Solberg remporte les deux premières manches

partages
commentaires
Solberg remporte les deux premières manches
Hal Ridge
Par : Hal Ridge
Co-auteur: Jean-Philippe Vennin
27 mai 2017 à 17:38

L'équipe PSRX Volkswagen Sweden a poursuivi la domination qui avait été la sienne le premier jour en Belgique, Petter Solberg et Johan Kristoffersson occupant les deux premières places provisoires.

Pour la dernière visite du Championnat du monde de Rallycross dans le Kent, le double Champion du monde Solberg a été le plus rapide aux Essais Libres puis en Q1 et Q2, suivi à chaque fois de son coéquipier et vainqueur en Belgique, Kristoffersson. Prenant part à la même course en première manche comme en deuxième, Solberg a pris les devants d'entrée, puis tous deux ont attendu le dernier moment pour prendre le tour Joker avant de signer un doublé par une météo chaude et ensoleillée.

Le Champion du monde en titre, Mattias Ekström, a été deux fois troisième en Q1 et Q2 sur son Audi, à quelque deux secondes des Volkswagen mais satisfait de sa gestion des pneus sur le revêtement abrasif de Lydden Hill dont, en fin de journée, les portions non goudronnées étaient totalement nettoyées, une ligne noire due aux traces de gommes surlignant le tracé.

Dans un scénario quasiment sans précédent, le top 5 a été le même en Q1 et Q2, complété par Andreas Bakkerud et Timmy Hansen, et est évidemment identique au classement intermédiaire.

Sébastien Loeb et Ken Block ont quant à eux terminé respectivement septième et sixième de la première manche, puis ont inversé leurs positions lors de la seconde et occupent ces dernières au général. Tous deux se sont bien battus à la fin de leur course en Q2, Loeb ayant pris son Joker au troisième tour et l'Américain le faisant dans le tout dernier pour terminer à 297 millièmes du Français. À noter qu'après le drapeau à damier, Loeb a effectué une boucle supplémentaire, ajoutant de l'usure à quatre des gommes qui lui sont allouées.

Niclas Grönholm en tonneau

Le Champion BTCC 2013 Andrew Jordan, qui remplace Timo Scheider ce week-end, était le plus rapide de tous après ses quatre premiers tours d'essais, pour sa première apparition en rallycross depuis la manche italienne de 2015, et a terminé septième de la séance alors qu'il montait pour la première fois dans la voiture. Occupant la neuvième place au terme de la journée, il respecte son objectif de participer aux demi-finales et emmène le peloton des quatre Ford Fiesta des équipes autrichiennes MJP Racing Team Austria et STARD. Son compatriote Guy Wilks, qui a dû monter deux pneus neufs du côté gauche de sa Polo privée en raison d'une usure excessive, complète le top 12.

Niclas Grönholm, fils du double Champion du monde WRC Marcus Grönholm, est parti en tonneau durant sa course de Q1 avec sa Fiesta de l'équipe familiale, après avoir heurté un muret à l'intérieur du premier virage. Mais la voiture a été réparée à temps pour participer à la Q2, où le jeune Finlandais s'est classé dixième pour bien remonter dans la hiérarchie.

Journée noire pour Nitiss

Le coéquipier d'Ekström chez EKS, Toomas Heikkinen, a été le huitième plus rapide en Q1, prenant tôt le tour Joker pour battre Kevin Eriksson, mais a été ralenti en Q2 avec un moteur émettant un bruit anormal. Il a malgré tout terminé, mais très loin.

Cela n'a même pas été le cas du troisième pilote de l'équipe, Reinis Nitiss, qui a vécu un après-midi mouvementé. Il a remporté sa course en Q1, mais en oubliant de prendre le tour Joker – comme Kristoffersson et Bakkerud en Belgique –, et a reçu pour cela une pénalité de 30 secondes. Prenant part à la première course de Q2, le Letton a été poussé sur l'intérieur dans le premier virage, endommageant la suspension de son Audi et abandonnant. Il est dernier du classement intermédiaire.

