La France pourrait être le "plus gros rallye au monde" sur le continent

partages
commentaires
La France pourrait être le "plus gros rallye au monde" sur le continent
Par :
11 avr. 2019 à 14:13

L'épreuve tricolore aurait la capacité pour devenir la plus importante épreuve au monde si celle-ci était organisée sur le continent, selon le promoteur du WRC Oliver Ciesla.

Sébastien Ogier, Julien Ingrassia, Citroën World Rally Team Citroën C3 WRC
Sébastien Ogier, Julien Ingrassia, Citroën World Rally Team Citroën C3 WRC
Sébastien Ogier, Julien Ingrassia, Citroën World Rally Team Citroën C3 WRC
Ott Tänak, Martin Järveoja, Toyota Gazoo Racing WRT Toyota Yaris WRC
Ott Tänak, Martin Järveoja, Toyota Gazoo Racing WRT Toyota Yaris WRC
Kris Meeke, Sebastian Marshall, Toyota Gazoo Racing WRT Toyota Yaris WRC
Jari-Matti Latvala, Miikka Anttila, Toyota Gazoo Racing WRT Toyota Yaris WRC
Jari-Matti Latvala, Miikka Anttila, Toyota Gazoo Racing WRT Toyota Yaris WRC
Thierry Neuville, Nicolas Gilsoul, Hyundai Motorsport Hyundai i20 Coupe WRC
Thierry Neuville, Nicolas Gilsoul, Hyundai Motorsport Hyundai i20 Coupe WRC

Les négociations en vue du calendrier de la saison prochaine ont débuté le mois dernier par une première réunion cruciale, où le président de la FIA, Jean Todt, ainsi que le promoteur du WRC Oliver Ciesla ont discuté des 14 rallyes qui seront au programme en 2020. Parmi ces épreuves, le Tour de Corse a été au centre des débats.

Lire aussi :

"Vous n'entendrez pas de ma part le moindre commentaire négatif à propos de l'un de nos événements", a déclaré Ciesla lorsque son avis a été demandé à propos de la manche française. "Je ne le ferai pas, les organisateurs ont fait un effort fantastique. Ce serait phénoménal d'avoir cette qualité pour un événement se déroulant en France sur le continent, ce serait probablement le plus important rallye au monde. Nous avons tellement de fans en France qui soutiennent les héros tricolores dans notre discipline. Nous pourrions attirer un demi-million de spectateurs et, par rapport aux standards européens, ce serait incroyable."

"Je pense que nous pouvons tous reconnaître que cela n'est pas possible sur une île, aussi belle soit-elle. Je préconise de voir si nous pouvons faire encore mieux. Regardez les chiffres en termes de bénéfice économique. Dominique [Serieys, le directeur du rallye] a expliqué que cet événement rapportait neuf millions d'euros à l'économie locale. Mais d'autres événements [situés dans des pays] disposant d'une économie plus faible que celle de la France parviennent à générer 50 millions d'euros. La France a la base de fans et les qualités requises avec la FFSA. J'incite à faire encore mieux, et à regarder pour faire cela ensemble."

Aucun intérêt à changer de localisation

Serieys a confirmé auprès de Motorsport.com cependant qu'il n'avait aucun intérêt à quitter la Corse. "Ce n'est pas possible de s'en aller", a-t-il déclaré. "Nous saurons dans trois mois ce que sera le calendrier. Si nous sommes au calendrier, alors cela nous laisse neuf mois avant le prochain rallye, mais ensuite nous devons avertir la région trois mois à l'avance, et donc cela signifie six mois au total pour organiser un nouveau rallye dans un nouvel endroit. Ce n'est pas quelque chose de réalisable. Nous restons en Corse, et nous faisons en sorte d'avoir un accord portant sur trois ans."

Lire aussi :

Le Rallye de France s'est déroulé pour la dernière fois sur le continent en 2014. L'épreuve avait alors été remportée par Jari-Matti Latvala. L'événement était ensuite revenu sur l'Île de Beauté en 2015, une première depuis 2008.

Article suivant
Solberg annonce son retrait du haut niveau

Article précédent

Solberg annonce son retrait du haut niveau

Article suivant

Loeb sur le Rallye des Vosges avec une WRC

Loeb sur le Rallye des Vosges avec une WRC
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries WRC
Auteur David Evans
Soyez le premier à recevoir
toute l'actu