Rallycross avec la ferme intention de prendre une option sur le titre pilotes, celui des équipes semblant promis à Peugeot-Hansen face à Ford Olsbergs.

Peugeot près du titre face à Ford, Solberg en mode attaque
Petter Solberg, SDRX Citroën DS3 RX
Petter Solberg
Petter Solberg, SDRX Citroën DS3 RX
Petter Solberg, SDRX CitroÎn DS3 RX
Petter Solberg, SDRX Citroën DS3 RX
Petter Solberg, SDRX CitroÎn DS3 RX
Timmy Hansen, Team Peugeot Hansen Peugeot 208
Le vainqueur Timmy Hansen, Team Peugeot Hansen
Davy Jeanney, Team Peugeot Hansen
Podium: Petter Solberg, vainqueur, entre Johan Kristoffersson, 2e, et Timmy Hansen, 3e
Timmy Hansen, Team Peugeot Hansen
Andreas Bakkerud, Ford Olsbergs MSE Fiesta ST Supercar
Andreas Bakkerud, Olsbergs MSE Ford Fiesta ST

Solberg arrive en Italie avec une avance réduite à 19 points alors qu'elle a longtemps culminé à une bonne quarantaine. S'il était parvenu à maintenir l'écart malgré les victoires à répétition des Peugeot, il en a perdu 16 d'un coup à Istanbul sur son dernier rival pour le titre, Timmy Hansen.

Il est temps d'oublier ce qu'il s'est passé en Turquie et de se concentrer sur l'avant-dernière course du championnat,” commence Solberg pour donner une idée de son état d'esprit – façon de dire, peut-être, que la pilule a été difficile à avaler. Rappelons qu'après n'avoir terminé que 5e à l'issue des manches, en ayant notamment peiné à trouver les bons réglages, il avait terminé bon dernier de sa demi-finale en raison d'un problème technique et s'était retrouvé de fait exclu de la finale.

Dans le même temps, Hansen, 2e après les manches derrière Mattias Ekström, s'était imposé tant en demi-finale qu'en finale alors même que les 208 avaient semblé moins dominatrices que depuis le début de l'été.

Nous avons fait beaucoup de développement la semaine dernière, dans beaucoup de domaines – notamment la géométrie et la cartographie.

Petter Solberg

Le leader du championnat et sa petite entreprise ont donc mené deux jours de tests intensifs, la semaine dernière, avec leur Citroën DS3 en préparation de Franciacorta.

Nous avons fait beaucoup de développement la semaine dernière, dans beaucoup de domaines – on a surtout travaillé sur la géométrie et la cartographie,” dit le Norvégien, qui a renoncé à être au départ du Dakar pour mieux se consacrer sur la conquête d'un second titre consécutif.

L'un des endroits où je sentais qu'on perdait un petit peu [de temps] était à la sortie des épingles lentes. Ça faisait comme si la voiture était juste en couple à bas régime. On a réglé ça.”

Et Solberg de préciser : “Nous prévoyons de faire un shakedown en Italie, juste pour être sûr.”

Le résultat de chaque course comptant en rallycross, sous la forme de points intermédiaires à l'issue des quatre manches et des deux demi-finales, l'écart demeure conséquent entre Solberg et Hansen même si l'équilibre semble de mise en termes de victoires : les deux hommes ont chacun remporté trois finales mais aussi, respectivement, 24 et 25 des courses qu'ils ont disputées.

Une piste modifiée

Dans ces conditions, l'avance de Solberg paraît encore solide même si un maximum de 60 points reste à distribuer et si le Champion 2014 a perdu sur la seule manche turque à peine moins que le nombre de points qu'il compte aujourd'hui de plus que son jeune adversaire...

Le championnat par équipes a, lui, de bonnes chances de tomber dès ce week-end dans l'escarcelle de Peugeot-Hansen qui compte 79 points d'avance sur Ford Olsbergs MSE. Un écart conséquent, même si les Fiesta se sont montrées en net regain de forme à Istanbul.

La récente course d’Istanbul nous a confirmé que la concurrence avait réagi.

Kenneth Hansen

Franciacorta est une piste sur laquelle nous nous sommes déjà imposés mais la récente course d’Istanbul nous a confirmé que la concurrence avait réagi,” explique le patron de l'équipe, Kenneth Hansen. “Il nous faudra adapter rapidement notre voiture aux modifications apportées à la piste depuis l’an passé. C’est sur ce challenge que se concentrera toute l’équipe.”

“Certes, nous savons que le titre par équipes pourrait se jouer en notre faveur dès cette course mais nous préférons ne pas trop y penser et nous focaliser sur notre niveau de performance.”

Pour autant, il faudrait que l'équipe suédoise qui représente le constructeur français rendre 14 points à l'équipe suédoise défendant les intérêts du géant américain, et en compte moins de 66 d'avance dimanche soir, pour que le dénouement du championnat soit repoussé à la dernière manche en Argentine. Certains ont mis le champagne au frais pour moins que ça...

partages
Pour Gigi Galli et sa Kia, les choses sérieuses commencent

Article précédent

Pour Gigi Galli et sa Kia, les choses sérieuses commencent

Article suivant

Gianni Morbidelli, de la Formule 1 au rallycross

Gianni Morbidelli, de la Formule 1 au rallycross