Raymond deux fois vainqueur

Kevin Hansen, au volant de la 208 utilisée par son grand frère l'année dernière en World RX, après avoir sérieusement abîmé la sienne dans son double tonneau en Belgique, s'est retiré de la Q2 avec un problème de transmission.

Sur une autre 208, engagée par le DA Racing, Jean-Baptiste Dubourg a remporté sa série en Q2 et occupe la 15e place à cinq points de Wilks, 12e et dernier qualifié provisoire. Devant Heikkinen et lui s'est glissé René Münnich, pour ses débuts au volant de la DS3 qu'il vient de racheter à Petter Solberg.

Vainqueur de la première finale de l'année en Belgique, Cyril Raymond, qui remet son titre RX2 en jeu cette saison, a remporté les deux premières manches qualificatives à Lydden Hill.

Classement intermédiaire après Q2

 PiloteVoitureÉquipeQ1Q2Q3Q4QPPI
1  Petter Solberg VW Polo PSRX 1er 1er     100  
2  Johan Kristoffersson VW Polo PSRX 2e 2e     90  
3  Mattias Ekström Audi S1 EKS 3e 3e     84  
4  Andreas Bakkerud Ford Focus HRD 4e 4e     80  
5  Timmy Hansen Peugeot 208 Hansen 5e 5e     78  
6  Sébastien Loeb Peugeot 208 Hansen 7e 6e     75  
7  Ken Block Ford Focus HRD 6e 7e     75  
8  Andrew Jordan Ford Fiesta Austria 10e 9e     69  
9  Timur Timerzyanov Ford Fiesta STARD 12e 8e     68  
10  Janis Baumanis Ford Fiesta STARD 11e 11e     66  
11  Kevin Eriksson Ford Fiesta Austria 9e 13e     66  
12  Guy Wilks VW Polo Loco 14e 12e     62  
13  René Münnich Citroën DS3 Münnich 15e 14e     59  
14  Toomas Heikkinen Audi S1 EKS 8e 22e     58  
15  Jean-Baptiste Dubourg Peugeot 208 DA Racing 16e 15e     57  
16  Niclas Grönholm Ford Fiesta GRX Ab. 10e     53  
17  Oliver O'Donovan Ford Fiesta O'Donovan 20e 16e     52  
18  Grégoire Demoustier Peugeot 208 DA Racing 19e 17e     52  
19  Martin Kaczmarski Ford Fiesta Kaczmarski 18e 18e     52  
20  "CsuCsu" Kia Rio Speedy 17e 20e     51  
21  Kevin Hansen Peugeot 208 Hansen 13e Ab.     50  
22  "M.D.K."  Ford Fiesta MDK 21e 19e     48  
23  Oliver Bennett Ford Fiesta Bennett 22e 21e     45  
24  Reinis Nitiss Audi S1 EKS 23e Ab.     40  

Barème : 50, 45, 42 et 40 points sont attribués au quatre premiers de chaque manche qualificative, puis 39, 38, 37, etc. Les 16 premiers marquent 16 à un point intermédiaire au championnat à l'issue des quatre manches (PI), les 12 premiers passent en demi-finale (rapportant de 6 à 1 point) et les trois premiers de chaque demi-finale en finale (rapportant 8, 5, 4, 3, 2 et 1 point).

Article suivant
Jeanney : "Des vitesses inhabituellement élevées"

Article précédent

Jeanney : "Des vitesses inhabituellement élevées"

Article suivant

Une manche pour Hansen mais Solberg reste en tête

Une manche pour Hansen mais Solberg reste en tête
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries World Rallycross
Événement Lydden Hill
Lieu Lydden Hill Circuit
Pilotes Petter Solberg
Auteur Hal Ridge
Type d'article Résumé de course