Solberg a découvert sa nouvelle Polo à Lohéac

Le double champion du monde de rallycross a piloté pour la première fois en Bretagne la Polo RX Supercar avec laquelle il essaiera de retrouver son titre cette saison, mais aussi de coiffer la couronne par équipes.

De retour de la Race of Champions, Petter Solberg, dont l'équipe PSRX représentera désormais officiellement Volkswagen dans le championnat du monde de rallycross, et son futur coéquipier, Johan Kristoffersson, se sont relayés cette semaine au volant de l'unique voiture disponible pour ce qui n'était que le tout début du programme de tests.

Oui, nous l'avons essayée”, a confirmé le Norvégien à Motorsport.com. “Juste un petit test, vous savez, pour tout passer en revue et tout vérifier. Nous continuerons de faire plus de tests dans les prochains mois – on a de bons moments de planifiés.”

À la question de savoir si les Polo version 2017 seraient entièrement nouvelles ou reprendraient certains éléments de celles alignées ces dernières saisons, Solberg a répondu : “C'est une combinaison, bien sûr. Je suis très confiant, et ce sera bien.”

Un moteur transversal

La nouvelle voiture sera cependant assez différente de sa devancière, qui fut alignée par Marklund Motorsport et Kristoffersson Motorsport – sous le nom de Volkswagen RX Sweden quand elles avaient fusionné en 2016. En effet, Solberg a révélé que le moteur serait monté en position transversale, et non plus longitudinale comme sur les anciennes Polo, donc, ou sur la Citroën DS3 qu'il a pilotée ces quatre dernières saisons.

Cette orientation correspond davantage à la technologie existante de Volkswagen Motorsport, et c'est le choix effectué généralement par les équipes recevant le soutien officiel d'un constructeur, en raison de la proximité avec les modèles de série des constructeurs en question.

Une Polo très souple

De plus, ce qui ne gâte rien, Solberg estime que cela conviendra mieux à son style de pilotage.

Bien sûr, ça change beaucoup de choses vous savez, mais c'est juste une adaptation du style de pilotage et ça me convient mieux”, dit-il.

Ce qui ne changera pas, en revanche, est que le Norvégien continuera de rouler avec une voiture réglée très souple en suspensions, comme c'était déjà le cas avec la DS3 dont le comportement et le côté "rebondissant" tranchait souvent avec celui de ses rivales plus raides.

Ce sera très soft ! On va travailler avec beaucoup sur l'inertie, la répartition du poids et le centre de gravité, toutes ces choses. Nous serons meilleurs qu'avant”, assure-t-il.

Une équipe renforcée

Les détails du fonctionnement de la nouvelle entité que forment PSRX, VW Motorsport et VW Sweden seront donnés lors d'une conférence de presse pour la présentation officielle de la voiture et de l'équipe, en mars.

Nous sommes dans une très bonne situation avec Volkswagen Motorsport et Volkswagen Sweden, et ce sera très excitant, pour être honnête avec vous”, dit Solberg. “Toute mon équipe qui travaille pour cela a un rôle important. Ils sont fantastiques, ils connaissent très bien ce sport, et beaucoup de gens viennent s'ajouter à l'équipe.”

Ce sera une dure compétition, donc il nous faudra être prêts. Lors du lancement, nous dirons à tout le monde comment l'équipe travaillera et qu'est-ce que feront les gens.”

Un équipier solide

Solberg est certain d'avoir pris la bonne décision en choisissant Johan Kristoffersson, deuxième du championnat devant lui en 2016 et déjà au volant de Volkswagen ces dernières saisons, pour courir à ses côtés.

Quelle que soit la situation dans laquelle j'aurais pu être avec une autre équipe [cette année], je l'aurais choisi de toute façon, clairement. Il est rapide, il est honnête, il est professionnel, il est affûté. Un gars sympa et qui a un cerveau pour se sortir de situations où la bagarre est dure. Je pense qu'ensemble, nous formons une équipe forte.”

Un titre des équipes ?

Contrairement à ces dernières saisons où Solberg était l'unique pilote de son équipe – à l'exception de 2015 et une association ratée avec celle de Liam Doran, qui alignait aussi une DS3 mais n'avait rapporté que très peu de points –, celle-ci pourra donc affronter Audi EKS, Peugeot Hansen ou encore Ford Hoonigan notamment, pour viser le titre par équipes cette saison. À entendre l'ancien champion du monde WRC, cela devrait même être l'objectif numéro un.

Bien sûr, le championnat par équipes est une des choses principales, et après ça, le championnat des pilotes est aussi important, mais cela sera réglé plus tard dans la saison. La principale chose est d'avoir de la stabilité et d'essayer d'être plus intelligents que tous les autres.”

La saison du World RX débutera le week-end des 1er et 2 avril à Barcelone.

Propos recueillis par Hal Ridge

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries World Rallycross
Pilotes Petter Solberg
Type d'article Actualités
Tags volkswagen, world rx