Une performance de bon augure pour la Ford Focus RS

Andreas Bakkerud occupait la deuxième place à l'issue des manches qualificatives à Lydden Hill et semblait bien parti pour signer un bon résultat en finale mais un souci technique l'en a empêché.

Une performance de bon augure pour la Ford Focus RS
Andreas Bakkerud, Ken Block, Hoonigan Racing Division Ford
Andreas Bakkerud, Ford Focus RS, Hoonigan Racing Division
Ken Block, Andreas Bakkerud, Hoonigan Racing Division Ford
Andreas Bakkerud, Ford Focus RS, Hoonigan Racing Division
Andreas Bakkerud, Hoonigan Racing Division Ford
Ken Block, Hoonigan Racing Division
Ken Block, Hoonigan Racing Division Ford

Contrairement au week-end de Hockenheim, qui s'était conclu sur un podium inattendu mais aussi chanceux de Ken Block, la manche britannique du Championnat du monde de Rallycross a vu le coéquipier de l'Américain, Andreas Bakkerud, se classer sixième et dernier de la finale. Mais la démonstration de la Ford Focus RS RX a cette fois été beaucoup probante - en tout cas aux mains du Norvégien tandis que le boss de Hoonigan Racing manquait de peu une place en demi-finale.

Quatrième de la première manche qualificative (et vainqueur de sa série devant Johan Kristoffersson) puis de la deuxième (troisième de sa course derrière Petter Solberg et Mattias Ekström) avec au passage le tour le plus rapide de la journée, Bakkerud a réalisé le sixième chrono sur quatre boucles en Q3 (quatrième de la série la plus rapide derrière Solberg, Timmy Hansen et Kristoffersson) avant d'apporter sa première victoire de manche à la nouvelle création des ateliers de M-Sport apparue cette année en World RX.

Un souci technique apparu lors du départ en demi-finale, dont la nature n'a pas été révélée par l'équipe Hoonigan Racing, ne l'a pas empêché de terminer deuxième, s'inclinant de peu derrière Ekström. Souci hélas rédhibitoire en finale puisque Bakkerud n'a pu que parcourir les six tours sur un rythme bien moins élevé que celui des quatre meilleurs.

Globalement, j'ai connu un très bon week-end. Bien sûr, je suis déçu d'avoir souffert d'un problème mécanique en finale, mais j'avais eu un week-end génial jusque-là et j'avais bien piloté”, s'est réjoui le triple vainqueur ces deux dernières années, au volant une Fiesta d'Olsbergs MSE. “La voiture semblait géniale ici à Lydden Hill et était extrêmement compétitive face au reste du plateau.”

Je sens que nous avons fait quelques très bonnes améliorations sur les set-ups et je pense que la voiture a globalement surpris beaucoup d'autres équipes ici ! Je suis heureux d'avoir été en mesure d'aller jusqu'en finale. Ça prouve bien ce dont cette Focus RS RX est capable et je pense qu'on aura clairement la possibilité d'être de retour sur le podium lors d'une des prochaines courses.”

Outre le podium de son patron et coéquipier à Hockenheim, la meilleure performance de l'une des deux voitures entièrement nouvelles du plateau 2016 (avec la Seat Ibiza de Münnich Motorsport) remonte à la manche d'ouverture de la saison au Portugal où Bakkerud, deux fois quatrième et deux fois troisième lors des manches qualificatives, s'était classé troisième en demi-finale et quatrième en finale.

Les deux rendez-vous suivants, à Hockenheim en en Belgique, n'avaient pas confirmé cette bonne entrée en matière, laquelle est survenue ce week-end en Grande-Bretagne. Bakkerud espère pouvoir confirmer lors du prochain rendez-vous qui n'est autre que sa manche nationale, les 11 et 12 juin.

partages
commentaires
Loeb pense avoir cumulé "tous les problèmes possibles"

Article précédent

Loeb pense avoir cumulé "tous les problèmes possibles"

Article suivant

Loeb à la découverte d'un circuit "différent"

Loeb à la découverte d'un circuit "différent"
Charger les commentaires