Trois-Rivières - C'est parti pour la seconde moitié de la saison

partages
Trois-Rivières - C'est parti pour la seconde moitié de la saison
Par : Jean-Philippe Vennin
6 août 2015 à 17:00

Patrick Carpentier
Patrick Carpentier
Louis-Philippe Dumoulin
Louis-Philippe Dumoulin
Danny Way, JRM Racing Mini Countryman RX
Tanner Foust, Marklund Motorsport Volkswagen Polo
René Münnich, Münnich Motorsport Audi S3
Max Pucher, World RX Team Austria Ford Fiesta
Davy Jeanney, Team Peugeot Hansen
Davy Jeanney, Team Peugeot Hansen et Anton Marklund, EKSRX Audi S1 quattro
Vainqueur : Petter Solberg, SDRX Citroën DS3

Le Championnat du Monde FIA de Rallycross s’apprête à basculer dans sa seconde partie ce week-end à Trois-Rivières, au Québec, pour le premier rendez-vous de la saison organisé en dehors de l’Europe.

Cette septième manche du calendrier, qui fait partie (aux côtés de la NASCAR canadienne entre autre) du célèbre Grand Prix de Trois Rivières créé en 1967, sera pour les adversaires de Petter Solberg une des dernières chances de l’empêcher de faire main basse sur le Championnat.

Avec trois victoires, deux 2e places et un abandon en finale lors des six premières manches, et le plus de points intermédiaires encaissés à l’issue des manches qualificatives, le Norvégien à la DS3 possède en effet 44 points d’avance sur son plus proche poursuivant, Johan Kristoffersson (VW).

Des stars locales en renfort

En plus des participants habituels du Championnat, la manche de Trois-Rivières verra le retour du JRM Racing avec ses deux Mini RX Supercars pilotées par deux invités de marque : les locaux Patrick Carpentier et Louis-Philippe Dumoulin.

“J’ai adoré venir l’année dernière,” explique Carpentier, qui s’était classé 6e pour ses débuts dans la discipline. “Je commente le World RX pour la télévision canadienne et j’ai été agréablement surpris en voyant la voiture de JRM atteindre la finale en Grande-Bretagne. C’était très impressionnant et j’espère que nous pourrons atteindre cette finale une nouvelle fois au Canada.”

Une première pour Dumoulin

Si le quintuple vainqueur en IndyCar (dont l’équipier de l’époque, Alex Tagliani, sera aussi présent à Trois-Rivières mais en catégorie RX Lites) s’est donc déjà fait les dents en rallycross l’année dernière, l’expérience sera en revanche toute nouvelle pour LP Dumoulin. Le Champion en titre de la NASCAR Canada semble se demander un peu à quelle sauce il va se faire manger.

“Bien sûr, j’aimerais jouer les premiers rôles et parvenir jusqu’en finale,” dit-il, “mais avec tout le respect que j’ai pour les autres équipes et les autres pilotes, mes ambitions sont de me montrer, de bien travailler avec JRM et de trouver rapidement la bonne alchimie.”

“J’ai déjà conduit de nombreux types de voitures puissantes – GT, Porsche et NASCAR, ce genre de chose – mais le package est très spécial en World RX, avec quatre roues motrices et beaucoup de chevaux. Je suis habitué à la boîte séquentielle et au freinage du pied gauche, donc tout ça ne sera pas un problème pour moi. Gamin, j’ai fait un peu de course sur glace avec mon frère, où il y avait beaucoup de glisse et de contre-braquage. Je suis vraiment impatient de relever ce défi.”

Foust, le trouble-fête ?

Autre invité de marque, Tanner Foust, vice-Champion d’Europe en 2011 et quadruple médaillé d’or aux X Games, fera sa seconde apparition de l’année en World RX avec le team Marklund. L’Américain, pilote Andretti en Global Rallycross Championship aux USA sur la VW Beetle et vainqueur cette année à New River, retrouvera à cette occasion le volant d’une Polo.

Autres changements à noter parmi les engagés : le remplacement de Max Pucher par le rallyman australien Chris Brugger au sein du Team Austria (en raison d’une incompatibilité de dates), et celui d’Alx Danielsson par l’expérimenté Tommy Rustad chez ALL-INK.COM.

Bonne série pour Ekström

De tous les rivaux de Solberg, les pilotes Peugeot-Hansen et Ford Olsbergs devraient une nouvelle fois être les plus entreprenants. Parmi eux, seul Davy Jeanney s’est déjà imposé cette année tandis que Timmy Hansen, Andreas Bakkerud et Reinis Nitiss courent toujours après un premier succès.

Pour Mattias Ekström, c’est chose faite depuis sa victoire sur tapis vert en Suède après la pénalité infligée à Hansen pour son dépassement jugé trop musclé sur le pilote Audi à quelques mètres de l’arrivée. Le “pistard” arrive au Canada également auréolé de sa victoire le week-end dernier à Spielberg en DTM, Championnat dont il occupe désormais la tête.

Le litigieux dernier tour de la Suède en caméra embarquée

En raison du décalage horaire et de courses disputées en nocturne à Trois-Rivières, l’action se déroulera tard dans la nuit en France. Les manches qualificatives se dérouleront à partir de 22h00 et minuit vendredi soir, puis de 19h00 et 21h00 samedi, les demi-finales et la finale se déroulant à partir de 1h00 du matin dans la nuit de samedi à dimanche.

Prochain article World Rallycross
Trois-Rivières - Hansen bondit en tête devant Ekström et Jeanney

Article précédent

Trois-Rivières - Hansen bondit en tête devant Ekström et Jeanney

Article suivant

Une manche de World RX en Lettonie dès 2016

Une manche de World RX en Lettonie dès 2016