Scheider surprenant leader avant les demi-finales

partages
commentaires
Scheider surprenant leader avant les demi-finales
Hal Ridge
Par : Hal Ridge
2 avr. 2017 à 12:15

L'ancien Champion DTM a commencé sa première saison complète en Championnat du monde de Rallycross en terminant en tête à l'issue des manches qualificatives, pour ses débuts chez MJP Racing Team Austria.

Mattias Ekström, EKS, Audi S1 EKS RX Quattro
Mattias Ekström, EKS, Audi S1 EKS RX Quattro
Mattias Ekström, EKS, Audi S1 EKS RX Quattro
Johan Kristoffersson, PSRX Volkswagen Sweden, Volkswagen Polo GTi
Andreas Bakkerud, Hoonigan Racing Division, Ford Focus RS RX
Andreas Bakkerud, Hoonigan Racing Division
Petter Solberg, PSRX Volkswagen Sweden, VW Polo GTi
Petter Solberg, PSRX Volkswagen Sweden, VW Polo GTi
Timmy Hansen, Team Peugeot-Hansen
Toomas Heikkinen, EKS, Audi S1 EKS RX Quattro
Toomas Heikkinen, EKS, Audi S1 EKS RX Quattro
Kevin Hansen, Team Peugeot-Hansen Academy, Peugeot 208 WRX
Sebastien Loeb, Team Peugeot-Hansen, Peugeot 208 WRX

Timo Scheider avait montré un bon rythme le premier jour et bénéficié de conditions de piste parmi les meilleures tandis que d'autres étaient handicapés par la pluie. Par des températures plus élevées et sur une piste sèche ce dimanche matin, Scheider a gagné sa course en Q3 pour signer le deuxième chrono derrière Mattias Ekström.

Le cinquième temps de la Q4, ayant terminé derrière Andreas Bakkerud et Ekström la dernière course de la manche, lui a ensuite permis de conserver la tête du classement intermédiaire.

Tandis que d'autres pilotes avaient utilisé au moins deux nouveaux pneus ce dimanche matin, Scheider a de plus conservé une gomme neuve pour les demi-finales.

Ekström s'est bien remis d'un mauvais chrono en Q2 samedi, en raison d'une pluie torrentielle, avec le plus rapide en Q3. Il aurait pu faire mieux que quatrième en Q4 s'il n'avait suivi le leader, Bakkerud, dans le tour Joker.

Bakkerud a pris la tête de cette série au premier virage, se sortant mieux de celui-ci que la veille où il avait perdu gros. En Q2, en effet, Bakkerud était passé par l'extérieur mais un léger contact avec Petter Solberg avait envoyé la Ford Focus dans le rail. L'équipe Hoonigan Racing Division a réparé la voiture dans la nuit et Bakkerud a signé le troisième temps en Q3 et le plus rapide en Q4 pour terminer quatrième du classement intermédiaire.

Troisième samedi soir, Johan Kristoffersson a conservé cette position après la Q4 malgré un départ lent en Q3 qui lui a valu d'être bloqué derrière Guerlain Chicherit dont la Renault Clio a rencontré un problème qui l'a empêché de prendre part à la dernière manche.

Solberg a remporté cette même course en Q3 et signé le quatrième temps, mais est sorti large dans l'herbe au premier virage de la dernière en Q4. Il est remonté de la quatrième place au deuxième virage pour finir en dauphin de Bakkerud et se classer cinquième du classement intermédiaire.

Toomas Heikkinen a glissé de sa position de tête, samedi soir, à la septième place derrière Timmy Hansen, tandis que deux bons chronos ont permis à Guy Wilks de prendre la huitième devant Ken Block. Reinis Nitiss, Kevin Hansen et Jean-Baptiste Dubourg, se sont aussi qualifiés pour les demi-finales.

Sébastien Loeb éliminé

En revanche, l'équipier de Scheider, Kevin Eriksson a manqué son billet de peu. Le Suédois a subi un contact au premier virage en Q3 puis a été heurté à l'arrière par Block après avoir passé l'Américain qui avait emprunté le tour Joker. Il a gagné la course, mais son chrono n'a pas été suffisamment bon pour lui permettre d'accéder aux demi-finales.

Le plus grand nom éliminé n'est autre que Sébastien Loeb, qui est parti en tête-à-queue devant son équipier Timmy Hansen en Q3, en raison de la casse de l'arbre de suspension avant gauche, et a perdu beaucoup de temps. Une victoire dans la première série de Q4 n'a pu lui permettre d'intégrer le top 12 pour la première fois de sa carrière en World RX.

Les demi-finales se dérouleront à partir de 15 heures, suivies de la finale.

Classement après Q4

 PiloteVoitureÉquipeQ1Q2Q3Q4QPPI
1  Timo Scheider Ford Austria 32 45 45 39 161 16
2  Mattias Ekström Audi EKS 40 29 50 40 159 15
3  Johan Kristoffersson VW PSRX 50 27 38 42 157 14 
4  Andreas Bakkerud Ford HRD 39 22 42 50 153 13 
5  Petter Solberg VW PSRX 42 26 40 45 153 12 
6  Timmy Hansen Peugeot Hansen 38 34 39 37 148 11 
7  Toomas Heikkinen Audi EKS 30 50 34 28 142 10 
8  Guy Wilks VW Loco 34 31 37 34 136
9  Ken Block Ford HRD 45 25 33 33 136
10  Reinis Nitiss Audi EKS 27 42 35 32 136
11  Kevin Hansen Peugeot Hansen 33 39 32 31 135
12  J.-B. Dubourg Peugeot DA Racing 31 40 31 29 131
13  Kevin Eriksson Ford Austria 36 30 29 35 130 4
14  Sébastien Loeb Peugeot Hansen 35 35 23 36 129
15  Janis Baumanis Ford STARD 37 33 25 30 125
16  "Csucsu" Kia Speedy 26 38 30 26 120 1
17  Niclas Grönholm Ford GRX 25 36 28 27 116
18  Hervé "Knapick"  Citroën Knapick 28 37 26 25 116
19  Grégoire Demoustier Peugeot DA Racing 24 32 24 24 104 0
20  Timur Timerzyanov Ford STARD 29 0 36 38 103
21  Guerlain Chicherit  Renault GCK 22 28 27 0 77

Barème : 50, 45, 42 et 40 points sont attribués au quatre premiers de chaque manche qualificative, puis 39, 38, etc. À l'issue de ces quatre manches, les 16 premiers marquent 16 à un point au championnat  (PI), les 12 premiers passant en demi-finale et les six premiers de chaque demi-finale en finale.

Article suivant
Kristoffersson brille mais Heikkinen mène après deux manches

Article précédent

Kristoffersson brille mais Heikkinen mène après deux manches

Article suivant

Ekström remporte la première finale de l'année

Ekström remporte la première finale de l'année
Charger les commentaires