L'ambiance "familiale" créée par Latvala séduit déjà Toyota

Akio Toyoda, président de Toyota, se félicite de l'atmosphère mise en place par Jari-Matti Latvala, nouveau responsable du programme du constructeur en WRC. Sébastien Ogier est lui aussi convaincu que son ancien équipier fera du bon travail dans ce nouveau rôle.

L'ambiance "familiale" créée par Latvala séduit déjà Toyota
Charger le lecteur audio

Toyota a un nouveau directeur pour son équipe en WRC cette année, Jari-Matti Latvala succédant à Tommi Mäkinen. Les débuts de l'ancien pilote du constructeur dans ce rôle au Rallye Monte-Carlo ont vu la marque japonaise décrocher un doublé, avec Sébastien Ogier devant Elfyn Evans, et un triplé était même possible avant la crevaison de Kalle Rovanperä, finalement quatrième. Takamoto Katsuta s'est quant à lui classé au sixième rang avec la dernière Yaris.

Latvala, premier vainqueur avec la Yaris WRC en 2017, a hérité d'une équipe très performante puisqu'elle a décroché un titre tous les ans depuis 2018, chez les constructeurs ou chez les pilotes, mais son influence se ressent déjà selon Akio Toyoda, PDG de la marque Toyota, séduit par le climat de confiance que veut instaurer le Finlandais, qu'il a lui-même placé à ce poste.

"J'ai entendu qu'il y avait eu un briefing dans l'équipe, une semaine avant le Monte-Carlo", a déclaré Toyoda. "Jari-Matti, le nouveau patron de l'équipe, a partagé sa passion à tous les membres de l'équipe en Finlande, en Estonie, en Allemagne et au Japon, en disant que la Yaris WRC ne serait bonne que si tout le monde était uni."

Lire aussi :

"J'ai également entendu qu'il discutait avec tout le monde durant le rallye, et qu'il essayait de créer une atmosphère familiale, pour que tout le monde puisse parler de tout. Dans les interviews, je l'ai vu dire qu'il n'était pas du tout inquiet quant au fonctionnement de l'équipe, grâce au travail de tout le monde. Je suis très heureux de voir qu'il essaie de créer le genre d'équipe que je souhaite."

"Même si j'étais un peu nerveux au début de la saison, avec cette nouvelle structure, cette impression a totalement disparu maintenant, après avoir vu le fonctionnement de l'équipe ce week-end. Je suis certain que Jari-Matti va continuer à faire progresser cette équipe et que les pilotes, les copilotes et les membres de l'équipe rendront la Yaris WRC encore meilleure."

Sébastien Ogier connaît bien Latvala puisqu'ils ont été équipiers durant quatre saisons au sein de l'équipe Volkswagen. Le septuple Champion du monde, plus âgé de deux ans et demi, pense lui aussi que son nouveau patron a le profil idéal pour Toyota.

"Les résultats parlent d'eux-mêmes", a souligné le septuple Champion du monde en conférence de presse après sa victoire. "Je connais Jari depuis de nombreuses années et une chose a toujours été évidente : il est très gentil avec les gens et il est facile à vivre. C'est le début de notre relation [avec Latvala en patron d'équipe] et il faudra voir ce qu'il fera dans ce rôle, mais je suis certain que ça fonctionnera bien."

Jari-Matti Latvala confirme que créer un climat de confiance est l'un de ses premiers objectifs, en mettant à profit sa riche expérience de pilote. "La principale chose que je sais, c'est que quand l'atmosphère est bonne dans l'équipe, quand on ne sent pas la moindre tension, c'est ce qu'il y a de mieux", a précisé le Finlandais. "Les pilotes sont détendus et ils abordent les spéciales avec le sourire. Je n'ai pas besoin de leur dire 'Ne fais pas ça', mais je dois m'assurer qu'ils se sentent bien et qu'ils sont détendus quand ils se rendent sur les spéciales."

