Formule 1
14 nov.
-
17 nov.
Événement terminé
28 nov.
-
01 déc.
Événement terminé
Formule E
23 nov.
-
23 nov.
Événement terminé
17 janv.
-
18 janv.
Prochain événement dans
41 jours
WEC
08 nov.
-
10 nov.
Événement terminé
12 déc.
-
14 déc.
EL1 dans
6 jours
MotoGP
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé
15 nov.
-
17 nov.
Événement terminé

Ces mystérieux incendies qui frappent les Polo R5 

partages
commentaires
Ces mystérieux incendies qui frappent les Polo R5 
Par :
Co-auteur: Jean-Philippe Vennin
3 juin 2019 à 09:19

Volkswagen Motorsport a dit travailler avec des experts du feu pour tenter d'identifier la cause des incendies qui ont déjà frappé cinq exemplaires de sa Polo GTI R5.

Trois Polo ont ainsi pris feu le week-end dernier, deux au Rallye du Portugal et une sur celui du Chablais en Suisse. La structure basée à Hanovre, et ancienne quadruple Championne du monde dans la catégorie reine du WRC, a dit à Motorsport.com qu'elle travaillait "jour et nuit" pour trouver la cause de ce souci touchant un modèle qui s'est par ailleurs déjà imposé en WRC2 avec Ole Christian Veiby cette année, mais aussi dans d'autres compétitions avec Oliver Solberg, Johann Kristoffersson ou encore Nicolas Ciamin, entre autres.

"Nous savons que les incendies se produisent à l'arrière des voitures, mais trouver des détails précis est très difficile quand la voiture est complètement détruite par les flammes", a déclaré un porte-parole de Volkswagen. "Parfois, on ne se retrouve qu'avec du métal pour analyser, trouver les raisons précises et relever des données n'est donc pas aisé. C'est pourquoi nous faisons venir des experts, des gens qui travaillent en permanence sur des feux et peuvent nous donner une image plus détaillée de ce qui arrive. Bien sûr, nous travaillons jour et nuit pour régler le problème."

Lire aussi :

Les voitures ont flambé sur une variété de rallyes et dans des conditions diverses – y compris la terre et l'asphalte – mais le dénominateur commun est que le feu se manifeste à l'arrière des autos. Selon certaines rumeurs, un reniflard de réservoir d'essence pourrait contribuer au problème qui touche un modèle encore jeune et qui est déjà l'une des références de la catégorie R5. "Trouver une cause commune est difficile", a poursuivi le porte-parole. "Mais c'est la priorité pour nous. Nous trouverons quel est le souci."

Le directeur technique de Volkswagen Motorsport, François-Xavier Demaison, a confirmé que l'équipe était prête à faire tous les changements nécessaires : "Si nous devons utiliser un joker au niveau de l'homologation pour cela, c'est ce que nous ferons. C'est plus important que la performance ou que trouver un dixième de seconde de plus par spéciale. Nous travaillons pour trouver la raison [de ces incendies] et nous avons déjà quelques idées – mais toutes les nouvelles pièces doivent encore être testées et évaluées en simulation de course avant d'être montées sur la voiture. Vous savez, nous avons déjà fait cela assez bien et je pense que nous pouvons le refaire."

Volkswagen Motorsport a vendu 30 de ses Polo GTI R5 à ce jour, dont cinq ont souffert d'un incendie avec pour conséquence des dégâts plus ou moins importants. Au Portugal, samedi dernier, Veiby (photo ci-dessous), qui menait le WRC2 et la catégorie R5 regroupant notamment les concurrents ce championnat mais aussi du WRC2 Pro, a pu s'immobiliser non loin d'un extincteur et le feu a été circonscrit, permettant peut-être d'obtenir des informations intéressantes.

 

Article suivant
Ogier : "Je ne pensais pas pouvoir scorer 20 points"

Article précédent

Ogier : "Je ne pensais pas pouvoir scorer 20 points"

Article suivant

Neuville défend l'approche tactique de Hyundai

Neuville défend l'approche tactique de Hyundai
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries WRC
Événement Rallye du Portugal
Auteur David Evans