Formule 1
14 nov.
-
17 nov.
Événement terminé
28 nov.
-
01 déc.
Événement terminé
Formule E
23 nov.
-
23 nov.
Événement terminé
17 janv.
-
18 janv.
Prochain événement dans
36 jours
WEC
08 nov.
-
10 nov.
Événement terminé
12 déc.
-
14 déc.
EL1 dans
18 Heures
:
36 Minutes
:
27 Secondes
MotoGP
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé
15 nov.
-
17 nov.
Événement terminé

Citroën n'a "pas été à la hauteur collectivement"

partages
commentaires
Citroën n'a "pas été à la hauteur collectivement"
Par :
27 oct. 2019 à 16:17

Les chances de titre mondial envolées, Citroën dresse un premier bilan sans concession de sa saison 2019.

Malgré des essais intensifs en prélude au Rallye de Catalogne et des efforts nombreux dans sa préparation, Citroën est passé à côté de son sujet ce week-end. L'objectif de maintenir Sébastien Ogier dans la lutte pour le titre mondial jusqu'en Australie, où le constructeur français envisageait même l'engagement d'une troisième voiture, a été mis à mal dès vendredi matin à cause d'une défaillance hydraulique sur la C3 WRC du Champion en titre. Après six sacres consécutifs, dont quatre avec Volkswagen et deux avec M-Sport, Ogier va devoir faire le deuil de ses lauriers et se concentrer sur 2020, qu'il a annoncé comme étant sa dernière année de présence en WRC. 

Lire aussi :

"Ce n’est clairement pas le résultat que nous espérions en arrivant ici", regrette le Français, huitième à l'arrivée d'un rallye dont il n'a pas pu être acteur. "Nous étions déterminés à tout donner jusqu’au bout mais cela s’est malheureusement terminé très tôt. L’adrénaline et la motivation étaient forcément différentes ensuite, mais nous avons fait en sorte de rester les plus professionnels possibles, pour travailler sur la voiture sur le bitume, et tâcher d’attaquer fort quand même. Félicitations à Ott et Martin pour ce titre mérité et remporté avec la manière."

"Il fallait que chacun trouve ses marques"

Sébastien Ogier, Julien Ingrassia, Citroën World Rally Team Citroen C3 WRC

Dans le même temps, Ott Tänak a fait ce qu'il fallait pour profiter de tels déboires et aller s'assurer un premier titre mondial avant la fin du championnat. Côté tricolore, l'heure est au bilan et au constat amer d'une saison difficile, dont le directeur d'équipe Pierre Budar pointe déjà les tenants et aboutissants. Avec "seulement" trois succès et de nombreuses occasions manquées, Citroën n'a finalement pas fait le poids face à la concurrence représentée par Toyota et Hyundai. En Catalogne, la marque s'est résolue à faire de la figuration après avoir également perdu Esapekka Lappi dès la première journée à cause d'un problème moteur. 

"Nous n’avons pas été à la hauteur collectivement pour lutter et nous devons nous mobiliser pour hausser encore notre niveau de performance si nous voulons être en mesure de briguer un titre l’an prochain", assume Pierre Budar. "Le projet que nous avons mis en route début 2019, avec de nouveaux équipages, et une équipe technique renouvelée, s’annonçait difficile face à des formations rodées, avec des pilotes ayant déjà l’expérience de leurs montures. C’est d’ailleurs pour cette raison qu’il s’inscrit depuis le début dans la durée."

"Nous avons commencé fort au Monte-Carlo où Sébastien et Julien sont toujours redoutables, avant de confirmer au Mexique où Citroën a toujours très bien su gérer le paramètre chaleur et altitude. Peut-être qu’ensuite nous avons un peu subi la jeunesse de notre équipe. Il fallait que chacun trouve ses marques et que l’on s’accorde sur la direction à suivre. Nous n’avons sans doute pas su non plus tirer la quintessence de toute l’expérience du team sur l’asphalte, où nous n’avons pas été au rendez-vous en Corse puis en Allemagne." 

En Australie le mois prochain, les esprits seront clairement tournés vers 2020, mais c'est en réalité le cas depuis un petit moment. "Nous avons plusieurs travaux déjà en cours pour faire évoluer la voiture dès la première course de l’année", annonce Pierre Budar. "Toutes nos équipes de développement sont sur le pied de guerre pour que l’on soit capables d’être au meilleur niveau dès ce rendez-vous inaugural. Nous avons un programme d’essais intensif que nous nous réservons encore la possibilité d’étoffer. J’espère que 2020 nous permettra de tirer les fruits de tout ce que nous avons initié cette année, nous faisons en tout cas tout pour. Ce week-end, nous sommes tous déçus, atteints même, tant personne n’a jamais relâché ses efforts tout au long de ces intenses semaines. Mais nous restons soudés, et nous allons tirer de nouveaux enseignements de cet échec, pour continuer à grandir ensemble et revenir meilleurs."

Article suivant
Tänak nouveau Champion du monde WRC !

Article précédent

Tänak nouveau Champion du monde WRC !

Article suivant

Tänak a connu "le feu et l'eau" avant d'être sacré Champion

Tänak a connu "le feu et l'eau" avant d'être sacré Champion
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries WRC
Événement Rallye de Catalogne
Pilotes Sébastien Ogier , Esapekka Lappi
Équipes Citroën Total WRT
Auteur Basile Davoine