Latvala se dit "fier" du doublé de Toyota au Monte-Carlo, mais il doit s'habituer à ne pas avoir le contrôle total sur les événements : "Quand on est pilote, on sait qu'on peut influencer le résultat soi-même. Quand on est patron de l'équipe, quand on regarde [les images en direct], on ne peut pas les influencer et on se repose beaucoup sur les pilotes."

partages
commentaires

Voir aussi :

Malgré les crevaisons, Pirelli satisfait de son retour au Monte-Carlo
Article précédent

Malgré les crevaisons, Pirelli satisfait de son retour au Monte-Carlo

Article suivant

Il y a 30 ans : Delecour du rêve au cauchemar sur le Monte-Carlo

Il y a 30 ans : Delecour du rêve au cauchemar sur le Monte-Carlo
Charger les commentaires
La légende Sébastien Ogier vue par ses pairs Prime

La légende Sébastien Ogier vue par ses pairs

Après avoir remporté un huitième titre mondial, Sébastien Ogier va cesser son engagement à plein temps en WRC. Pour comprendre l'héritage qu'il laisse, plusieurs de ses anciens adversaires, coéquipiers ou collègues témoignent de cette carrière riche en succès.

WRC
30 nov. 2021
Ogier est sorti de l'ombre de Loeb pour écrire sa propre légende Prime

Ogier est sorti de l'ombre de Loeb pour écrire sa propre légende

Sébastien Ogier quitte son rôle de pilote WRC à plein temps de la plus belle des manières, avec un huitième titre mondial en poche. Comparé tout au long de sa carrière au nonuple Champion du monde Sébastien Loeb, il a démontré de manière convaincante qu'il pouvait lui-même être considéré comme l'un des plus grands pilotes de rallye de l'Histoire.

WRC
23 nov. 2021
La fin de l'ère Ogier : "J'ai douté de moi à de nombreuses reprises " Prime

La fin de l'ère Ogier : "J'ai douté de moi à de nombreuses reprises "

Ce week-end, le Rallye de Monza marque la fin d'une ère en WRC : Sébastien Ogier s'apprête à mettre un terme à sa présence à temps plein dans le championnat et vise avant cela un huitième titre mondial. Malgré sa longévité, le pilote Toyota révèle dans une interview exclusive que l'incertitude persistante l'a poussé dans une quête incessante de perfection.

WRC
19 nov. 2021
McRae, la troisième génération Prime

McRae, la troisième génération

Le patronyme McRae est ancré dans l'histoire du rallye, partageant huit titres britanniques entre Jimmy, Colin et Alister, auxquels il faut ajouter le sacre de 1995 en WRC. Le prochain sur la liste est le fils d'Alister, Max McRae, qui à 17 ans va tenter de se faire un prénom.

WRC
13 nov. 2021
Neuville a-t-il raison de critiquer le futur réglement ? Prime

Neuville a-t-il raison de critiquer le futur réglement ?

Les critiques de Thierry Neuville contre les futures Rally1 (ces voitures qui inaugureront la nouvelle ère hybride du WRC) sortent de l'ordinaire, à une époque où les pilotes sont généralement réticents à exprimer leurs opinions en public. Mais les inquiétudes du Belge concernant la vitesse, la sécurité et le coût sont-elles tout à fait justifiées ?

WRC
17 sept. 2021
Qui est celui qui veut perpétuer l'héritage de Loeb et Ogier ? Prime

Qui est celui qui veut perpétuer l'héritage de Loeb et Ogier ?

Les pilotes français ont dominé le WRC ces deux dernières années : Sébastien Loeb et Sébastien Ogier ont accumulé les titres de manière impressionnante. Alors que le second mettra fin à sa présence à plein temps dans le championnat à l'issue de la saison, la France fera reposer ses espoirs sur le rookie Adrien Fourmaux, à qui semble promis un avenir brillant.

WRC
11 août 2021
Comment la carrière de Loeb a été façonnée par des débuts difficiles Prime

Comment la carrière de Loeb a été façonnée par des débuts difficiles

Avant de conquérir neuf titres en WRC, Sébastien Loeb a dû faire face à plusieurs coups durs qui ont failli le priver d'une carrière au plus haut niveau. Dans une interview exclusive, l'Alsacien se remémore les étapes qui ont mené à sa domination sur les routes.

WRC
22 févr. 2021
Pourquoi la fin de saison atypique du WRC était nécessaire Prime

Pourquoi la fin de saison atypique du WRC était nécessaire

La saison 2020 du WRC a connu un dénouement inhabituel dans le cadre du Rallye de Monza. Même si elle était loin d'être idéale, cette épreuve a peut-être épargné au Championnat du monde de sérieux problèmes en offrant une vitrine lui permettant d'assurer la présence de plusieurs acteurs à long terme.

WRC
9 déc. 2020