Des souvenirs contrastés du Portugal pour Ekström et Solberg

EKS et PSRX, structures des deux seuls Champions du monde de Rallycross à ce jour et qui se partagent la tête du championnat équipes avant le Portugal, ce week-end, ont une expérience contrastée du circuit de Montalegre.

Représentant respectivement Audi et Volkswagen, qui leur apportent un soutien officiel en World RX, les équipes de Mattias Ekström et de Petter Solberg occupent à égalité la tête du championnat équipes après la première manche de la saison, qui s'est tenue à Barcelone il y a trois semaines.

Le premier cité et Champion du monde en titre a remporté en Espagne la première finale de la saison 2017, mais aborde au Portugal une manche qui ne lui a pas vraiment réussi pour ses deux premières participations, en 2015 et 2016, et reste la seule où il n'a jamais atteint la finale.

"Le début de saison n'aurait pas pu être meilleur. Maintenant, nous devons faire monter les enjeux à Montalegre. J'ai de bons et de mauvais souvenirs de l'année dernière. Tout se passait selon les plans jusqu'à la demi-finale, mais une erreur au premier virage m'a coûté la finale", rappelle le Suédois.

Une des caractéristiques du circuit de Montalegre, situé à près de 1000 mètres d'altitude et à proximité de la frontière espagnole, tout au nord du Portugal, est la météo particulièrement compliquée. La pluie ayant été de mise lors des deux dernières éditions, Ekström n'y a donc pas connu d'autres conditions depuis ses débuts dans la discipline.

"Les conditions météo difficiles rendent le pilotage extrêmement difficile, mais si on veut monter tout en haut du podium le dimanche, il faut le set-up pour toutes les conditions", dit le pilote Audi en DTM, qui ajoute aussitôt : "Et on les a !"

Les hommes de PSRX en terrain ami

Cette note d'optimisme, on a pourtant de bonnes chances de la trouver d'abord du côté des membres de PSRX, qui restent en quelque sorte invaincus au Portugal depuis... trois ans, soit le lancement du World RX. En effet, le boss s'y est imposé en 2014 et 2016 (une fois sous le soleil, une fois sous la pluie) au volant de la Citroën DS3 qu'il pilotait alors, tandis que Johan Kristoffersson avait remporté la finale en 2015 – devant Solberg – au volant d'une Polo alignée à l'époque par le Team Sweden.

"Nous avons fait un début de saison fantastique. Tout s'est mis en place tellement tard, pour l'équipe, que quitter l'Espagne avec des points en poche était un résultat génial – mener le championnat équipes est brillant", dit Solberg, quatrième de la finale à Barcelone et cinquième aux points sur l'ensemble du week-end. "Le titre équipes est celui que nous visons vraiment cette saison, avec un bon pilote comme Johan à mes côtés."

"Ce week-end est spécial. Montalegre est une piste que j'apprécie beaucoup et j'y ai connu de grands succès ces trois dernières années, espérons que ça continue cette fois. Clairement, on arrive en bonne forme suite à un test avant la course."

"Le sentiment quand on gagne devant cette foule portugaise est incroyable ! C'est une piste fantastique où nous avons gagné deux fois en trois ans, mais elle peut être piégeuse avec la météo changeante."

Kristoffersson, qui avait globalement pris le dessus sur son illustre coéquipier (et patron !) en Espagne, terminant seulement sixième en finale après avoir manqué son départ mais quatrième devant ce dernier au nombre de points marqués, est lui aussi impatient de relever le défi de Montalegre.

"J'ai de très bons souvenirs de Montalegre ces deux dernières années. Gagner en 2015 était une fabuleuse façon d'attaquer la saison, et, comme le dit Petter, c'est un endroit envers lequel lui et moi semblons avoir de profonds sentiments. C'est une bonne piste, un endroit où l'on peut attaquer et faire la différence. C'est ce que je veux faire ce week-end", prévient le jeune Suédois.

Les deux premières manches qualificatives auront lieu samedi après-midi à Montalegre.

Faites partie de quelque chose de grand

A propos de cet article
Séries World Rallycross
Événement Montalegre
Circuit Montalegre
Pilotes Mattias Ekström , Petter Solberg , Toomas Heikkinen , Johan Kristoffersson
Type d'article Preview
Tags eks, presentation, psrx , worldrx portugal