Bouffier rejoint M-Sport pour le Monte-Carlo et la Corse

Le Français va disputer les deux emblématiques rallyes tricolores de la saison mondiale au volant de la Ford Fiesta WRC.

Bouffier rejoint M-Sport pour le Monte-Carlo et la Corse

M-Sport va confier sa troisième Ford Fiesta à Bryan Bouffier sur deux manches de la saison WRC. Le Drômois va donc rejoindre Sébastien Ogier et Elfyn Evans au sein de l'équipe Championne du monde en titre pour le Rallye Monte-Carlo, premier round au programme en fin de mois, puis il sera de retour pour le Tour de Corse, en avril. Il s'agit de deux rallyes que le Français de 39 ans a remportés lorsqu'ils figuraient au calendrier de l'IRC puis de l'ERC.

"Je ne pensais franchement pas que je pourrais avoir l'opportunité de piloter cette voiture, pas même en essais, je suis donc très excité", a déclaré Bryan Bouffier. "C'est toujours un grand plaisir de travailler avec Malcolm [Wilson] et le team M-Sport, et leurs fantastiques succès de 2017 me rendent très fier de travailler à nouveau avec eux."

"Le Monte-Carlo et la Corse sont deux rallyes très différents, mais ce sont aussi deux de mes préférés. Ce sont les deux manches françaises de la saison et c'est toujours un plaisir de rouler sur ses propres routes − et c'est d'autant plus vrai avec cette nouvelle voiture."

Bouffier a disputé le Rallye Monte-Carlo en 2016 au volant d'une Ford Fiesta RS WRC du team M-Sport, évoluant alors en septième position lorsqu'il a cassé une suspension dans Sisteron. L'année dernière, il a pris le volant d'une Fiesta R5 sortie des ateliers de M-Sport pour se classer troisième de cette même épreuve, avant de remporter deux manches de l'ERC.

Malcolm Wilson a expliqué avoir recruté Bryan Bouffier car "son expérience est sans égal" sur le Monte-Carlo et le Tour de Corse. "Ce sont deux des rallyes les plus spécialisés du calendrier et les conditions et les choix de pneus peuvent très souvent déterminer la réussite", a expliqué le patron britannique. "Avec les connaissances de Bryan, nous allons ajouter une corde à notre arc alors que nous nous lançons dans la défense de nos titres mondiaux."

Une annonce complémentaire de M-Sport quant au programme de sa troisième voiture est attendue cette semaine à l'occasion du salon Autosport International.

partages
commentaires
Meeke : Citroën a tort de remplacer Breen par Loeb

Article précédent

Meeke : Citroën a tort de remplacer Breen par Loeb

Article suivant

Le Chili en passe de rejoindre le calendrier 2019 du WRC

Le Chili en passe de rejoindre le calendrier 2019 du WRC
Charger les commentaires