Peugeot l'assure, son retrait n'est pas lié aux résultats

partages
commentaires
Peugeot l'assure, son retrait n'est pas lié aux résultats
Hal Ridge
Par : Hal Ridge
20 oct. 2018 à 13:22

La décision choc de Peugeot de quitter le Championnat du monde de Rallycross à l'issue de la saison n'est pas lié à ses résultats récents dans la discipline, selon son directeur général.

Le constructeur français a annoncé jeudi dernier son retrait du World RX à l'issue de la saison, après la manche finale qui aura lieu le mois prochain en Afrique du Sud. 

Jean-Philippe Imparatao a également confirmé que le nonuple Champion du monde WRC Sébastien Loeb, seul pilote à avoir remporté une manche de World RX cette année en dehors de Johan Kristoffersson, resterait un pilote PSA, lui qui roulait pour Peugeot dans la discipline depuis 2016.

Le directeur général de Peugeot a clarifié vendredi le fait que le programme allait prendre fin pour que la marque puisse se concentrer sur sa nouvelle gamme de SUV électriques, tandis que le passage du World RX à des autos électriques a été reporté à 2021 et la date butoir pour que des constructeurs s'engagent dans le championnat à mars 2019. 

"J'ai vu beaucoup d'émotion depuis jeudi sur mon compte Twitter", a confié Imparato. "Je veux donc vous donner davantage de clés pour vous aider à comprendre notre décision. D'abord, cette annonce n'est pas liée à nos résultats ou à nos pilotes. Je veux féliciter et remercier toute la famille Hansen et l'équipe pour le talent exceptionnel, l'esprit de combativité, la détermination et la gentillesse suédoise qu'ils ont partagés avec nous. Pour Sébastien, c'est trop tôt pour le dire, mais il reste un pilote PSA Motorsport donc nous penserons l'avenir avec lui."

Lire aussi :

Imparato a expliqué que la nouvelle législation européenne concernant les émission de CO2 avait joué une part importante dans la décision de Peugeot.

"La décision d'arrêter le WRX apparaît comme très brutale, mais ma mission en tant que directeur général est de faire des choix au bon moment pour assurer la viabilité de l'entreprise et des employés", a-t-il précisé. "Et le contexte actuel nous a poussé à réagir rapidement. Le 3 octobre dernier, pendant le Mondial de Paris, les institutions européennes ont décidé de renforcer la réglementation en Europe avec une réduction de 40% des émissions de CO2 en 2030, sur la base de 95g déjà fixée pour 2020."

"Nous n'avons pas d'autre choix que de nous conformer à ces nouveaux seuils si nous ne voulons pas disparaître. L'incertitude autour d'un championnat EWRX n'est pas compatible avec le calendrier de notre offensive électrique, qui débute maintenant ! C'est pourquoi nous nous retirons du WRX."

Peugeot va désormais restructurer et développer des véhicules haute performance et à faibles émissions avec Peugeot Sport.

Directeur général du World Rallycross, Paul Bellamy a également réagi à l'annonce de Peugeot, qui a ainsi rejoint Audi sur la liste des départs du championnat. 

"Nous sommes déçus par l'annonce du retrait de Peugeot, mais nous respectons leur décision", a-t-il fait savoir. "Inévitablement, les constructeurs vont et viennent en sport automobile. Nous voudrions remercier Peugeot pour leur soutien et leur participation dans le championnat, et nous leur souhaitons du succès pour l'avenir."

Bellamy assure que le World RX poursuivra ses efforts pour un passage à l'électrique en 2021. 

"Nous continuerons l'expansion rapide de nos projets pour le World RX et nous sommes en discussion permanente avec un certain nombre de constructeurs, alors que nous allons vers une discipline électrique en 2021", a-t-il conclu. 

Article suivant
Peugeot annonce son retrait du Rallycross !

Article précédent

Peugeot annonce son retrait du Rallycross !

Article suivant

Loeb : "Le goût de la victoire commençait à me manquer"

Loeb : "Le goût de la victoire commençait à me manquer"
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries World Rallycross
Équipes Peugeot Sport
Auteur Hal Ridge
Type d'article Actualités