ES8 à 11 - Evans et Neuville à l'attaque !

Meilleur temps dans les quatre spéciales du samedi matin, le pilote M-Sport a augmenté son avance en tête au Pays de Galles alors que celui de Hyundai s'est lancé dans une folle remontée.

ES8 à 11 - Evans et Neuville à l'attaque !

Elfyn Evans est resté invaincu sur la boucle matinale de la deuxième étape du Rallye de Grande-Bretagne, au volant de sa Ford Fiesta WRC équipée de pneus Dmack idéaux dans ces conditions boueuses, remportant notamment la spéciale de Gartheiniog (ES10) qui passe à deux pas de chez lui.

"Je pense qu'on a eu des conditions parfaites aujourd'hui, on n'aurait pas pu espérer mieux", disait le jeune pilote de la Ford Fiesta WRC à l'arrivée de celle-ci. "J'ai essayé d'être propre et précis, et d'attaquer quand je pouvais. Mais je pense que j'en ai encore un peu sous le pied."

Le régional de l'étape a porté son avance à 49"3 sur son dauphin qui n'est plus Ott Tänak mais bien Thierry Neuville.

Auteur de deux deuxièmes et deux troisièmes temps, le Belge a dépassé successivement les deux équipiers d'Evans chez M-Sport, Sébastien Ogier dans l'ES10 puis Tänak dans la suivante. Il s'est dit satisfait de sa Hyundai ce matin, ayant juste perdu du temps en évitant une grosse pierre qui se trouvait sur sa trajectoire dans l'ES9, et a fait mieux qu'effacer sa pénalité de dix secondes encaissée jeudi soir après s'être présenté en retard au départ de la super spéciale.

À 1"2 derrière lui désormais, Tänak a admis être impuissant face à un Neuville "très rapide", et Ogier, qui suit 6"3 plus loin, continue de rouler davantage dans l'optique du championnat. Dans l'état actuel des choses, il pourrait être titré dès ce week-end mais devrait bien sûr attendre la Power Stage...

"Mentalement, je ne suis pas prêt à prendre des risques", déclarait le Gapençais à l'arrivée de l'ES10. "Mais je dois essayer un peu plus. Le seul mauvais résultat du week-end serait de ne marquer aucun point."

Après avoir repris la sixième place à Jari-Matti Latvala (qui se plaint toujours de sous-virage sur sa Toyota) dans la première spéciale du jour, bien qu'ayant perdu du temps dans une épingle, Kris Meeke en a laissé filer deux, au profit du Finlandais et d'Andreas Mikkelsen (pénalisé de dix secondes dans l'ES9 pour départ anticipé), dans la dernière.

"J'ai perdu dix secondes à la chicane ! J'ai perdu l'arrière et n'arrivais pas à redémarrer la voiture", a expliqué le pilote Citroën. Son équipier Craig Breen, reparti en Rally 2 après avoir abandonne vendredi soir, a rencontré des soucis de frein à main ce matin.

Cette matinée de samedi a vu également Hayden Paddon crever dans l'ES9 mais passer devant Dani Sordo au général, Juho Hänninen se rapprocher des deux pilotes Hyundai avec notamment un deuxième temps dans l'ES11, et Mads Østberg continuer de se battre en se retrouvant parfois en roue libre avec un différentiel central capricieux, pour finalement jeter l'éponge après cette même ES11.

La seconde boucle du jour reprendra les quatre mêmes spéciales à partir de 13h08, mais dans l'ordre inverse et entrecoupées par celle, très courte, de Cholmondeley Castle en Angleterre. 

Rallye de Grande-Bretagne - Classement après ES11/21

 

Pilote

Copilote

VoitureCat.

Écart & 

intervalle

1

 Elfyn Evans

 Daniel Barritt

Ford M-Sport

RC1  1h49:39.7

 Thierry Neuville

 Nicolas Gilsoul

Hyundai 

RC1 

49.3

49.3 

3

 Ott Tänak

 Märtin Järveoja

Ford M-Sport

RC1

50.5

1.2

 Sébastien Ogier

 Julien Ingrassia

Ford M-Sport 

RC1 

56.8

6.3

 Jari-Matti Latvala

 Miikka Anttila

Toyota

RC1 

1:10.3

13.5

 Andreas Mikkelsen

 Anders Jæger

Hyundai 

RC1 

1:15.0

4.7

7

 Kris Meeke

 Paul Nagle

Citroën

RC1 

1:15.5

0.5

8

 Hayden Paddon

 Seb Marshall

Hyundai 

RC1 

2:00.1

44.6 

 Dani Sordo

 Marc Marti

Hyundai

RC1

2:07.4

7.3

10 

 Juho Hänninen

 Kaj Lindström

Toyota

RC1

2:10.2

2.8

 Le classement complet sera à retrouver ici.

partages
commentaires
Projet Peugeot 306 Maxi Loeb Racing - Un nouveau départ (1/5)

Article précédent

Projet Peugeot 306 Maxi Loeb Racing - Un nouveau départ (1/5)

Article suivant

ES12 & 13 - Tänak et Ogier un peu à la peine

ES12 & 13 - Tänak et Ogier un peu à la peine
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries WRC
Événement Rallye de Grande-Bretagne
Pilotes Thierry Neuville , Elfyn Evans
Auteur Jean-Philippe Vennin