Pour Citroën, le retour de Loeb en WRC n'appartient qu'à lui

La présidente de Citroën, Linda Jackson, a déclaré que la décision concernant un potentiel retour à temps plein en Championnat du monde des Rallyes de Sébastien Loeb en 2019 appartenait uniquement au nonuple Champion du monde.

Loeb a remporté le quart des spéciales lors du dernier Tour de Corse, bien que l'Alsacien n'eût plus participé à l'épreuve depuis dix ans et qu'il ne fasse plus partie d'un programme WRC à temps plein depuis 2012.

Le Français a fait partie des têtes d'affiche au début du Tour de Corse, tout comme lors du Rallye du Mexique le mois dernier, mais il a perdu toute chance de se battre pour la victoire finale lors de la deuxième spéciale, lorsqu'il s'est retrouvé au volant de sa C3 bloqué dans un fossé.

Cela a forcé Loeb à se retirer le vendredi, avant que celui-ci fasse son retour durant le week-end et réalise le meilleur temps lors de trois des six spéciales prévues samedi.

Lorsque nous lui avons demandé si elle voyait Loeb effectuer un retour à temps plein en WRC, Jackson a déclaré auprès de Motorsport.com : "Il va falloir me poser cette question plus tard cette saison. Mais cela dépend uniquement de Sébastien, de sa disponibilité et de ce qu'il veut faire."

Le programme de Loeb cette année en WRC se résume désormais à un événement – le Rallye de Catalogne, au mois d'octobre. Concernant les questions sur une potentielle participation en Allemagne en août, jackson a ajouté : "Avec Sébastien, c'est trois rallyes. C'est son agenda, et son calendrier."

Loeb, une plus-value indéniable

Jackson a declaré que la vitesse de Loeb sur ses deux premiers rallyes cette année avait démontré que la décision de remplacer Craig Breen était la bonne.

"Nous avons fait le bon choix au début de la saison", a-t-elle assuré. "Beaucoup de gens nous ont demandé : 'Est-ce que c'est la bonne chose à faire ?'. Je pense que nous avons montré que cela semble bien fonctionner."

La dirigeante a ajouté que l'influence du pilote neuf fois Champion du monde s'était fait ressentir du côté de chez Citroën. "Ce que vous pouvez constater – et cela commence dès les personnes haut placées avec Pierre Budar [le patron de l'équipe] – c'est qu'il y a un réel esprit d'équipe et un réel calme au sein de l'équipe", a expliqué Jackson.

"Vous pouvez voir la régularité, le calme et la confiance, et c'est bien d'avoir l'expérience de Sébastien, l'équipe peut s'en servir. Clairement, nous voulons toujours des résultats, mais ça arrive et personne n'était plus dégoûté et déçu que Sébastien lui-même."

Toujours sur son éventuelle disponibilité lors du Rallye d'Allemagne en août, Loeb a maintenu ses vacances d'été. "C'est l'été", nous a-t-il indiqué, "et il est toujours temps d'aller à la plage. Ce qui s'est passé en Corse, c'est frustrant. Lors de la première spéciale, le rythme était bon, j'ai pu me battre et prendre du plaisir, et ensuite tout s'est arrêté dans le premier virage de la deuxième spéciale."

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries WRC
Événement Tour de Corse
Pilotes Sébastien Loeb
Équipes Citroën Racing
Type d'article Actualités