ES14 à 16 - Evans temporise, Ogier capitalise

Le leader du classement général a commencé à assurer sur la fin de la deuxième étape et une ES15 disputée dans des conditions "complètement folles", tandis que celui du championnat a pris le dessus sur ses deux rivaux pour le titre... mais de peu.

ES14 à 16 - Evans temporise, Ogier capitalise

Après la très courte spéciale de Cholmondeley Castle remportée par Thierry Neuville, la première des deux disputées en nocturne pour conclure cette deuxième étape (ES15) a été le théâtre d'importants changements au classement général, même si les écarts restaient faibles.

Sébastien Ogier, quatrième temps malgré une petite touchette et une crevaison, y a probablement fait la meilleure opération en dépassant d'un coup ses deux rivaux au championnat, le pilote Hyundai et Ott Tänak, pour s'installer à la deuxième place du général. Son équipier estonien chez M-Sport, en revanche, y a perdu quatre positions au profit du Français, de Neuville, de Jari-Matti Latvala et d'Andreas Mikkelsen. Ogier et ces deux derniers se tenaient en 7"6, Tänak pointant 7"8 plus loin.

Vainqueur de cette spéciale, Latvala a expliqué qu'il fallait parfois profiter des conditions difficiles pour attaquer. Et elles l'étaient, avec un brouillard à couper au couteau empêchant, selon certains pilotes, de voir le bout de son capot.

Les autres héros de ce secteur ont été Hayden Paddon, deuxième temps à une demi-seconde du Finlandais, et Mikkelsen, troisième à 11 secondes mais avec une rampe de phares fixée trop haut aux dires de l'autre pilote Hyundai. Leur équipier Dani Sordo a quant à lui perdu une minute et le contact avec Paddon, se faisant aussi dépasser par Esapekka Lappi pour la neuvième place.

Six meilleurs temps pour Evans

Le brouillard s'était dissipé dans la dernière spéciale et Elfyn Evans, après avoir temporisé lors des deux précédentes, a signé son sixième scratch du jour en neuf secteurs chronométrés, pour porter son avance à 53"1 sur son dauphin. L'ordre n'a pas changé derrière, mais Neuville est revenu à une demi-seconde d'Ogier, qui roulait avec un disque de frein cassé suite à sa touchette ("On n'avait que trois freins, on a dû freiner tôt partout et on n'a pas pu attaquer."), pour la deuxième place.

"Dans la spéciale d'avant [ES15], on a probablement eu le plus de brouillard. Dans celle-ci, il n'y en avait pas et j'ai essayé d'attaquer", a réagi le Belge. "On se bagarre durement et puis on a du brouillard, comme ça, c'est très décevant."

Parmi ses équipiers, outre un Paddon qui déplorait d'avoir été trop prudent cette fois, Mikkelsen s'est plaint d'une rampe de phares désormais... trop basse en raison du manque de brouillard ! Et Sordo a vu son retard sur Lappi se rapprocher de la minute, mais l'Espagnol conserve sa place dans le top 10 après l'abandon de Juho Hänninen qui a heurté un arbre dans l'ES13. Pontus Tidemand, 11e du général, est toujours leader du WRC2 sur sa Skoda devant les Ford de Tom Cave et d'Éric Camilli.

Dimanche, la troisième et dernière étape comprendra cinq spéciales à suivre en direct sur Motorsport.com à partir de 9h34. Si Evans est bien parti pour remporter à domicile, avec son copilote Daniel Barritt, sa première victoire en WRC, Ogier et Julien Ingrassia pourraient se retrouver à jouer le titre dans la Power Stage. Surtout, ne pas oublier de reculer son réveil d'une heure...

Rallye de Grande-Bretagne - Classement après ES16/21

 

Pilote

Copilote

VoitureCat.

Écart & 

intervalle

1

 Elfyn Evans

 Daniel Barritt

Ford M-Sport

RC1  2h32:39.2
2

 Sébastien Ogier

 Julien Ingrassia

Ford M-Sport 

RC1 

53.1

53.1 

 Thierry Neuville

 Nicolas Gilsoul

Hyundai 

RC1 

53.6

0.5

 Jari-Matti Latvala

 Miikka Anttila

Toyota 

RC1 

57.7

4.1 

 Andreas Mikkelsen

 Anders Jæger

Hyundai 

RC1

1:03.6

5.9

6

 Ott Tänak

 Märtin Järveoja

Ford M-Sport

RC1

1:06.1

2.5

7

 Kris Meeke

 Paul Nagle

Citroën

RC1 

1:27.6

21.5

8

 Hayden Paddon

 Seb Marshall

Hyundai 

RC1 

2:04.0

36.4

9

 Esapekka Lappi

 Janne Ferm

Toyota

RC1

2:41.0

37.0

10 

 Dani Sordo

 Marc Marti

Hyundai

RC1

3:35.8

54.8

 Le classement complet sera à retrouver ici.

partages
commentaires
ES12 & 13 - Tänak et Ogier un peu à la peine

Article précédent

ES12 & 13 - Tänak et Ogier un peu à la peine

Article suivant

Evans vainqueur, Ogier et Ingrassia titrés !

Evans vainqueur, Ogier et Ingrassia titrés !
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries WRC
Événement Rallye de Grande-Bretagne
Pilotes Elfyn Evans
Auteur Jean-Philippe Vennin