ES13 & 14 : Tänak enchaîne les scratchs, Ogier et Neuville donnent tout

partages
commentaires
ES13 & 14 : Tänak enchaîne les scratchs, Ogier et Neuville donnent tout
Par :
27 janv. 2019 à 09:28

Le pilote Toyota a remporté les deux premières des quatre spéciales du dimanche pour remonter à la troisième place au général alors que Sébastien Ogier et Thierry Neuville ont un peu souffert dans leur lutte pour la tête du rallye.

Ott Tänak a repris près des deux tiers de son retard d'une vingtaine et une quinzaine de secondes sur Sébastien Loeb et Jari-Matti Latvala, auteurs d'un chrono identique, dès le premier passage dans la Bollène Vésubie - Peïra Cava (ES13 - 18,41 km) et le col de Turini. Puis il a enchaîné un sixième scratch consécutif (il est invaincu en spéciale depuis samedi matin), son septième du rallye, dans La Cabanette - Col de Braus (ES14 - 13,58 km). Il devance désormais Loeb de 2''8 et Latvala de 3''8.

Ces deux derniers sont restés littéralement impuissants face à l'Estonien. Le Finlandais s'est plaint d'un mauvais feeling avec le sous-virage de sa Toyota, remarquant que son équipier avait été plus rapide que lui en permanence. Le nouveau pilote Hyundai, qui a lui-même rendu 1"3 à Latvala sur les 2"3 qu'il avait d'avance au début de l'étape, a assuré qu'il ne pouvait "pas faire plus".

Lire aussi :

L'écart s'est réduit d'une seconde également pour la tête entre Sébastien Ogier et Thierry Neuville, et il est de 3''3. Le Belge a signé à deux reprises le deuxième chrono de la spéciale derrière Tänak, à chaque fois devant Ogier, mais les duellistes n'ont pas eu la vie facile dans la quatorzième spéciale.

"C'est une grosse bataille. Je ne suis pas très content de mon pilotage dans cette spéciale car j'ai trop dû jouer avec la cartographie moteur à cause de la glace, et j'ai perdu les freins aussi. Ce n'était pas un très bon run", a expliqué le Belge de Hyundai. "C'est difficile", a quant à lui lâché le Champion du monde en titre, évoquant ensuite un "petit souci" et une Citroën "pas à 100%".

Lire aussi :

Respectivement septième et huitième au général derrière Kris Meeke, qui découvre sa Toyota sur terrain aux conditions stables, Gus Greensmith (Ford) et Yoann Bonato (Citroën) gèrent leur avance en tête du WRC2 Pro et du WRC2 respectivement. Deuxième et troisième du WRC2, Stéphane Sarrazin (Hyundai) et Adrien Fourmaux (Ford) complètent le top 10. Le Nordiste a encore une demi-minute d'avance sur Teemu Suninen.

Les seconds passages dans les deux mêmes spéciales, la dernière faisant office de Power Stage avec ses points de bonus, doivent débuter à 10h55 et 12h18.

Classement des WRC après 12 spéciales (sur 16)
P.

Pilote

Copilote

Voiture

Écart et

intervalle

1

France Sébastien Ogier

France Julien Ingrassia

 

Citroën

3h00'06"4
2

Belgium Thierry Neuville

Belgium Nicolas Gilsoul

 

Hyundai

3"2

3"2

3

Estonia Ott Tänak

Estonia Martin Järveoja

Tänak

2'12"3

2'09"1

4

France Sébastien Loeb

Monaco Daniel Elena

 

Hyundai

2'15"1

2"8

5

Finland Jari-Matti Latvala

Finland Miikka Anttila

 

Hyundai

2'16"1

1"0

6

United Kingdom Kris Meeke

United Kingdom Seb Marshall

 

Toyota

5'37"2

3'21"1

11

Finland Teemu Suninen

Finland Marko Salminen 

 

Ford

17'39"9

29"7

21

Sweden Pontus Tidemand

Norway Ola Fløene

 

Ford

28'54"6

1'12"4

Le classement complet est disponible ici.

Article suivant
ES11 & 12 - Neuville bute sur Ogier, Loeb troisième

Article précédent

ES11 & 12 - Neuville bute sur Ogier, Loeb troisième

Article suivant

Seulement 0"4 entre Ogier et Neuville avant la Power Stage !

Seulement 0"4 entre Ogier et Neuville avant la Power Stage !
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries WRC
Événement Rallye Monte-Carlo
Pilotes Ott Tänak
Équipes Toyota Racing
Auteur Jean-Philippe Vennin